Pages

dimanche 24 juillet 2016

Portland Arch Nature Preserve, Indiana

Portland Arch Nature Preserve, Indiana

À moins d'une heure de route de Lafayette, Indiana.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Portland Arch Nature Preserve, Indiana

Less than an hour away by road from Lafayette, IN.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

jeudi 21 juillet 2016

L'Anse-Saint-Jean en noir et blanc / L'Anse-Saint-Jean In Black And White

L'Anse-Saint-Jean en noir et blanc

Cette région, pourtant si belle en couleurs, apparaît sous un jour totalement différent en noir et blanc.

Je vous suggère d'ouvrir cette photo en format plein écran.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

L'Anse-Saint-Jean In Black And White

This region, beautiful as it is in colours, has a distinct atmosphere in black and white.

You must open this one in fullscreen format.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 18 juillet 2016

Saguenay : L'Anse-Saint-Jean

Saguenay : L'Anse-Saint-Jean

L'Anse-Saint-Jean dans la lumière du matin très tôt.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Saguenay : L'Anse-Saint-Jean

L'Anse-Saint-Jean in the very early morning sun.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Mona Lisa !

Mona Lisa !

Mon modèle est la très jolie Jillian Whitus d'Indiana. Le sourire à la Mona Lisa est de moi, je l'ai modifié un peu pour les besoins de la cause. J'ai aussi ajouté un brin de maquillage, pas beaucoup. J'ai pris la photo durant une réunion de famille et l'arrière-plan n'étant pas extra, je l'ai remplacé par une scène provenant d'une réserve naturelle d Indiana, James Longster saura laquelle. :-)

Elle a de très beaux yeux, je me demande si elle le sait.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Mona Lisa !

My model here is beautiful Jillian Whitus from Indiana. I put the Mona Lisa smile on her face by tweaking it a bit, and added a bit of makeup, not much. I took this photo at a family gathering, which made for a rather unsuitable background. So I had to replace this background by a scene from a natural reserve in Indiana, James Longster The Third will know which one. :-)

She has those pretty eyes, I wonder if she knows it.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

dimanche 17 juillet 2016

Photos du Saguenay / Photos Of The Saguenay River

Photos du Saguenay

Je suis enfin de retour… :-)

Ces photos du fjord Saguenay n'ont rien de vraiment extraordinaire. Elles montrent tout de même l'immensité de ce cours d'eau et sa beauté.

Dans la deuxième photo, j'aurais pu me débarrasser du pylône et des fils. Mais l'énergie électrique forme une part importante de l'histoire de la région.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Photos Of The Saguenay River

We're back from Indiana… that was one wonderful visit to our friends James and Rebecca. Back to business as usual now

Those two photos of the Saguenay fjord are certainly not extraordinary. They do show, however, the beauty and immensity of this river.

In the second photo, I could have got rid of both pilon and cables. I chose not to do so because hydroelectric plants are an inherent part of this region's life and history.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

samedi 25 juin 2016

Homard du Québec : plus ils sont gros, meilleurs ils sont ! / Québec Lobster: Bigger Is Better!

Homard du Québec : plus ils sont gros, meilleurs ils sont !

Oh que oui. Si vous ne me croyez pas demandez à Françoise et Yves de Bretagne, ils vous diront. Demandez à tous nos amis qui nous ont visités en mai, la saison du homard, une espèce abondante mais fortement protégée.

Celui que vous voyez plus bas fait un peu plus de 2,5 kg. Yep. Et je l'ai bouffé à moi tout seul, Hélène se contentant d'un spécimen d'environ 1,5 kg. Énormes, tendres, juteux, ils arrivent de la poissonnerie cuits à la vapeur à l'heure demandée et déjà en partie coupés. Que oui, sinon il faut un marteau.

Un festin que nous nous payons deux fois en saison. Mais… miam miam, ce sont les meilleurs de la planète.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Québec Lobster: Bigger Is Better!

Oh yes. If you don't believe me, ask Françoise and Yves from Brittany, they will tell you. Ask all our friends who visited us en May which is the lobster local fishing period, an abundant but highly protected specias.

The one you see here weighs almost six pounds and I ate it all. Hélène had a smaller one weighing almost 3.5 pounds. Enormous, tender and juicy, they're cooked and cut for us at the fish counter and are ready at the exact time we specified.

We have such a feast twice during the month of May. Costly, but they're the very best after all!

