Pages

dimanche 21 mars 2010

A Hawk: A Few Tricks / Une buse : quelques trucs

A Hawk: A Few Tricks

I had the chance to photograph this broad-winged hawk while travelling with Suzanne Bouchard, Roger Leclerc and Hélène. As we had all the time in the world, I took my time and did some careful shooting. Aside from equipment quality, careful planning is the absolute key to precision and definition in bird photography. It's much better to plan your shooting than to hurry. Here are the settings I used and why.

1. I used the car to stabilise the camera. Using the tripod in that case would have been stretching it a bit as you never know how much time you've got. Relax, and use whatever you can to stabilise the camera - a car, a post, anything.

2. I shot at ISO 1000 - a high ISO that will allow a very high shutter speed. ISO 800 in this case would have been a minimum.

3. I chose a 300 mm telephoto coupled with a 1.4X Canon multiplier for a 420 mm total focal length. No zoom thank you. Some very expensive zooms will do a reasonable job, but none will give the same results as a pro telephoto or at least a good one. Here you do have some breathing room - if you have a long enough good zoom, it will do.

4. I set the camera at Aperture Priority and fixed the aperture at f/8 where any lens will be at its best, and will give me here a decent depth of field.

5. The shutter speed was set by the camera - around 1/4000 s in this case, truly very fast!

How could one miss a shot in such conditions? It's a done thing for a shot where the bird covers almost entirely the full-sized sensor. A last trick: try not to have the sun in front of you. This could very well kill your shot.

The photographs below show that with a little practice, if you follow those simple tricks, you should get tremendous shots. Good shooting!

PS: In a future post, I will talk about the art of focusing.

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

••••••••••••••••••••••••••••

Une buse : quelques trucs

J'ai eu la chance de photographier cette petite buse en voyageant avec Suzanne Bouchard, Roger Leclerc et Hélène. Comme nous disposions de tout le temps nécessaire, j'ai pris mon temps et j'ai soigné mes prises de vue. Hormis la qualité de l'équipement, la planification est la clef pour obtenir des photos précises et bien définies en photographie d'oiseaux. Il est beaucoup mieux de planifier vos prises de vue que de vous dépêcher. Voici les réglages que j'ai utilisés et pourquoi.

1. J'ai utilisé la voiture pour stabiliser mon appareil photo. Sortir le trépied eût été risqué, car après tout je ne savais pas de combien de temps nous disposions. Relaxez et utilisez ce qui vous tombe sous la main pour stabiliser votre appareil photo - une voiture, un poteau, n'importe quoi.

2. J'ai fixé l'ISO à 1000 - un ISO élevé qui devrait me permettre une vitesse d'obturation très élevée. Dans ce cas, ISO 800 aurait été un strict minimum.

3. J'ai utilisé un téléobjectif de 300 mm couplé avec un multiplicateur de focale Canon 1,4X, ce qui donne une longueur focale réelle de 420 mm. Pas de zoom merci. Certains zooms très dispendieux produiront des résultats raisonnables mais aucun ne donnera les mêmes résultats qu'un bon téléobjectif. Mais ici vous avez du jeu : si vous avez un bon zoom de focale appropriée, utilisez-le.

4. J'ai réglé l'appareil photo à Priorité à l'ouverture et j'ai fixé l'ouverture à f/8, l'ouverture où presque tous les objectifs sont à leur mieux, et qui me donnera de plus une profondeur de champ décente.

5. L'appareil photo s'est occupé de la vitesse d'obturation - 1/4000 s dans ce cas-ci, vraiment très rapide !

Vous ne pouvez pas manquer votre coup dans de telles conditions. J'ai obtenu des prises de vue quasi parfaites où l'oiseau occupe la quasi-totalité du capteur pleines dimensions. Un dernier truc : tentez de ne pas avoir le soleil devant vous si vous le pouvez. Ceci pourrait facilement massacrer vos résultats.

Les photos ci-dessous montrent qu'avec un peu de pratique, si vous suivez ces trucs simples, vous devriez obtenir des résultats étonnants. Bonnes prises de vue !

NOTE : Je reviendrai plus tard sur l'art de faire la mise au point.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

Broad-Winged Hawk (1) / Petite buse (1)


Broad-Winged Hawk (2) / Petite buse (2)

28 commentaires:

  1. Oh bravo ! Même sur l'écran flou de mon misérable portable (misérable et flou selon quelqu'un qu'on ne nommera pas mais ses initiales sont RG), j'arrive à voir les fines plumettes.

    --

    Oh triple wow! Even displayed on the soft screen of my miserable laptop (miserable and softaccording to somebody who shall go unnamed but his initials are RG), I can even see the wispiest plumulae.

    RépondreEffacer
  2. C,est sûr que lorsqu'on est équipé comme tu l'est tout est possible !

    RépondreEffacer
  3. create one that is very easy to take a photo.
    a hug

    RépondreEffacer
  4. hello Roger

    splendide !
    bel oiseau que j'aime beaucoup
    2 photos d'une qualité exceptionnelle
    et merci pour tes explications
    amitiés

    Phil

    RépondreEffacer
  5. Impressionnant , ne pas tomber sous ses serres.
    Bonne journée

    RépondreEffacer
  6. Et bien merci pour les infos ils sont superbes des oiseaux la qualité de tes photos Superbes

    RépondreEffacer
  7. Tu vois je repasse voir ces oiseaux ils ont une superbe tronche je trouve mieux que la mienne mais que faire j' suis ainsi

    RépondreEffacer
  8. @Hélène : me fais pas passer pour un imbécile, ils savent déjà... mais c'est vrai qu'elles sont jolies les petites plumes !

