Pages

mercredi 24 mars 2010

RAW, Post-Processing And Turkey Run / RAW, post-traitement et Turkey Run

RAW, Post-Processing And Turkey Run

There are several reasons why I'm shooting in RAW mode instead of jpeg, except when I'm shooting in continuous mode in action photography:

• the jpeg format applies in-camera post-processing for me, and this I absolutely not want as results are often far from very good.

• the RAW format, because it uses 16 bits per colour instead of 8, gives subtler tones and allows heavy post-processing without major degradation.

• because of its huge possibilities, the RAW format allows you to create several different Photoshop files with varying exposure and brightness conditions. The addition of those files using layers allows you to correct almost any problem you can think of.

I do not have the time to give more details here. Let's see however with an example what a jpeg file could give you under a brutal sun, and what you could do through the RAW format and post-processing.

The first picture is the approximate result you would get, under those conditions, with a jpeg setting. Granted, the image could be darker. The disadvantages of a darker image are usually much greater, provided you can retrieve some info through post-processing. I will explain this in a future post.

The second image is the final photograph as obtained through RAW shooting and after careful post-processing. I bet you anything you want that you cannot obtain this kind of result through jpeg shooting. It's as simple as that.

I do admit that shooting in jpeg does have its good points. It's fast, its treatment is usually much simpler. But as far as image quality is concerned, it cannot compete.

P.S.: There are other methods, still using RAW shooting, like superposing photos obtained by bracketing. I will come back to you about this later.

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

••••••••••••••••••••••••••••

RAW, post-traitement et Turkey Run

Il y a plusieurs raisons qui me motivent à utiliser le format RAW plutôt que jpeg quand je prends des photos, sauf lorsque je travaille en mode continu en photographie d'action :

• le format jpeg applique à un post-traitement in camera sur lequel je n'ai pratiquement aucun contrôle, et dont les résultats sont souvent loin d'être satisfaisants.

• le format RAW, parce qu'il utilise 16 bits par couleur au lieu de 8, donne des tons plus délicats et plus fins. Il permet aussi un post-traitement beaucoup plus lourd sans dégradation majeure.

• à cause de ses immenses possibilités, vous pouvez produire à partir du même fichier RAW plusieurs images Photoshop qui diffèrent par leur exposition et leur intensité lumineuse. La superposition de ces images au moyen de couches dans les conditions appropriées permet de corriger pratiquement tous les défauts d'éclairage qui se présentent.

Je n'ai pas le temps de donner davantage de détails ici. Voyons toutefois avec un exemple ce qu'une photo jpeg pourrait donner sous un soleil brutal, et ce que le format RAW vous permettrait d'obtenir après post-traitement.

La première photo est le résultat approximatif qu'on peut obtenir, dans ces conditions, en utilisant le format jpeg. Je vous accorde que la photo pourrait être un peu plus sombre. Mais les désavantages d'une image plus sombre sont généralement plus grands, à condition qu'on puisse retrouver de l'information supplémentaire dans les deux cas après post-traitement. J'expliquerai ce point très important dans un prochain message.

La deuxième photo est le produit final obtenu en travaillant en format RAW et après un post-traitement méticuleux. Je suis prêt à parier n'importe quoi qu'il est impossible d'obtenir ce type de résultat en photographiant en mode jpeg. C'est aussi simple que ça.

Je reconnais que travailler en mode jpeg présente des avantages. C'est rapide et le post-traitement est souvent plus rapide, si on en fait un. Mais si on vise la qualité d'image, le format RAW n'a pas de compétition.

NOTE : Il y a d'autres façon de procéder, toujours en utilisant le format RAW, comme la superposition de photos à différentes expositions. Je vous reviendrai plus tard à ce sujet.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

Unmodified jpeg Version / Version jpeg non modifiée


Turkey Run: Final Photo From RAW / Turkey Run : photo finale à partir du fichier RAW

29 commentaires:

  1. Je préfère la deuxième!!!
    ;^))))

    RépondreEffacer
  2. @Gildan : Enfin un horrible doute est levé, tu préfères celle sur laquelle j'ai planché comme un malade... :-_)

    RépondreEffacer
  3. Plus sérieusement, Gildan, la deuxième recrée ce que j'ai vu d'après mes souvenirs. Les yeux s'accommodent facilement d'écarts de luminosité très grands et s'adaptent selon qu'on regarde à un endroit ou à un autre. L'appareil photo, sophistiqué ou pas, fait chou blanc dans de telles circonstances.

    C'est dommage, mais c'est un problème qu'on rencontre si souvent.