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Homard géant de la Gaspésie / Gigantic Lobster From The Gaspé Peninsula

vendredi 24 juin 2016

Tuba !

Tuba !

Pas besoin d'explications, je pense…

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Tuba!

No need to explain this photograph, I think…

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mercredi 22 juin 2016

La Bretagne n'est pas toujours ensoleillée / Brittany Is Not Always Sunny

La Bretagne n'est pas toujours ensoleillée

J'ai entendu un dicton en Bretagne : « Si tu n'aime pas le temps qu'il fait, attends la prochaine marée. » Mais ce n'est pas toujours suffisant !

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Brittany Is Not Always Sunny

I've heard a saying in Brittany: "If you don't like the weather, wait till the next tide." But it's not always enough!

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 20 juin 2016

La Gacilly - le problème des ciels nuageux / La Gacilly - Claudy Skies Dilemma

La Gacilly - le problème des ciels nuageux

Un ciel nuageux peut tuer une photo. S'il y a au moins un peu de bleu, on peut d'habitude en faire quelque chose, à condition de traiter le ciel de façon indépendante. On verra plus tard qu'il arrive souvent qu'il n'y a rien à faire avec le ciel, sauf d'en montrer le moins possible !

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

La Gacilly - Claudy Skies Dilemma

Cloudy skies can easily kill a photo. If there is at least a bit of blue, it is often possible to get something interesting out of it, but one has to post-process the sky independently. We will see later that it often happens that cloudy skies are simply uninteresting. The best thing to do is then to show as little of it as possible!

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

La Gacilly, après post-traitement / La Gacilly, After Post-Processing

La Gacilly, photo originale / La Gacilly, Before Post-Processing

dimanche 19 juin 2016

Deux autres demoiselles ! / Two Other Damselflies!

Deux autres demoiselles !

Ces deux demoiselles, ma foi, semblent fort occupées et ont totalement ignoré le photographe !

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Two Other Damselflies!

To tell the truth, these two damselflies seemed very busy and completely ignored the photographer!

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

vendredi 17 juin 2016

Une autre demoiselle / Another Damsel

Une autre demoiselle

Photographiée au nord de Blainville.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Another Damsel

Photographed north of Blainville, Québec.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Pas un tuba mais un euphonium ! / Not A Tuba But An Euphonium!

Pas un tuba mais un euphonium !

Lors de la première photo que j'avais publiée de ce musicien, j'avais erronément écrit que c'était un tubiste. Après consultation avec Normand Perry, un tubiste lui-même, il appert que l'instrument est en fait un euphonium. Il n'est jamais trop tard pour apprendre.

J'inclus un agrandissement poussé à 115 mégapixels, pour montrer clairement l'embouchure de l'instrument… et la définition de la photo. J'ai pris cette photo avec ce qui est devenu mon second boîtier, un Canon 5D Mark II à 21,1 mégapixels.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Not A Tuba But An Euphonium!

When I published a first photo of this musician, I said erroneously that his instrument was a tuba. Well, I was mistaken, it is an euphonium, as suggested by Normand Perry who would certainly know, being a tube player himself. Never too late to learn.

I include en enlargement boosted to 115 megapixels in order to show the instrument's embouchure… and illustrate the photo definition. I shot this photo with what has now become my second camera, a Canon 5D Mark II with a 21.1 megapixel full-frame sensor.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

jeudi 16 juin 2016

Demoiselle / Damsel

Demoiselle

Photographiée hier à Blainville avec un Canon 5Ds muni d'un téléphone Canon 300mm f/4L IS USM à une distance de 1,90 m.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Damsel

Photographed yesterday in Blainville with a Canon 5Ds and a telephoto lens Canon 300mm f/4L IS USM, from a distance of 6.2 feet.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 14 juin 2016

Un canard, un appareil photo… et une erreur / A Duck, A Camera… And A Mistake

Un canard, un appareil photo… et une erreur

Il y a deux jours, alors que je marchais dans les sentiers de Blainville le long d'un petit ruisseau, j'ai vu un colvert femelle s'approcher en vol et se poser sur l'eau à 7 ou 8 pas de moi, pas plus. Je sors en vitesse le 300 mm de mon sac à dos, le fixe sur le Canon 5Ds et clic, l'oiseau est dans la boîte.