    ••••••••••••••••

    @Hélène: Don't tell everybody that I'm stupid, they already know... but those little feathers are kind of cute, that's true!

    RépondreEffacer
  9. @Suzanne : C'est sûr que ça ne nuit pas du tout ! :-)))

    Mais la technique est encore plus importante, c'est par elle que nous ratons notre coup ou pas. Et j'en ai personnellement tant à apprendre. Alors tout le monde, allez-y de vos suggestions.

    Avant que je n'oublie, Suzanne, joyeux anniversaire à la Gilles Vigneault !

    En passant et avant que je ne l'oublie, ton héron du 16 mars à la pêche, toute une réalisation ! :-)))

    RépondreEffacer
  10. @Reltih: Hola amigo,

    Tiene usted razón, se trataba de una fotografía fácil. Pronto voy a mostrar otras aves, las aves más difícil!

    Abrazos

    RépondreEffacer
  11. @Phil : Merci amigo pour ces compliments qui me vont droit au coeur... et qui sont peut-être mérités, qui sait ! :-)

    RépondreEffacer
  12. @Françoise : Merci... pour les serres, ce n'est pas un oiseau bien effrayant parce qu'il n'est pas gros. (de 30 à 40 cm environ) Bonne journée... :-)

    RépondreEffacer
  13. Bonjour, Roger.

    C'est une belle leçon en matière de photographie avec preuves à l'appui...
    Mais je crois qu'il me faudrait commencer...Par le début...
    Car je n'y connais rien...
    Merci beaucoup, en tout cas.
    E fraternité

    RépondreEffacer
  14. Roger si tu peux passer chez flo et chez moi j'en serai heureuse j'ai mis une photo pour Suzanne merci d'avance

    RépondreEffacer
  15. C'est magnifique. Les détails, la mise au point, tout. Mais juste un conseil (pour ceux qui en ont besoin), arrêter le moteur de la voiture avant de faire la photo, sinon elle risque d'être floue, car une voiture avec le moteur qui tourne vibre!

    RépondreEffacer
  16. Bonjour Roger et merci pour tes explications quel bonheur ces oiseaux si beaux et bien haut
    je viens de faire un post pour notre amie Suzanne
    Bise

    RépondreEffacer
  17. petit kikou et merci pour Suzanne bise je dois mabger super l'oiseau

    RépondreEffacer
  18. @Herbert : Merci. Mais je crois que tu te sous-estimes. et puis ton dernier poème, une splendeur... :-)

    RépondreEffacer
  19. @Hélène (hpy, il y a plusieurs Hélène...) : Tu as absolument raison ! Si vous prenez appui sur le véhicule, autant fermer le moteur sinon vous allez vous tirer dans le pied ! Et puis, une petite pensée pour l'environnement...

    RépondreEffacer
  20. @Sandra : Merci... Cet oiseau est vraiment magnifique, n'est-ce pas ? Ce fut un coup de chance, tout simplement, comme cela arrive si souvent.

    RépondreEffacer
  21. @Flo : Merci pour le com, il faut maintenant que je fasse mieux... :-)

    RépondreEffacer
  22. oh, just magnificent, roger - the color and texture and detail! beautiful!!! and a hawk!!! divine!

    RépondreEffacer
  23. C'est super ces photos l'oiseau à pris la pose spécialement pour toi.

    RépondreEffacer
  24. Great bird, fantastic pic.

    Hi Roger, I am very interested in knowing more information about Breaking script protection to try to prevent to continue cloning of my blog.
    Sorry, but I not found the e-mail.

    RépondreEffacer
  25. @Jenean: Thanks Jenean, I think that plain luck had a role to play here...

    @Solange : Si je me souviens bien, c'est Suzanne Leclerc qui a vu l'oiseau en premier, de son oeil de lynx...

    RépondreEffacer
  26. @Sill :Thanks... I will answer to your private email, so this info will not become more public knowledge that it already is :-(

    One thing is for sure, and there is almost nothing to do against it: Each time we invent a protection schee, somebody finds how to defeat it. Such is life... But in this case it's really easy.

    You should receive my email before long...

    Roger

    RépondreEffacer
  27. no such thing as luck - or - coincidence, roger! ;)

    RépondreEffacer
  28. @gypsywoman: Oh but I do disagree, Jenean. Wholeheartedly! Oh yes, there is such a thing as luck - even if it also entirely true that one very often helps to create his own luck...

    Just imagine... we're riding along a small deserted road and all of a sudden Suzanne notices a hawk on an electric power line. She yells and her husband obediently backs up. Suzanne gets out and take some shots, it's her bird after all... But as the hawk seems to look at the bright side of life that morning, I then get out, slowly set my camera against the car and begin shooting, and the result is those shots.

    I was lucky indeed, Jenean, I was lucky, and people were patient enough to let me shoot at my leisure... even life was kind that day.

    You are right though, because one has to know how. Without knowledge there is no art... if one can see a form of art in those pictures of course. But this is another story.

    Roger :-)

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)