    Roger

    RépondreEffacer
  4. bien que les 2 ma plaisent, en effet j'ai un net penchant pour la 2è aussi
    bel endroit entre parenthèse
    amitiés
    Phil

    RépondreEffacer
  5. Je vous remercie beaucoup pour votre explication de fichiers RAW, et d'être utile ... Saludos Tony

    RépondreEffacer
  6. Para mi es mucho mejor la primera foto. Tiene vida: la luz. La segunda foto, quizás esté mejor desde un punto de vista académico,pero es una foto plana, sin interés .

    RépondreEffacer
  7. tu vas me jetee des pierres,mais je prefere le jpeg je trouve ca plus naturel,par rapport a ta photo d exemple,j avoue aussi que je n y connais rien et que je ne retouche jamais mes photos..c est p etre ca ou une histoire de gouts ;O)

    bonne journee !

    RépondreEffacer
  8. Je préfére la première c'est donc mon choix pour ce jour.

    RépondreEffacer
  9. Il faut avoir le temps - et c'est le temps qui me manque le plus cruellement en ce moment - même pour faire mes commentaires.

    RépondreEffacer
  10. Encore un petit bonjour chez toi oui pourquoi pas!!

    RépondreEffacer
  11. Well well well, this discussion is becoming lively! :-) This is excellent indeed, and it is the true "raison d'être" of this blog. So thanks to all of you, with a special thanks to José MarÍa for explaining his positions. (Hello José MarÍa, happy to read you here... :-) )

    ... and of course I must disagree! This is why life's fun... And why do I disagree? Light precisely KILLS the first picture. Huge absolute white light patches in a photograph kill it, you cannot recover from it. It's a dead horse.

    The second version does not have this problem. I made it dark, though, to retain the mystery of going through the narrow passage. You may think differently. I urge you then to take this second picture and modify its light. Do it and post back the result so all of us can compare.

    Too much light is indeed a bad thing. Too dark a picture may very well be one too. But then it may be the artist's choice. Think of all those dark paintings by Georges de La Tour!

    But the main point is: Can you recover info from those huge white patches in the first picture? No. Can you do whatever you want with the second one? Yes.

    Roger :-)

    ••••••••••••••••••••••

    Eh ! bien, cette discussion devient plus animée ! :-) C'est excellent, et c'est là la vraie raison d'être de ce blogue. Merci à vous tous donc, avec un merci tout spécial à José MarÍa pour avoir expliqué ses positions. (Bonjour José MarÍa, heureux de te lire ici... :-) )

    ... et je ne suis pas d'accord, bien sûr ! C'est ce qui rend la vie intéressante... Et pourquoi ne suis-je pas d'accord ? Justement parce que la lumière ASSASSINE la première image. D'immenses plaques de blanc total massacrent une photo, vous ne pouvez pas vous en remettre. Rien à faire...

    La deuxième version ne présente pas ce problème. Je l'ai faite volontairement sombre cependant parce que je voulais conserver le mystère du passage entre les roches. Vous pouvez voir cette photo de façon différent. Je vous engage alors à modifier l'éclairage de la deuxième photo et à la republier. Faites, nous pourrons alors tous nous faire une meilleure idée.

    Trop de lumière est en effet un problème souvent insurmontable (comme ici). Une image trop sombre peut également être un problème important, mais ce pourrait alors être le choix de l'artiste. Pensez à toutes ces peintures très sombres par Georges de La Tour !

    Le point le plus important est encore celui-ci : La première photo avec ses gigantesques plaques de blanc absolu est-elle récupérable ? Non. Pouvez-vous faire ce que vous voulez avec la deuxième ? Oui.

    Roger :-)

    RépondreEffacer
  12. Je préfère ta version raw bien sûr mais je ne travaillerai pas le raw de sitôt, "no money , no funny " et je suis sûr que tu as bien compris, le travail nécessite un bon programme et il faut avoir les moyens de se le payer . Bonne journée !

    RépondreEffacer
  13. @Suzanne : Tu as tout à fait raison ! Je t'ai d'ailleurs dit qu'avec ton nouvel appareil photo, les résultats que tu obtenais étaient maintenant bien supérieurs.

    Je sais que tu voudrais un meilleur objectif. Mais cela viendra ! Cela viendra ! :-)))

    RépondreEffacer
  14. Belle prise et bonne démonstration
    bonne fin de journée

    RépondreEffacer
  15. Bonjour, Roger.
    J'aime beaucoup les deux.

    Mais toi seul sais quelle représentation artistique tu en voulais...
    Merci beaucoup?

    En fraternité

    RépondreEffacer
  16. these images are a real fossil.
    a hug

    RépondreEffacer
  17. Je reviens et je vois que cela fait jaser ! ;^)
    Moi, mon imagination part à l'intérieur de la 2ème. Je vois plus que ce que montre la photo !

    Impossible de faire cela avec la 1ère. J'ai même essayé avec la chaleur des pierres, rien n'a faire !
    Définitivement, je préfère la 2ème. Effectivement, cela me fait l'effet d'un tableau!