Je me suis alors rapproché considérablement en pensant "Wow, ça va être spectaculaire". J'ai pesé sur le déclencheur mais rien ne s'est passé, rien du tout ! La carte CF était pleine… ça prend tout un imbécile. Mais celle que j'ai prise est quand même acceptable.

La première photo, c'est le cadrage original poussé à 150 mégapixels, soit 10 000 par 15 000 pixels. Une énormité.

Pour la deuxième photo, j'ai tout simplement recardé. La photo résultante fait 48 mégapixels.

Pour la troisième photo, j'ai pris une partie de l'image, 1600 par 2400 pixels, que j'ai agrandi à 100 pour cent. Cette troisième photo fait donc 3,8 mégapixels, soit grosso modo un quarantième de l'image originale. Ceci illustre toutes les possibilités de ce démentiel boîtier professionnel Canon 5Ds muni d'un capteur plein format de 50,1 mégapixels.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Duck, A Camera… And A Mistake

Two days ago, I was walking the trails in Blainville along a small creek. All of a sudden a female mallard flew in and splashed down on the water not more than 7 or 8 paces away. I took out the 300 mm telephoto in a hurry, put it on the camera and took a shot.

I then moved much nearer, ready to take what would surely be a spectacular shot. But when I pressed the shutter, nothing happened, nothing at all! The CFCard was full… What a stupid mistake. Of course I didn't have a second one with me. I got lucky though with the first one which is quite acceptable.

The first photo shows the original framing boosted to 150 megapixels, or 10 000 by 15 000 pixels, an enormous file indeed.

The second photo has been cropped in order to get a better image. It's now down to 48 megapixels.

For the third one, I took a small part of the original. This photo is 1600 x 2400 pixels, or 3.8 megapixels, or one fortieth of the original image. This truly shows the tremendous power of this Canon professional 5Ds body and its 50.1 MP sensor.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Photo dans son cadrage original / Photo In Its Original Frame

Photo recadrée / Cropped Photo

Un agrandissement à 100 pour cent / A 100 Per Cent Crop

dimanche 12 juin 2016

Une devinette… / A Riddle…

Une devinette…

Dites-moi quelle est la chose qui ne va pas du tout, mais pas du tout, dans cette photo.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Riddle…

Tell me what's totally wrong with this photograph…

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Miroir / Mirror

Bihoreau violacé / Yellow-Crowned Night Heron

Bihoreau violacé

J'appelle ce type de photographie « portrait d'oiseau ». Oui, il s'agit d'un portrait, sauf que le sujet est un oiseau, pas un humain. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Yellow-Crowned Night Heron

Il call this "portrait of a bird". Yes indeed, it is a portrait, the sole difference being that the subject is a bird, not a human. :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mercredi 8 juin 2016

La baie en hiver / The Bay In Winter

La baie en hiver

Au Saguenay, quand on mentionne « la baie », on parle toujours de la baie des Ha ! Ha !, qui fait 3 km de large par 10 de long et donne sur le fjord, qui lui fait 3 km de large à cette hauteur. On ne voit pas du tout le fjord Saguenay ici, il est perdu dans la brume et trop loin de toute façon. Le Saguenay, région de la démesure.

Lorsque j'ai pris la photo il y a quelques hivers, j'avais été intrigué par ces traces de pas qui se dirigeaient vers le centre de la baie. Difficile d'imaginer un aller simple, avec la glace qui avait près de deux mètres d'épaisseur cette année-là. Pas âme qui vive… je ne saurai jamais ce qui est arrivé. J'aime penser qu'ils ont bifurqué quelque part et abouti sur une des rives, malgré le passage maintenu libre de glaces par les brise-glace à l'année longue.

Quel pays. =

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Bay In Winter

In the Saguenay region, when people mention "the bay", they always mean "Baie des Ha ! Ha !" (Ha! Ha! Bay is rarely used by English speaking people in Québec). This bay is 3 km wide and 10 km long and opens on the Fjord Saguenay which is 3 km wide there. It's not visible here because of the mist, and anyway it's too far away. In Saguenay, Nature always seems to be oversized.

When I took this photograph some winters ago, I was intrigued by those footsteps that seemed to go right towards the centre of the bay. It's hard to imagine a one-way trip in those conditions, as ice was nearly two metres thick that winter. Not a soul in sight… I will never know where they ended up. I like to think that they ended up further away on one of the banks.

What a country.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 6 juin 2016

La berline sport, la nature et la pancarte / A Sports Sedan, Nature And A Road Sign

La berline sport, la nature et la pancarte

Bon nombre de mes lecteurs, sur mon blogue et sur facebook, m'ont fait le reproche voilé de publier des photos plutôt étranges, ou des abstractions, que sais-je. Alors voici une image différente de ce que je fais d'habitude.

Posez-vous maintenant la question : pourquoi pensez-vous que cette photo n'est pas de l'art ? Ou que c'en est ? Le fait que ]a chante les vertus de la voiture… Et la pancarte dans tout ça ?

En tout cas, vous ne pouvez nier : c'est terre-à-terre, réaliste. C'est du concret. Mon jugement dans tout ça, le voici en quelques mots.

• Berline sport de luxe : art par les ingénieurs d'Acura USA.

• L'environnement : art par la Nature elle-même.

• Pancarte : conception et design par le MTQ.

• La photo : certainement pas une oeuvre d'art. Mais la photo est amusante et techniquement parfaitement réussie. Voilà, en peu de mots disais-je.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Sports Sedan, Nature And A Road Sign

A good number of my readers, both on the blog and on facebook, have criticized the fact that I published too many bizarre images, or abstract art, or whatever. In reaction to that, I've decided to publish today a down-to-earth photograph that is really different from what I usually do.

Now ask yourself: why do you think that this photo is not art? Or maybe why do you think it is art? It is clearly a tribute to a car: does it disqualify the photo as a work of art? And what about the road sign?

But you cannot say it is not realistic! Because it is, and it depicts something very frequent. The fact is, it's tangible, concrete, real. Now here is in a few words what I think of it:

• Luxury sports sedan: work of art by Acura USA engineers.

• Environment: work of art by Nature.

• Road sign: design by the MTQ.

• Photo: certainly not a work of art. But the photograph is fun and technically perfect considering its purpose. Here we are.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 30 mai 2016

Objet sur une table / Object On A Table

Objet sur une table

Partie d'une sculpture au pied de la place Ville-Marie à Montréal.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Object On A Table

Part of a sculpture near place Ville-Marie, in Montréal.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

vendredi 27 mai 2016

Le feu d'artifice d'un cerveau étrange / Fireworks Inside A Weird Mind

Le feu d'artifice d'un cerveau étrange

Ça dit tout, je pense. Image créée à partir d'une photo prise à Fowler, Indiana, en 2010.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Fireworks Inside A Weird Mind

The title says it all I think. Image created from an original photograph shot in Fowler, IN, in 2010

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mercredi 25 mai 2016

Couleurs / Colours

Couleurs

Une oeuvre un peu étrange.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Colours

This one is rather bizarre, I admit.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 24 mai 2016

Libellule / Dragonfly

Libellule

« Mon objectif est meilleur que le tien… »

Combien de fois ai-je entendu des propos qui se résumaient à ça. Pourtant, tous les objectifs, focales fixes comme zooms, ont plein de défauts. Ils ont leurs points faibles, leurs zones idéales, rien à faire. Oh si plutôt, il y a quelque chose à faire : le post-traitement permet de corriger la plupart des défauts en une petite fraction de seconde. La belle affaire… Si vous ne faites pas un post-traitement approfondi de vos photos, peu importe votre objectif, vous allez tomber en queue de peloton.

Le meilleur en son genre est probablement Adobe Camera RAW et les algorithmes équivalents dans Photoshop CC, "Lens Correction" et "Camera Raw Filter". Une petite fraction de seconde, je vous dis, et vous vous débarrassez des aberrations chromatiques, des phénomènes de distortion omniprésents et du vignettage.

Un peu plus de travail et les pertes de contraste à grande ouverture seront chose du passé, ainsi que le flou inhérent à tout objectif très fermé, lois de la physique optique obligent.

Le bruit et la netteté, par contre, sont pratiquement des arts en soi. Il faut un peu plus de temps et de patience, mais on y arrive. Peu importe le boîtier ou l'objectif, ce sont des techniques qu'il faut maîtriser.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Dragonfly

"My lens is better than yours…"

I've heard this kind of argument so often that I'm fed up. You cannot avoid this simple axiom: all lenses have defects, whether they are prime lenses or zooms. They all have their pros and their cons, their ideal range, and settings where they are not stellar at all. Nothing to be done… Well yes, there is something that you can do: post-processing allows you to correct every major defect of a lens in a matter of a fraction of a second. So simple… If you do not do any serious post-processing work, it doesn't matter much whether your lens is technically very good or not.