    Il y a peut être aussi le fait que je commence à reconnaître ton travail : je peux maintenant me dire, tiens! ça c'est un Roger Gauthier...

    RépondreEffacer
  18. @Christian : Merci. Je suis touché, le compliment vient de quelqu'un qui s'y connaît. Tes derniers noir et blanc sont particulièrement bien réussis.

    @Herbert : finalement, le point le plus important est là : que voulait faire l'artiste ? Nous avons trop souvent tendance à oublier ce point capital.

    C'est aussi une des choses qui diffèrent de façon marquée entre la photo commerciale et l'oeuvre réalisée pour « le plaisir de l'art ».

    RépondreEffacer
  19. Je trouve qu'on voit mieux les détails dans la seconde.

    RépondreEffacer
  20. Personaly, there are only two reasons I can think of for shooting in other than RAW, discounting sports events etc.

    1. Lack of knowledge of the applications required to do a good job of it. I.E Photoshop (any of the new flavors).

    2. Or lack of the money to invest in the equipment that make RAW worth while/possible to work in.

    The first is relatively easily fixed, buy it, play with it, or even if you want, take a class in it. Get to know it.

    The second of course is not so easily fixed, and as this is NOT an inexpensive pursuit, may or may not be of a high enough priority to spend $7,000.00 USD +- to get the body and lenses necessary.

    Other than those two potential reasons, I am sorry, RAW is the ONLY way to get more than the occasional above average shot (and then if it had BEEN shot in RAW it could still be better).


    I personally have a preference for images with a fair amount of darker tones in them. Roger will sometimes disagree with me on a particular image, but How dull would it be if all Photographers followed all the same rules, framed in exactly the same way, exposed in the same way? It would in short be boring.

    But when it comes to RAW over .jpg? There is just NO competition. PERIOD.

    RépondreEffacer
  21. @Reltih: I had also that impression, Reltih. Un hombre prehistórico llegó aquí, tal vez.

    @Gildan : Il est difficile de faire plus grand compliment. Je suis comme tu sais maintenant un peu frondeur sur les bords, c'est la faute à mes ancêtres gaulois. Mais ici je suis simplement touché. Je ne sais pas si je le mérite, mais je vais certainement travailler à le mériter. Merci.

    RépondreEffacer
  22. @Solange : C'est en effet le cas, elle n'est pas « brûlée ».

    @James: James, my man, I know what you mean. The RAW format does you give much more info. What you choose to do with this info in post-processing. The jpeg format does not give you this possibility as it contains much less info - often not enough info as in this case.

    I would however add continuous shooting to the conditions where jpeg truly shines. The RAW file is way bigger and will rapidly fill up the camera's buffer memory. Jpeg with a good DSLR will allow non-stop shooting - I mean hundreds of shots at a time. :-)

    Now, if you use RAW, you may well prefer darker but well defined images. This is the artist's decision. The jpeg format however is taking away from you a good part of this decision process.

    RépondreEffacer
  23. The rapid shooting is what I was referring to in the "sports" comment. But you are absolutely correct, if you shoot .jpg, you take away at least 90+% of your options.

    RépondreEffacer
  24. And get nothing in return except speed, and what is speed without control?

    RépondreEffacer
  25. @James: I stand corrected, I had not read your comment correctly. If I may however, there are circumstances where you could think of jpeg shooting, knowing the fact that you are going to lose something somewhere. flying birds photography may be one example. You may be ready to shoot a hundred of more photographs of a single flying bird using the proper focusing settings (like computerised AI Focus), hoping to salvage a couple of good ones in the lot. RAW will allow around 10 shots in a single burst depending on the camera body and the CF card. A good camera body will allow you non stop shooting.

    In other words, I do agree with you, no doubt about it. There are some circumstances however where RAW may hamper you. BTW, I don't know what one can do with the new super-fast (and super-expensive...) CF cards. :-)

    RépondreEffacer
  26. Thank you for all this information, Roger. I am also trying to work in RAW as well as in JPG. I still need to exercise a lot before getting the results I reaaaly want!!

    RépondreEffacer
  27. En effet, Roger, " y'a pas photo " comme il est courant de dire en France quand le doute n'a plus de place ! Il est même très impressionnant de constater une aussi grande différence entre ces deux formats mais sans conteste, Raw demeure le plus avantageux pour une approche fidèle sans altérer les détails d'une représentation et ce quelque soit cette représentation.
    Merci en tous cas Roger pour ce petit cours fort sympathique et enrichissant comme toujours !

    RépondreEffacer
  28. Je préfère aussi de loin la 2e photo, le jeu de lumière y est bien plus prenant...

    RépondreEffacer
  29. As always, a good lesson from a good teacher.

    You made your point, there`s no JPEG like the RAW file.

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)