Software is there to save your… skin. The best of them is probably Adobe Camera RAW and the corresponding algorithms inside Photoshop CC, Lens Correction and Camera RAW Filter. A small fraction of a second, I tell you, and you will get rid of chromatic aberrations, distortion phenomena inherent to any lens and vignetting.

Further work will allow you to correct low contrast that plague every wide aperture lens, along with the fuzziness caused by closed up lenses.

On the other hand, noise and sharpness will ask for bit more work, as those techniques are almost an art all by themselves. It takes more time and patience, but that's the price to pay in order to get spectacular results.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 23 mai 2016

Le soleil se couche sur le Saguenay / Sunset Over The Saguenay River

Le soleil se couche sur le Saguenay

Il est toujours émouvant de voir le soleil se coucher sur le Saguenay.

Petit lexique

« Saguenay » peut prendre trois sens différents :

• La région du Saguenay. On dit alors « le Saguenay », ou le « Saguenay-Lac-Saint-Jean ». On va au Saguenay, ou on monte au Saguenay.

• La rivière ou le fjord Saguenay. On parle alors du Saguenay. Dans la région, on dit souvent simplement « le fjord ».

• La ville de Saguenay. On va à Saguenay, on visite Saguenay, qui se trouve au Saguenay, et qui est traversée par le Saguenay… Pas toujours facile de parler « Saguenéen » !

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Sunset Over The Saguenay River

It is always moving to see a sunset over the Saguenay River.

A Glossary:

"Saguenay" may mean one of three things:

• The Saguenay region. One visits the Saguenay, or the Saguenay-Lac-Saint-Jean (Saguenay-Lake-St.-John should not be used).

• The Saguenay River, which is a Fjord. People will say "the Saguenay". In the region, people often simply say "the Fjord".

• The City of Saguenay. One visits Saguenay, or the city of Saguenay, or Saguenay City, which is in the Saguenay region,, and which is on both banks of the Saguenay. It sin't easy, but it's beautiful and thoroughly French-speaking.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mercredi 18 mai 2016

Le joueur de tuba / The Tuba Player

Le joueur de tuba

Photographié dans la Petite Italie de New York, au beau milieu de la rue.

À voir absolument en format plein écran.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Tuba Player

Photographed in New York City's Little Italy, right in the middle of the street.

Open this photograph in fullscreen mode for greater effect.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 17 mai 2016

New York !

New York !

Certains d'entre vous avez déjà vu une version préliminaire de cette photo. Je l'ai retravaillée de fond en comble pour tirer pleinement parti des techniques modernes ainsi que de l'éclairage exceptionnel ce jour-là.

New York est une belle ville, quoi qu'en disent certains. C'est une ville excitante, pleine de vie, qui vaut la peine qu'on se donne un peu de mal pour l'apprécier.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

New York!

Some of you may already have seen a preliminary version of this photograph. I started afresh from the RAW file with a new post-processing workflow in order to use the latest techniques and also to make the most out of the exceptional lighting conditions that day.

New York is a magnificent city whatever some might say. It's an exciting city, full of life, and well worth the visit.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

vendredi 13 mai 2016

L'entrée principale du château d'Angers / Château d'Angers: Main Gate

L'entrée principale du château d'Angers

Le château d'Angers, avec ses remparts gigantesques et massifs, est une véritable forteresse d'une beauté rarement vue. Je vous présenterai au cours de la semaine qui vient d'autres photos de cette forteresse.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Château d'Angers: Main Gate

The Château d'Angers, with its gigantic and massive ramparts, is a true fortress of exceptional beauty. I will present other photos of this fortress during the following week.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

jeudi 12 mai 2016

Une devinette : quel est ce château ? / A Riddle: What Is This Castle?

Une devinette : quel est ce château ?

Un indice : il est dans le Tarn-et-Garonne… tous les Français devraient le connaître.

Je modifierai ce billet demain pour donner la réponse, si personne ne l'a donnée, ce qui me surprendrait grandement !

Note : Il s'agit de l'ancien château de Bruniquel. Le « nouveau » château, construit autour de 1500, est caché derrière sous cet angle.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Riddle: What Is This Castle?

Here is a hint: it is located in the Tarn-et-Garonne department… everybody in France should know the answer.

I will modify this post tomorrow and give the answer… if nobody has given it, which would surprise me very much!

A Precision: This is the old castle of Bruniquel. The "new" castle, built around 1500, is hidden from this angle and cannot be seen.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 10 mai 2016

Rocamadour !

Rocamadour !

Rocamadour, le rêve du photographe.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Rocamadour!

Rocamadour, a photographer's dream.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

dimanche 8 mai 2016

En parlant de chats… / Speaking Of Cats…

En parlant de chats…

Ça se passe de commentaires. La fenêtre n'est de toute évidence pas nord-américaine. Le chat non plus, il faut présumer.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Speaking Of Cats…

This one doesn't need any explanation. This is obviously not a North-American window. The cat either, I would say.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Photographie, couleur et neige / Photography, Colour And Snow

Photographie, couleur et neige

La couleur présente au photographe un dilemme : le capteur d'un appareil photo « voit » la couleur selon les réglages que le photographe aura choisi, en particulier la balance des blancs. (Je ne veux pas entrer ici dans la définition physique de la température de la couleur, pourtant essentielle au photographe ; si vous voulez en savoir davantage à ce sujet l'article suivant sur wiki anglais, ou celui-ci, moins complet, sur wiki français.) L'être humain par contre utilise son cerveau, ce qui lui est souvent d'un grand secours, mais souvent aussi lui joue de très vilains tours.

Cela apparaît on ne peut plus clairement dans une photo avec de la neige sous un ciel d'un bleu éclatant. Notre cerveau sait que la neige est blanche, ou devrait l'être en tout cas, alors il la voit blanche. Mais elle ne l'est pas : elle est bleutée et le capteur de votre apparaît vous le montrera fidèlement. Juré. C'est dommage, parce que la photo semble alors un peu bizarre. Bien sûr, on peut choisir de laisser la neige comme le capteur l'a vue, cela se défend. Mais il est fréquent que le photographe corrige ce bleu spécifiquement pour la neige. Des commandes de Photoshop CC permettent de le faire en quelques secondes. Ma méthode est un peu plus longue mais plus précise.

Regardez les trois photos ci-dessous tirées du même original pris le 15 février de cette année. La première est l'original non corrigé, la deuxième la version corrigée, et la troisième compare les deux pour rendre la chose plus évidente.

N'hésitez pas à poser des questions si vous voulez en savoir davantage.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Photography, Colour And Snow

Colour presents a major problem to the photographer: the sensor inside his camera "sees" colours following the settings you chose, the most important one being the white balance. (I will not explain here the concept of colour temperature, however essential it is for the photographer; for more info on that topic, I will redirect you to this good intro on wikipedia.) On the other hand, the human being uses his mind to interpret colours. This can often be very useful, but it can also play dirty tricks from time to time.

The difference between the mind and the sensor is nowhere as obvious as it is with snow under a bright blue sky. Our mind knows that snow is white, or should be white, so it sees it white. But it's not: it's rather blueish and your camera's sensor will show it to you very clearly. I swear it. It's a pity because the photograph may appear somewhat bizarre. Of course one could decide to leave the snow as it is, it sometimes gives very interesting results. But most of the time the photographer will get rid of this blue tint. Some Photoshop CC commands do exactly that in a couple of seconds. My own method takes a bit more time but it's more precise.

Look at the three photographs below. They all come from the same original shot on February 15 of this year. The first one is the unmodified original, the second one the corrected version, and the third one compares the two for more clarity.

Feel free to ask questions if you want to know more about this.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Neige sous le soleil, original / Snow Under The Sun, Original

Neige sous le soleil,version corrigée / Snow Under The Sun, Modified

Comparaison des deux versions / Comparison Between The Two

Le photographe et la réalité / Photography And Reality

Le photographe et la réalité

À l'exclusion des photographes de presse, les photographes ont presque toujours déformé la réalité. Aujourd'hui, un mot sur les courtes focales.

Lorsque vous utilisez une courte focale (grand angle), les objets s'éloignent apparemment de vous et l'angle de vue est beaucoup plus grand que la normale. La profondeur de champ devient exagérément grande et les objets rapprochés vous apparaîtront déformés, souvent beaucoup plus longs ou profonds.

Pour la photo ci-dessous, j'ai utilisé une focale de 17 mm. Résultat, notre piano quart de queue (1,8 m) a carrément l'air d'un piano de concert de 2,8 m.

Ce genre de technique fait partie de l'arsenal courant du photographe. Il fait alors tout simplement preuve de créativité. Cela fait partie de ses outils courants. La photographie un art nouveau dont il faut admettre l'existence une fois pour toutes.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Photography And Reality

With the notable exception of press photographers, the photographers have almost always distorted reality. Today, we will talk about short focal lengths.

When you use a short focal length (wide angle): objects seem to be farther away. The depth of field is much greater than usual and objects are distorted. They will often appear to be much longer as a result of a greater depth of field.

For the photograph below, I've used a 17 mm focal length. The result is that our baby grand (72 in long) looks like a concert piano (around 112 in).

This kind of effect is part of the tools the pro photographer uses constantly. He is simply showing some creativity. His tools are a camera body, a lot of lenses, a tripod, a computer and a lot of software. This is a new art that must be recognised as such once and for all.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Le piano à queue / The Grand Piano

jeudi 5 mai 2016

La rade de Penhors / Penhors' Harbour

La rade de Penhors

Un autre moment magique en Bretagne. À regarder absolument en format plein écran.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Penhors' Harbour

Another magical moment in Brittany. You must open this one in fullscreen format.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mercredi 4 mai 2016

Coucher de soleil sur Le Guilvinec / Sunset On Le Guilvinec

Coucher de soleil sur Le Guilvinec

J'aimerais y être encore.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Sunset On Le Guilvinec

I wish I were still there.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 2 mai 2016

Chevaux - souvenir du passé / Horses - Memories From The Past

Chevaux - souvenir du passé

J'ai pris cette photo en compagnie Françoise Richer dans la région de Pornic, le jour même de notre arrivée en France si je me souviens bien. En la revoyant cette semaine, je me suis dit, mais c'est trop moche, je dois reprendre tout ça à zéro. À vous de juger du résultat. Des chevaux dans la campagne bretonne, il y en a beaucoup.

N'ayez pas peur de visiter la France. Les Français sont accueillants, pour peu que vous fassiez un petit effort. Il y a tellement d'endroits magnifiques… ne pas visiter ce pays sans égal est une perte que rien ne peut combler.

Merci, Françoise, de nous avoir amené dans ce lieu extraordinaire, inconnu de pratiquement tout le monde.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Horses - Memories From The Past

I took this photograph while travelling with Françoise Richer in the Pornic region, the day of our arrival in France if I remember correctly. Looking at it again this week, I told myself that the result was not up to par and that I had to redo the post-processing from scratch. Which I did. It's up to you to say if the result is worth the effort. There are a lot of horses in Brittany's countryside.

Don't be afraid to visit France. The French will welcome you with a smile, specially if they see that you have a real interest in the country and its people. There are so many extraordinary places… you will not know what you're missing till you visit it.

Thank you Françoise for having shown us this extraordinary place, unknown to almost everybody.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Les chevaux de Pornic / Horses In The Pornic Region

vendredi 29 avril 2016

Château d'Azay-le-Rideau

Château d'Azay-le-Rideau

J'ai pris la photo initiale il y a trois ans, je pense, mais je n'avais jamais été satisfait du résultat obtenu. J'ai refait le post-traitement de fond en comble et l'image finale est beaucoup plus lumineuse, tout en conservant l'opposition entre la luminosité du château et les zones d'ombre qui l'entourent.

Ce château est situé au coeur de la Touraine. Vous êtes alors à deux pas des vignobles de Chinon, Savennières, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Cour-Cheverny et bien d'autres… :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Château d'Azay-le-Rideau

I took the initial photograph three years ago I think, but I was never satisfied with the results I got from it. I post-processed it from the RAW file again, starting from fresh. The final image is much more luminous while keeping the essential contrast between the light that strikes the castle and the darker zones around it.

This castle is at the heart of the Touraine region. You are then surrounded by many well-known Touraine vineyards like Chinon, Savennières, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Cour-Cheverny and many others… :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 25 avril 2016

Une maison de ferme d'Indiana se meurt / An Indiana Farm House Is Dying

Une maison de ferme d'Indiana se meurt

Encore une autre. La tristesse de ce genre d'endroit est infinie.

Ouvrez en format plein écran pour effet maximum.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

An Indiana Farm House Is Dying

Another one… This kind of place fills me with infinite sadness.

Open in fullscreen mode for maximum effect.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

dimanche 24 avril 2016

Lady Samantha, un portrait retouché / Lady Samantha, a portrait with a new post-processing

Lady Samantha, un portrait retouché

Sans commentaire, pour une fois. À voir en format plein écran.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Lady Samantha, a portrait with a new post-processing

Without comments for once. You should open this portrait in fullscreen mode.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

samedi 23 avril 2016

Ciels d'Indiana / Indiana Skies

Ciels d'Indiana

Le ciel d'Indiana, photographié tôt au printemps en compagnie de James Longster, photographe d'art professionnel.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Indiana Skies

The Indiana sky photographed in early Spring during a photo trip with James Longster, professional art photographer.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

vendredi 22 avril 2016

L'art du portrait, ou comment tricher / The Art Of Portrait, Or How To Cheat

L'art du portrait, ou comment tricher

Il m'arrive de faire des portraits de gens. La plupart du temps cependant, le modèle n'est qu'un prétexte à une idée que j'ai en tête et la ressemblance du tableau final avec le modèle est parfois très hypothétique.

Ceci étant dit, il est certain que l'utilisation d'un studio présente des avantages évidents dans beaucoup de cas. Mais pour ce que cherche à faire, le studio est plus souvent qu'autrement un obstacle au naturel. Mon studio à moi, c'est Photoshop CC monté sur un Mac Pro dernière génération, le tout petit super-ordinateur en forme de cylindre. Je n'ai pas trouvé beaucoup de limites à ce que je pouvais faire.

Ci-dessous, le portrait original, qui n'est rien d'autre qu'un mauvais instantané. La deuxième version, c'est le portrait final, appelé « Le prédicateur ». :-)

Ouvrez le portrait final en format plein écran…

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Art Of Portrait, Or How To Cheat

From time to time, I make real portraits of real people. But most of the time, the model is only that, a model for an idea that I want to develop, and the final result may well be very different from the original.

This being said, it is obvious that using a studio has great advantages and allows the use of special lighting that will take a lot of work to imitate in post-processing. For what I want to do though, a studio will often inhibit my creativity and it can be hard in such a context for someone who is not a professional model to be very natural. My own studio is called Photoshop CC installed on a Mac Pro latest generation, this very small super-computer that looks like a cylinder and is totally silent. I did not find many limits to what I could do with those tools.

The first photo below is nothing else than the original snapshot. The second one is the final result, which is called "The Preacher". :-)

You should open the final portrait in fullscreen mode…

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

L'instantané original / The Original Snapshot

Le prédicateur / The Preacher

jeudi 21 avril 2016

Canard colvert femelle à l'envol / Female Mallard Flying Off

Canard colvert femelle à l'envol

J'ai pris cette photo il y a neuf ans avec un des tout premiers appareils professionnels munis d'un capteur plein format. Aux fins de comparaison seulement, un tel capteur est cinquante fois plus gros que celui d'un téléphone intelligent moderne. Non non non, on ne repart pas là-dessus ! Ce n'est qu'un chiffre brut dont vous faites ce que vous voulez.

La photo avait drôlement besoin d'un nouveau post-traitement, spécialement quant aux contrastes, la luminosité, la netteté et la balance des blancs.

Vous trouverez ci-dessous la nouvelle version recadrée. De toute évidence, réaliser une telle photo sans équipement professionnel relève du miracle. J'ajouterai humblement qu'il faut être drôlement chanceux. En plus, il a fallu ici ramper sur dix ou quinze mètres dans la terre mouillée. Je pensais bien ne pas avoir été vu. Erreur. Je n'ai eu droit qu'à un seul cliché, celui-là.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Female Mallard Flying Off

I took this photograph nine years ago with one of the very first professional DSLR mounted with a full-sized sensor. It is interesting to note that such a sensor is fifty times bigger than the one you can find in a modern smartphone. No no no, I will not reignite this controversy! This is only a raw number, a very interesting one, and you do whatever you want with it including throw it in the trash (electronic or not).

This photograph was in dire need of a new post-processing job, mainly because contrasts, luminosity, sharpness and white balance were not up to par.

You will find below the new version. It is obvious that in order to succeed in this kind of photography, you need professional equipment. You also need a lot of luck. Moreover, here I had to crawl for ten or fifteen metres in wet earth. I thought that the duck had not seen me, and that was a big mistake. I had the time to take only one shot,that one.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold