Pages

lundi 17 novembre 2014

Vin : la France parle franglais / Wine: France Speaks Frenglish

Vin : la France parle franglais

Les Master Class du Grand Tasting

Est-ce français ? Non. Est-ce anglais ? Non. C'est le franglais typique de la France viticole moderne, ici les très Français Bettane et Desseauve. De temps à autre, la France devrait « se garder une petite gêne » comme on dit ici, avoir honte, et parler français.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Wine: France Speaks Frenglish

Les Master Class du Grand Tasting

Is that French? No. Is that English? No. It's standard Frenglish as spoken in modern French wine world, in this case the very French Bettane and Desseauve. From time to time, the French should be ashamed and learn how to speak and write correctly in French.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Combien de mots anglais dans cette petite image ? / How Many English Words In This Small Image?

samedi 15 novembre 2014

Encore une devinette ! / Another Riddle!

Encore une devinette !

J'ai déjà présenté une devinette semblable à celle-ci. C'est une nouvelle photo, mais la question est la même : qu'est-ce que c'est que ça ? :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Another Riddle!

I've already presented a riddle similar to this one. The photo is a new one but the question remains the same: What in the world is this? :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 11 novembre 2014

Une chatte d'Indiana / A Cat From Indiana

Une chatte d'Indiana

Sans commentaires.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Cat From Indiana

No comments necessary, I think.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 10 novembre 2014

Les ridicules « iPhone-gates » / The Ridiculous "iPhone-Gates"

Les ridicules « iPhone-gates »

Il ne faut pas que la haine de tout ce qui est Apple pousse à la déraison. J'avais l'intention de démontrer la stupidité de tous les « iPhone-gates », mais ils sont devenus si nombreux que j'y renonce. Je me contente de rire, d'autant que plus les détracteurs d'Apple se font aller, plus Apple vend d'appareils, engrangeant 86 pour cent de tous les profits dans le secteur téléphone. Ahurissant. N'oublions tout de même pas à la fin : ce ne sont que de foutus téléphones. Paix à vous tous.

Ci-dessous, j'ai fabriqué un téléphone vraiment tordu, juste pour vous ! :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Ridiculous "iPhone-Gates"

The hate for all things Apple is often so high that it resists pure logic. I wanted to show the ridiculous side of those "iPhone-gates", but they've become so numerous that I give up. Let me laugh though: while some try to show that the iPhone 6 is really bad, Apple sells them by the tens of millions, sending its war chest soaring well above 150 billions of dollars. It's now reaping 86 per cent of all the profits in the smartphone sector. Astonishing. And after all, it's only a smartphone, nothing more. Peace to you all.

See below, I've made a bent smartphone, for your eyes only! :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Un iPhone vraiment tordu ! / A Really Bent iPhone!

vendredi 7 novembre 2014

Ahmed et l'iPhone 6 Plus / Ahmed And The iPhone 6 Plus

Ahmed et l'iPhone 6 Plus

Voici comme promis les photos que j'ai prises « d'Ahmet The Terrifying Terrorist ». J'ai poussé cette photo jusqu'à 22 mégapixels à partir du senseur de 8 mégapixels. Il faut le faire… La première photo est le résultat brut après réduction du bruit et affinage. La deuxième est un agrandissement qui permet de voir jusqu'où on peut aller avec un tel appareil.

Je rappelle, il ne s'agit pas d'art ici, ce n'est qu'une démonstration.

Les résultats sont-ils équivalents à ceux d'un DSLR ? Bien sûr que non ! Après tout, un téléphone est un téléphone est un téléphone. Je n'entre pas dans les détails, mais pour un photographe les défauts sont nombreux, trop nombreux.

Mais pour un téléphone, c'est tout un résultat, et les conclusions de DxO Labs ne sont nullement exagérées. Et en vidéo, il est encore plus impressionnant. Ça, c'est pour plus tard.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Ahmed And The iPhone 6 Plus

As promised, here is a photo of Ahmet The Terrifying Terrorist. I boosted this photo to 22 megapixels from the iPhone 6 8 MP sensor. Not easy but it can be done, I assure you. The first photograph is the result given by the iPhone after noise reduction and sharpening. The second one is an enlargement that shows where are the limits of such a smartphone.

I remind you that this is not art, only a demonstration.

Is this result equivalent to a DSLR? Certainly not! A phone is a phone is a phone after all. I don't want to dig further into this, but for a photographer the flaws are numerous.

But those results are surprising for a smartphone and DxO Labs conclusions are valid. The iPhone 6 is better still in video. I'll be back on this later.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Photo originale à partir du iPhone 6 Plus / Original Photo From iPhone 6 Plus

Agrandissement / Enlargement

iPhone 6 Plus : meilleur appareil photo / iPhone 6 Plus: Best Camera

iPhone 6 Plus : meilleur appareil photo

Le iPhone 6 et le 6 Plus ont les meilleurs appareils photos de tous les téléphones actuels. Qui le dit ? La compagnie d'analyse la plus réputée en matière d'analyse d'appareils photo de tous genres, la très française DxO Labs, leader de l'industrie pour l'analyse comparée des capteurs et objectifs.

L'article de DxO Labs se trouve ici. La lecture des commentaires fait sourire. D'un côté les propriétaires de iPhones, et de l'autre tous les autres qui vilipendent DxO Labs de ne pas avoir choisi leur téléphone ! Parce que le meilleur téléphone est toujours celui que l'on a acheté, c'est bien connu. Ajoutons une haine trop fréquente envers Apple, la boucle est bouclée, les insultes fusent et au diable les tests objectifs à la DxOMark Mobile de DxO Labs. Hilarant, je vous dis.

Une bonne photo avec un téléphone intelligent, pas une affaire d'amateurs

Je plaisante. Mais regardez la photo ci-dessous où je photographie « Ahmed The Terrifying Terrorist ». Le iPhone 6 Plus est monté sur un trépied… tout un trépied ! Ha ha ha ha… :-)))

Du sérieux, je vous dis. Dans le prochain message, le résultat, avec la preuve de ce qu'on peut tirer d'un iPhone 6.

Dans un autre message, je déculotte le bendgate, le hairgate, le dyegate, et le tout dernier, le memorygate, rien de moins ! Rien d'autre à faire, les gars ?

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

iPhone 6 Plus: Best Camera

Of all the current smartphones, the iPhone 6 and 6 Plus have the best camera. Who says so? DxO Labs, the reference as far as compared analysis of sensors and lenses is concerned.

This analysis can be found here. The comments are hilarious: on one hand those who have iPhones, on the other all the others that insult DxO Labs because the phone they own was not picked up as number one! The best smartphone is always the smartphone one has bought, against all scientific evidence. If we add the hate towards all things Apple from many, the result is, most of the time, hilarious.

Photography With A Smartphone Is Serious Business

Yes indeed… I'm joking of course. But look at the picture below as I'm photographing Ahmed The Terrifying Terrorist with my iPhone 6 Plus. The phone is fixed to a tripod… and look at that tripod! Ha ha ha… :-)))

This is serious I'm telling you. In my next post, I will present the resulting photo, showing all you can do with an iPhone 6 Plus.

In another post, I will properly demolish all the Apple-gates invented in the last month by the Apple Haters: the bendgate, the hairgate, the dyegate, including the last and most idiotic one, the memorygate, nothing less! You've got nothing useful to do, guys?

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

L'iPhone 6 Plus monté sur un trépied ! / The iPhone 6 Plus… On A Tripod!

jeudi 6 novembre 2014

New York

Une nouvelle vision de New York

Un regard original sur New York. Il ne faut pas avoir le vertige. Le coeur de Manhattan est loin à gauche, hors de la photo.

À voir en format plein écran.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A New Look On New York

This is certainly an original way of looking at New York. I hope you're not afraid of heights. Manhattan's heart is far away on your left, out of the picture.

This is another image that you should look at in fullscreen format.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

New York, une vue panoramique / New York, A Panoramic View

New York, une vue panoramique

Un mot à propos des USA : J'ai écrit sur facebook hier que je ne voyais plus l'intérêt de publier des photos des États-Unis après l'effroyable décision que les Américains ont prise le 4 novembre de voter pour les Républicains. Je ne comprends toujours pas la raison de tant d'aveuglement, ou de haine, c'est selon. Mais New York est New York, et New York n'est pas obscurantiste et réactionnaire.

Photographié à partir du sommet de l'Empire State Building. Le panorama a été réalisé à partir de plusieurs photos et de quelques sombres machinations de mon cru.

Ce panorama ne montre bien sûr qu'une petite partie de la ville de New York.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

New York, A Panoramic View

A Word About The USA: I wrote on facebook yesterday that I was not interested anymore in publishing photos from the USA after the horrendous decision the Americans took in voting for the Republicans on November 4. I still don't understand why so much self-delusion, or plain hate. But New York is New York, and New York is not obscurantist and reactionary.

Photographed from the top of the Empire State Building. I created the panorama using several photos and some dirty tricks of my own.

This panorama shows only a small part of New York City, of course.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 4 novembre 2014

Mégapixels, appareils photo et téléphones / Megapixels, Cameras And Phones

Mégapixels, appareils photo et téléphones

Sauf pour les initiés et les scientifiques, le nombre de mégapixels n'est plus qu'un gadget publicitaire à considérer avec la plus grande méfiance. Les mégapixels perçus, la définition réelle quoi, dépendent de la taille et la qualité du capteur, du nombre de pixels sur le capteur mais sous toute réserve, de la qualité de l'objectif et du traitement logiciel subséquent.

Capteurs 24x36 mm, dits plein format : On les retrouve essentiellement dans des boîtiers professionnels ou semi-professionnels. Avec de tels capteurs munis d'objectifs professionnels à focale fixe, le nombre maximum de mégapixels perçus varie de 22 à 24, pas plus. La D800 de Nikon avec son capteur de 36 mégapixels ne fait pas mieux que 25 mégapixels environ avec certains objectifs (pas de zooms bien sûr). Si vous achetez un tel appareil en pensant obtenir un vrai 36 MP, on vous aura bien eu. Le Canon 5D MK III, 22 MP, donne une résolution perçue qui n'est que 10 pour cent inférieure au 36 MP de Nikon. Je vous dis, 25 mégapixels est la limite pour l'instant, la théorie optique le démontre, et uniquement avec un capteur plein format.

Les boîtiers de moyenne gamme : Ces DSLR ont pour la plupart des capteurs de taille intermédiaire, environ 15x22 mm, sensiblement plus petits que les capteurs plein format. N'attendez guère plus que 15 à 17 mégapixels perçus, à condition d'avoir un objectif professionnel à focale fixe, pas un zoom.

Les malheurs des téléphones intelligents : Leur objectif est tout sauf professionnel, et c'est là une limitation majeure. Un bon objectif coûte plus cher que n'importe quel téléphone, après tout ! Leur deuxième malheur, c'est que leur capteur est minuscule, de l'ordre de 4x7 mm ou à peu près. Désolé, mais un tel capteur muni d'un objectif de ce genre ne peut paws donner beaucoup plus que 8 mégapixels. Si vous avez acheté un téléphone parce que son appareil photo avait 16 mégapixels, on vous a eu.

Avantages d'un capteur plein format avec un objectif pro

Le capteur de mon appareil a 22 mégapixels. J'ai ouvert la photo ci-dessous dans Camera RAW à 6000z9000 pixels, soit 54 mégapixels. La première photo montre le résultat ramené à 1600x2400 pixels. La deuxième montre une partie de cette photo agrandie quatorze fois.

Il est impossible d'obtenir un tel résultat avec de l'équipement moyen. Avec un téléphone ? Oubliez ça.

J'ai réalisé ces deux images uniquement aux fins de démonstration. Elles n'ont absolument rien d'artistique.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Megapixels, Cameras And Phones

Except maybe for the scientists, the number of megapixels has become a marketing tool to be considered with the greatest mistrust. The perceived megapixels depend on sensor size and quality, on the number of pixels but within reason, on the lens quality and on subsequent post-processing.

24x36 Sensors, Or Full-Frame Sensors: You will find those sensors in expensive pro or semi-pro DSLRs. If they are couplet with pro fixed-focus lenses, those sensors can yield around 22-24 perceived MP, not more. The 36 MP Nikon D800 cannot do better than 24 perceived MP in the best conditions. If you buy such an expensive DSLR thinking that you will get a real 36 MP, you're badly mistaken. The Canon 5D MK III has a 22 MP sensor and its perceived resolution is only 10 per cent less. This shows that 22 to 25 MP is the theoretical limit for the time being.

Medium-Priced DSLRs: The sensor inside most of those DSLRs is in the range of 15x22 mm. The theoretical and practical limit for such sensors is in the range 15 to 17 perceived megapixels, not more than that, less than that if you're working with a zoom.

The Woes Of The Smartphones: Their lenses are anything but professional, which is a major limitation. Their second major limitation is the size of the sensor, which is around 4x7 mm or thereabouts. Sad to say, but with such a sensor and such a lens, you cannot get much more than 8 or 9 perceived megapixels. If you bought your smartphone because it had a 16 megapixel camera, it's sad to say but you won't get it, no way.

superiority of a full-frame sensor with a pro lens

My DSKR has a 22 MP full-frame sensor. I opened the RAW file in Camera RAW at 6000x9000 pixel, which corresponds to 54 MP. The first photo shows the result sized town to 1600x2400 pixels. The second photo shows a small part of it corresponding to 1/14th of the surface of the original.

It is impossible to get this kind of result with anything less than pro equipment. With a smartphone? Don't even think of it.

I made those two photos for demonstration purposes only. They have nothing to do with art.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Photo poussée à 54 mégapixels / Photo Boosted To 54 Mexapixels

Petite partie de la photo précédente, agrandie / Small Part Of Previous Photo, Shown At 100%

lundi 3 novembre 2014

Livraison de kérosène par Standard Oil ! Standard Oil Kerosene Delivery!

Livraison de kérosène par Standard Oil !

La Standard Oil est devenue Esso, aujourd'hui Exxon. Ce véhicule de livraison doit avoir plus de 125 ans à mon avis. Il est en fin de vie, on dirait, mais il valait bien une photo.

Photographié à Lafayette, Indiana, au coin des rues South et 6e.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Standard Oil Kerosene Delivery!

The Standard Oil Co. changed its name to Esso, which finally was changed into Exxon. This delivery vehicle is most probably more than 125 years old in my opinion. It's not in use anymore obviously, by it was well worth a photo.

I took this shot in Lafayette IN, at the corner of South Street and 6th Street.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Vieux véhicule de livraison de Standard Oil / Old Standard Oil Delivery Vehicle

dimanche 2 novembre 2014

Splendeurs de New York / New York's Beauty

Splendeurs de New York

Ceux qui disent que New York est laide se trompent, tout autant que ceux qui disent que Montréal est laide. Ceux-là, dans un cas comme dans l'autre, ne savent pas regarder. Ni Montréal ni New York ne sont des villes-musées.

New York, une ville qui vit, qui respire, avec ses côtés parfois étranges, mais aussi ses splendeurs à chaque détour.

Des deux photos ci-dessous, la première est nettement la meilleure. Je présente aussi la deuxième parce que, ma foi, on y voit bien le photographe. N'est-ce pas ahurissant ? :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

New York's Beauty

Those who say that New York is ugly are badly mistaken. The same can be said of those who say that Montréal is not beautiful. In both cases, those people simply don't know how and where to look. In each case, beauty is everywhere…

Life in the streets of New York will seem disconcerting to some, sometimes even bizarre. But there is beauty everywhere for those ready to see this city for what it is, not a city for tourists above all, but a living, working city.

Of the two photographs below, the first is clearly better. I include the second one because one can clearly see the photographer in it, which is a good thing, by Jove! :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Escaliers de l'édifice Trump / Stairs Inside Trump Tower

vendredi 31 octobre 2014

Papillon : comment récupérer une photo ratée / Butterfly: How To Salvage A Bad Photo

Papillon : comment récupérer une photo ratée

Ça nous arrive à tous de devoir prendre des photos dans des conditions abominables. Parmi ces conditions effrayantes, il y a de photographier quelque chose contre un ciel gris. C'est le cas de mon papillon ici, dont le résultat brut est illustré dans la première photo. C'est un échec pour le moment.

Mais si vous travaillez en format RAW dans Photoshop, un premier ajustement rapide mène tout de suite à quelque chose de plus acceptable, comme le montre la deuxième photo. Il y a dans Camera RAW toute une série de paramètres ajustables dont je vous montre une petite partie dans la troisième illustration.

C'est après cela que le travail sérieux dans Photoshop commence. Je n'ai pas encore tout à fait terminé. La dernière photo montre toutefois que je m'approche maintenant d'un résultat acceptable.

La photo manque encore de luminosité et de contraste, mais j'y travaille.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Butterfly: How To Salvage A Bad Photo

From time to time, we all have to take shots in very poor lighting conditions. Those unacceptable conditions include taking a photo of something against a grey sky. Results are ugly most of the time, as is the case with my butterfly here. You can see the unprocessed result in the first image, a shot deemed unacceptable to say the least.

But if you work with RAW in Photoshop, a quick first adjustment immediately yields something less horrendous, as shown in the second image. There are a whole lot of panes and parameters in Camera RAW, and I show you the first pane parameters in the third image, the parameters I used to make the second image.

The serious post-processing work begins after that first adjustment. I'm not yet finished with it, but the last image shows a much better result I think.

It is still lacking contrast and luminosity, but I'm working on it. Getting the best out of an image is rarely simple business.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Photo sans post-traitement / Photo Without Post-Processing

Résultat d'un premier ajustement dans Camera RAW / Result Of A First Adjustment In Camera RAW

Paramètres de Camera RAW / Camera RAW Parameters

Image finale… pour le moment / Final Image… For The Time Being

mercredi 29 octobre 2014

Château Ramafort 2005 et Château de Vaurenard Quintessence 2003 / Château Ramafort 2005 And Château de Vaurenard Quintessence 2003

Château Ramafort 2005 et Château de Vaurenard Quintessence 2003

Voilà deux vins très différents. Je vous les présente ici très brièvement.

Château Ramafort 2005

Un excellent médoc, pas cher, parvenu à maturité. Battante et Desseauve écrivent à propos du 2005 : « Nez finement épicé, de bonne élégance, bouche ronde, charnue, avec un joli fruit, un grain de tanin fin, de la fraîcheur et de l'équilibre. Dans un style souple et élégant, plaisant à boire. » Ils lui accordent 15/20, soit environ 89. Je souscris à leur opinion. Un nez sur les fruits noirs et un tantinet épicé, des tannins parfaitement enrobés, une bonne longueur, facile à boire. Que demander de plus ?Il ne m'en reste que trois bouteilles.

Il est réapparu sur les tablettes de la SAQ cette semaine. À 24,85 dollars, il est donné ! Fortement recommandé.

Château de Vaurenard Quintessence 2003

Qui a dit que les Beaujolais ne se gardaient pas longtemps, que le gamay devait se boire jeune ? Le Quintessence est vieilli six ans en foudres de chêne. C'est un vin pour le moins surprenant, très différent. D'un beau rouge clair, un nez fruits et confiture, des tannins souples,un goût très différent et difficile à décrire. Plaisant, pas très compliqué, je lui donne 14 ou 14,5 sur 20. Il se trouve facilement à la SAQ à 26 dollars. Mais je vous aurai prévenu : attendez-vous à une surprise !

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Château Ramafort 2005 And Château de Vaurenard Quintessence 2003

Here are two very different wines that I tasted this week, with a short description.

Château Ramafort 2005

This is a very good, fully mature and inexpensive médoc.Bettane and Desseauve write about the 2005 vintage: "A delicately spiced nose, elegant with a round and fleshy palate, pleasing and easy to drink." They give it a score of 15/20, which translates to about 89 on the Parker scale. I've tasted this wine twice and they're right. At 24,85 dollars, you cannot make a mistake. Highly recommended.

I am not sure that this wine can be found in English Canada or in the USA though.

Château de Vaurenard Quintessence 2003

Who said that Beaujolais wines could not be aged for a long period of time because their sole grape variety was gamay? This Quintessence 2003 has been aged for six years in the château's cellars, nothing less. Its taste will surprise you no doubt, it's very different from your usual beaujolais. It's a pleasing wine, hard to describe to say the least, easy to drink. My personal score is 14, maybe 14.5/20, around 87 or 88 on the Parker scale. Sold for 26 dollars at the SAQ. You've been warned though: be ready for something different!

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 28 octobre 2014

Un autre nénuphar / Another Waterlily

Un autre nénuphar

J'ai photographié ce nénuphar au même endroit que le précédent, dans la réserve Jasper-Pulaski en Indiana, toujours en compagnie de James Longster.

Une composition différente, l'emphase sur des éléments inhabituels, ceci est le véritable habitat d'un nénuphar.

À voir à tout prix en mode plein écran.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Another Waterlily

I photographed this waterlily at the same place as the previous one, in the Jasper-Pulaski Wildlife Area in Indiana, with James Longster.

Here the composition is different and the emphasis is put on unusual elements. This is the true habitat of a waterlily.

You must absolutely look at this photograph in fullscreen mode.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Nénuphar dans la réserve Jasper-Pulaski / Waterlily In The Jasper-Pulaski Wildlife Area

lundi 27 octobre 2014

Jolie fille / Pretty Girl

Jolie fille

Elle ne croyait pourtant pas que j'aurais le temps de faire une photo à peu près correcte. Elle se trompait.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Pretty Girl

She didn't believe I would have the time to make a decent shot. She was mistaken.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

vendredi 24 octobre 2014

Une tulipe, une idée… / One Tulip, One Idea…

Une tulipe, une idée…

Comme d'habitude, la situation s'embrouille. Cette tulipe, que j'ai photographiée chez James Longster, a servi de point de départ aux images présentées dans les deux messages précédents !

On ne peut plus se fier aux gens.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

One Tulip, One Idea…

As usual, things get more complicated. This tulip, photographed at James Longster's house, was used at a starting point for the images in the previous two posts!

You can't trust people anymore.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Tulipe / Tulip

jeudi 23 octobre 2014

Une autre image étrange / Another Bizarre Image

Une autre image étrange

Cette image a servi de point de départ pour l'image encore plus étrange du message précédent. Qui l'eût cru ?

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Another Bizarre Image

I used this image as a starting point for the image I presented you in the previous post. Hard to believe, but there it is.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Une image étrange/ A Bizarre Image

mardi 21 octobre 2014

Oeuvre abstraite en noir et blanc /  Abstract Art In Black And White

Oeuvre abstraite en noir et blanc

Vous pouvez essayer de lui trouver une signification. J'ai ma petite idée…

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Abstract Art In Black And White

You may try to find some significance to this work. I've got an idea…

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

dimanche 19 octobre 2014

La devinette expliquée ! / Answers To A Triple Riddle!

La devinette expliquée !

Bon, faisons face à la réalité, personne n'a trouvé. Je suis chagriné… :-) Euh, non pas vraiment, c'était très amusant de voir ce que chacun pouvait penser de cette image étrange. Regardez l'image originale ci-dessous, vous allez voir qu'il n'y a pas de mystère…

1. Ce que c'est : Mais un robinet de douche, voyons ! Nous n'allons pas nous disputer à ce propos-là n'est-ce pas ? Donc, tout le monde admet, c'est bel et bien un robinet de douche.

2. Quel appareil photo ? Ah… Mais non, ce n'est pas mon appareil usuel, un Canon 5D Mk II 22 mégapixels. J'ai tout simplement utilisé le téléphone que j'avais il y a deux mois, un iPhone 5. Eh ! Oui, un vieux iPhone 5. Une macro faite çà main levée sous l'éclairage pourri d'une chambre de motel.

Je vous parlerai dans les prochaines semaines de la façon d'utiliser un iPhone 6 pour obtenir des photos et des vidéos de très bonne qualité, ainsi que des choses parfois étonnantes qu'on peut faire avec un tel appareil.

3. Était-ce ou non de l'art ? Mais je n'en sais absolument rien, voyons ! C'était à vous de juger, ce que vous avez fait. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Answers To A Triple Riddle!

Let's say it bluntly, none of you found what was really this thing. I am kind of sad… :-) Well, not really. It was fun to read what you had to say about this, and I read each and every one of your opinions. Now have a look below, you will see that it was not so difficult. So here are my own answers to the three questions.

What in heaven's name is this? Well, it's a shower faucet, nothing else! Let's not fight over this, have a look at the image below, you will see it's obvious.

What kind of camera could take a shot leading to this, do you think? Mmm… For once, I did not use my usual Canon 5D Mk II 22 megapixels. I simply used the smartphone I had at that time, an iPhone 5. Yep, a two-year-old iPhone 5. A hand-held macro made in the very poor lighting conditions of a motel room.

I will show you in the following weeks what one can do with such a phone. You will be surprised, it's a promise.

Do you think that the previous image was art? But I simply don't know! It was up to you to judge, which you did. :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Un robinet de douche ! / A Shower Faucet!

mercredi 15 octobre 2014

Une devinette en trois parties / A Three-Part Riddle

Une devinette en trois parties

Cette chose est le résultat de mes machinations usuelles avec Photoshop, mais le produit original était une photo. La devinette, maintenant…

1. Mais qu'est-ce que c'est ça ?

2. Quel appareil photo a pu prendre une photo menant à un tel résultat ?

3. Mmm… est-ce ou non de l'art, pensez-vous ?

À vos marques… Je vais obtenir des réponses étranges pour la troisième, si j'en obtiens.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Three-Part Riddle

This thing is the result of my usual Photoshop tricks and ruses, but the initial produit was indeed a photograph. Now, the riddle…

1. But what in heaven's name is this?

2. What kind of camera could take a shot leading to this, do you think?

3. Hmm… do you think that this is art?

It's up to you now. The third one will get pretty funny answers, if any.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

lundi 13 octobre 2014

TheDarkerImage, blogue de Jim Longster ! / TheDarkerImage, Jim Longster's Blog!

TheDarkerImage, blogue de Jim Longster !

Jim Longster est un photographe d'art et d'art de rue professionnel. Nature, macros, portraits, abstraction. Un maître de la composition et de l'utilisation de la lumière.

Il utilise l'espace de façon inattendue, provoquant parfois la critique, ne laissant jamais indifférent. Tout comme moi, les règles usuelles de la photographie ne sont pas pour lui…

Son blogue n'existe que depuis quelques jours et, déjà, il vaut la peine d'être visité.

Je vous encourage fortement à devenir membre de TheDarkerImage et à commenter ses oeuvres. Il vous rendra sûrement la politesse. :-)

Au fil des semaines, vous devriez voir des images exceptionnelles.

Et puis vous pouvez lui écrire en français si vous voulez, il utilisera l'horrible Google Translator comme tout le monde…

TheDarkerImage

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

TheDarkerImage, Jim Longster's Blog!

Jim Longster is a pro art photographer who also specialises in street art. Nature, macros, portraits, abstracts… The way he uses composition and light is spectacular.

The way he uses space is often unexpected and provokes many reactions. As is the case for me, usual photography rules do not apply to him.

He started his blog only a week ago and has already published some very good works of art.

That would be a very good thing for both him and you to become a follower to TheDarkerImage and comment from time to time. He will surely reciprocate. :-)

In the following weeks, you will surely see some spectacular images.

TheDarkerImage

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

samedi 11 octobre 2014

Le Château d'Agassac 2009, haut-médoc / The Château d'Agassac 2009, haut-médoc

Le Château d'Agassac 2009, haut-médoc

Le Château d'Agassac 2009, c'est l'expression même de la magnificence du Bordelais. Un vin très expressif et sec, faible acidité, tannins complètement intégrés, un nez ouvert et fruité. Difficile de demander mieux.

Si vous boudez les bordeaux parce que vous les trouvez trop chers, jetez un coup d'oeil du côté des médocs et haut-médocs, dont les crus bourgeois sont souvent égaux aux crus classés de Saint-Émilion par exemple.

Le Château d'Agassac 2009 est classé de 16 à 17 en Europe en moyenne, et de 90 à 92 aux États-Unis. Il les vaut très largement, et 31 dollars n'est pas trop cher payé pour un vin qui se démarque aussi carrément du lot.

S'il peut se trouver en France et au Québec en cherchant un peu, il est probablement introuvable aux États-Unis et au Canada anglais. Rien n'est parfait.

Si vous ne trouvez pas le 2009, rabattez-vous sur le 2010, presque aussi bon. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Château d'Agassac 2009, haut-médoc

The Château d'Agassac is the very expression of Bordeauux wines unparalleled magnificence, often imitated, never equalled. This is a very expressive, very dry red haut-médoc, with a very muted acidity and whose tannins are completely integrated, with an open and fruity nose. A moving experience…

If you overlook the bordeaux because you think they are too expensive, or worse that your country does better, think again and think twice. You should taste the best médocs and haut-médocs. The crus bourgeois like this one are as good as some of the best saint-émilions crus classés for example.

The Château d'Agassac 2009 is rated 16 and 17 in Europe, and from 90 up to 92 in the USA. It's worth this kind of rating many times in my opinion, and 31 Canadian dollars including taxes is not too expensive for a wine that is clearly superior to most.

You can still find it rather easily in Québec and in France if you look carefully. It is probably very hard to find in the USA or in English Canada though. So sorry guys, that's the way it is.

If you do not find the 2009 vintage in your region, look for the easy to find 2010 (in Québec and France that is, or on the US Coasts). It's almost as good as the 2009.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Château d'Agassac 2009, haut-médoc

jeudi 9 octobre 2014

Gens / People

Gens

Cette oeuvre s'inspire de Jaime Baião pour le thème, et de James Longster pour l'utilisation des couleurs et de l'espace.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

People

The theme of this work was inspired by Jaime Baião, and I used James Longster's ideas as far as composition and light are concerned.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Gens / People

lundi 6 octobre 2014

Nénuphar à la James Longster / Water Lily À La James Longster

Nénuphar à la James Longster

À la James Longster… En quelque sorte, parce que James n'aurait pas produit exactement ce genre de résultat. Mais il aurait certainement cherché à surprendre par l'originalité de la composition. Et l'art y aurait trouvé son compte de façon inattendue.

Photo prise dans la réserve Jasper-Pulaski en Indiana.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Water Lily À La James Longster

À la James Longster… in a way, because James would not have got exactly the same result. But he would certainly have come up with a very original composition. And art would have stared at us in an unexpected way.

I took this photograph in the Jasper-Pulaski Wildlife Area in Indiana.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

samedi 4 octobre 2014

Tulipes d'Indiana / Tulips From Indiana

Tulipes d'Indiana

Je vous montre d'abord la photo originale avec son arrière-plan indésirable. Dans la deuxième photo, la photo finale, je me suis débarrassé de cet arrière-plan.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Tulips From Indiana

You can see below the original shot with its horrendous background. In the second and final image, I got rid of this background.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Photo originale non modifiée avec son arrière-plan horrible / Unmodified Original Shot With Its Horrendous Background

Image après post-traitement / Final Image After Post-Processing

jeudi 2 octobre 2014

Vieillir / Getting Old

Vieillir

Mon pays est disparu. Les gens tout autour ont des idées étranges, ils ont depuis longtemps renié mes valeurs. J'avais pourtant travaillé si fort pour ce pays.

Je vois mes amis, si peu, si peu longtemps. Je suis devenu un étranger. Vieux.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Getting Old

My elusive country has disappeared. People all around me, neighbours, don't share my values. I had worked so hard for that country, all for nothing.

I don't see my friends very often. I've become a stranger. Old.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 30 septembre 2014

Ground Zero : Ben Laden a perdu / Ground Zero: Bin Laden Lost

Ground Zero : Ben Laden a perdu

La ville de New York n'a pas rempli le trou, elle en a fait un musée et un lieu de réflexion. Et elle construit des gratte-ciel tout autour. Le résultat est magnifique et impressionnant.

Ben Laden a perdu.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Ground Zero: Bin Laden Lost

New York City did not fill the hole. It made a museum and a place for reflection out of it. And it's building skyscrapers around it. The result is striking.

Bin Laden lost.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

« Le iPhone 6 Plus plie facilement » : une farce / "The iPhone 6 Plus Bends Easily": A Joke

« Le iPhone 6 Plus plie facilement » : une farce

Ce qu'on appelle maintenant le « bendgate » apparaît de plus en plus pour ce qu'il est - un ballon soufflé. De ce côté-ci de l'Atlantique, nous sommes un groupe de scientifiques (physique, chimie, informatique et tutti quanti). Des vrais, avec tout plein de lettres du type PhD après nos noms. Notre jugement colle en tout points à celui des autres scientifiques qui se sont penchés sur la question. Et notre réponse tient en quelques points :

1. À peu près tout ce qu'on voit à la télé, dans les journaux et sur Internet n'est pas crédible. Rien de neuf ici : s'il fallait se fier à Internet par exemple, la Terre serait place, l'homéopathie ne serait pas une fraude et les Airbus voleraient la queue en bas. Vous avez vu cela à la télé ou lu sur l'Internet ? Vous pouvez aller vous recoucher en paix.

2. Le iPhone 6 Plus est un peu plus fragile que le iPhone 5S. Pas surprenant, le 5S est construit comme un tank allemand et est tout petit ! La belle affaire…

3. Le iPhone 6 Plus est une phablette. On ne fout pas ça dans la poche d'un jeans à la John Travolta voyons. Et surtout pas dans la poche arrière comme j'ai vu ! Il dépasse et vous allez vous le faire voler. Vous ne l'avez pas mis dans un étui comme tout le monde ? Mais ça va pas mon ?

4. Apple affirme qu'hier, elle avait reçu neuf (9) plaintes pour des téléphones pliés. Neuf plaintes pour 12 à 14 millions de téléphones vendus. Tu parles d'un scandale…

5. J'ai tenté de plier mon propre iPhone 6 Plus en exerçant une force raisonnable. Pas une pression à stopper un train ! Résultat : Rien. Nothing. Nada. Ничего.

The Guardian, un des journaux les plus réputés de la planète, a mené ses propres tests. Les test du Guardian n'ont montré aucun problème de déformation.

Ici, nous avons étudié avec soin les vidéos publiées. Celle qui a été le plus souvent mentionnée nous semble truquée. Lisez à ce sujet l'analyse du Business Insider, ça vaut le coup. Il y a quelque chose de vraiment pas cacher ici.

Pour votre amusement personnel, nous avons isolé une photo de la séquence. Je vous la présente ci-dessous, agrandie mais sans aucune modification. Le gars travaille tellement fort à plier le téléphone que ses pouces en deviennent tout rouges et pliés à 80 degrés. Faut le faire.

Il n'est pas entièrement impossible l'une des très rares personnes à avoir un iPhone 6 plié sans l'avoir maltraité à coups de marteau ? Consultez Apple immédiatement, ils sont là pour ça. Ici, c'est comme ça que ça marche. Et envoyez-moi une photo vous incluant et incluant la géolocalisation dans ses métadonnées.

Et l'action d'Apple est à la hausse…

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

"The iPhone 6 Plus Bends Easily": A Joke

What is now called the "Bendgate" appears more and more for what it is - a joke. Here, we are a group of scientists (physics, chemistry, theoretical computing) with a lot of letters like PhD after our names. What we think about this coincides with what most other specialists say about this presumed bending business. I can resume our answer in a few paragraphs.

1. Almost all you see on TV, in the newspaper or on the Internet is not credible. Nothing really new here. If one believed the Internet for exemple, the Earth would be flat, homeopathy would not be a fraud and Airbus planes would fly upside down. You saw that on TV or read that on the Internet? You may bo back to sleep in peace and forget all about it.

2. It is true that the iPhone 6 Plus is not as sturdy as the iPhone 5S. No surprise here: the iPhone 5S is built like a German tank and most of all, it's very small, let's not forget about that. Never forget that the 6 Plus is a phablet, not a small phone.

3. Yes indeed, the 6 Plus is a phablet. Don't put such a phablet in the back pocket of you John Travolta jeans, it's not done. Moreover, someone is gonna steal it from you. Moreover, if you don't put your 6 Plus in a sturdy case, you simply love to live dangerously.

4. Apple says that yesterday she had received nine (9) complaints about bent phones since they launched the 6. Nine complaints for 12 to 14 millions phones sold. Wow, this is one scandal if I know one…

5. I tried to bend my own iPhone 6 Plus using a reasonable amount of force. Result: nothing.

The Guardian, one of the few truly respected newspapers in this world of ours, did not rely on gossip and did its own tests. It found no warping or bending problem.

The Guardian, one of the most respected newspapers in the world. also did its own tests and found no bending or warping problem. Once again.

We carefully studied the videos published on Internet. The most often mentioned one is really fishy. Really… Read carefully Business Insider's analysis of this crap and you will see what I mean.

Just for the fun of it, we've extracted one photo from that sequence. You can see it below, it's boosted but otherwise unmodified. This guy is working so hard in order to bend that phone that both thumbs are almost entirely red and bent at an 80° angle. Wow.

If ever you are one of the very rare real persons with an accidentally bent iPhone 6 (not bent with a hammer, that is), contact Apple immediately. And send me a photograph with you in it and geotagging in the metadata.

And Apple's share is going up…

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Regardez les pouces du gars ! / Look At This Guy's Thumbs!

samedi 27 septembre 2014

Les Français vendus à l'anglais / The French would love to speak English

Les Français vendus à l'anglais

Les Français sont béats devant les Britanniques et les Américains. On a souvent l'impression qu'il détestent les Britanniques et méprisent les Américains, mais ce n'est pas vrai du tout. Ils voudraient être comme eux.

Il ne peut en être autrement. Sinon,comment expliquer ces innombrables et stupides emprunts à la langue de Shakespeare ? Qu'on en juge.

On ne publie pas une nouvelle dans une infolettre, on post une news dans une newsletter (sic).

On ne reçoit pas l'Internet par un modem câble ou un modem DSL comme partout sur la planète, on utilise une box. La freebox est produite par la très française compagnie Free, elle-même possédée par la très française compagnie Yliad. Faut le faire.

La publicité de Topito ce matin : Et tu likes, et tu likes… Pouah.

Sans compter les affreux airbags, baskets, runnings, best of (sic), squatteurs. brainstormings, pulls, briefings, coachs (sic, pas coaches), after-shave… Bon sang.

La liste est interminable. Mais quand j'ai vu l'annonce qui suit dans Le Figaro Vin, là je me suis dit, les cousins de l'autre côté de la Grande mare ont perdu le nord. Entre autres.

Si vous venez nous voir, n'utilisez pas ces mots-là, les gens ne sauront pas de quoi vous parlez. Nous avons nos propres anglicismes. Mais nous tentons de nous en débarrasser, ce qui est un progrès.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The French would love to speak English

Friends, this is a rant written specifically for the French, so for once I will not translate. I don't see how I could do it anyway! I'm trying to root out the numerous English words they use all the time without any reason. Wish me good luck. :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

vendredi 26 septembre 2014

La baie des Ha ! Ha ! (panorama) / The Baie des Ha! Ha! (Panorama)

La baie des Ha ! Ha ! (panorama)

Voici de nouveau la baie des Ha ! Ha !, mais en version panoramique cette fois. Cette image a été construite à partir de cinq photos différentes prises d'angles légèrement différents.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Baie des Ha! Ha! (Panorama)

Here is again the Baie des Ha! Ha!, but in panoramic view this time. In order to create this panorama, I used five different photos taken from slightly different angles.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 23 septembre 2014

La baie des Ha ! Ha ! / The Baie Des Ha! Ha!

La baie des Ha ! Ha !

J'ai produit cette image avec l'aide d'Adobe et d'Apple. Adobe pour Photoshop CC, et Apple pour le Mac Pro cylindrique (appelé affectueusement le Cendrier), ce super-ordinateur qui permet de travailler pratiquement en temps réel sur des images de plus de 500 Mo. Fin de ma plogue commerciale.

En voici trois versions qui marquent l'évolution de la production de l'image finale (la troisième).

La première image est le fichier RAW brut non modifié de 22 mégapixels produit par la Canon 5D Mark II. J'ai redimensionné la photo à 6000x9000 pixels (54 mégapixels) dans chaque cas. (En France, vous utilisez l'effroyable anglicisme « booster ».) Cette photo n'a subi aucun post-traitement, contrairement à toutes les images jpeg produites par vos appareils photos, qui modifient couleurs, contrastes et précision sans que vous ayez votre mot à dire. Et comme le format jpeg est en 8 bits par couleur au lieu de 16, ça peut dégrader une image considérablement si vous tentez un post-traitement supplémentaire pour corriger les stupidités commises par votre appareil. Quoi qu'il en soit, cette photo originale ne rend tout simplement pas la grandeur du spectacle qui s'offrait à nous. Il faut s'y faire, le format RAW demande beaucoup plus de travail mais donne un résultat nettement supérieur.

La deuxième photo, légèrement recadrée et après un premier post-traitement, est nettement supérieure. Mais… ça n'y est toujours pas.

Ce n'est que quelques jours plus tard que j'ai repris le post-traitement sous un autre angle, en travaillant par zones. Cette fois-ci, ça y est, ça donne vraiment l'impression de la grandeur de ce que nous avons vu ce jour-là, Hélène, Françoise, Yves et moi. Françoise pourra juger en commentaire. Espérons qu'elle ne descendra pas la photo en flammes !

La baie des Ha ! Ha ! est grandiose. Elle fait 3 km par 12 km de longueur et donne directement sur le fjord Saguenay, encore plus impressionnant.

Regardez la troisième photo en format plein écran, c'est la seule façon de l'apprécier.

par8

par9

par10

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Baie Des Ha! Ha!

I gave it its French name because it's the way it's known for everybody in the Québec province. The Bay is in the Saguenay-Lac-Saint-Jean region where I was raised, which is 99,0 per cent French. Be prepared for the différence when you visit! :-)

I made this work with the Adobe's and Apple's help. Adobe leases me Photoshop CC for a sizeable monthly amount of money, and Apple sold me for a huge amount of money the fastest personal computer on earth, the tiny cylindrical new Mac Pro, dubbed "the Dustbin". End of commercial ad.

You will find below three versions showing the evolution of the work on this image in order to get the final product, the third one.

The first image is the original unmodified RAW file. It's a 22 MP image produced by the full-size sensor of the Canon 5D Mark II. I boosted each image to 6000x9000 pixels (54 megapixels).

There is absolutely no post-processing on this first RAW image. This is one of the major differences between the RAW format and the jpeg format you use with your camera, which modifies colours, contrasts and sharpening without you even knowing it or without you having your say. Moreover, the jpeg format is in 8 bit per colour mode instead of 16. Adding this to the fact that your camera already dit a first post-processing job, any further post-processing from your part is risky and will degrade the image to an often unacceptable extent. It's a fact of life: you must work more with a RAW format, but the results are simply way better.

The second image is the result of a slight cropping and a first post-processing attempt. It's better, no doubt, but I was absolutely not satisfied.

It's only a few days later that I decided to do a new post-processing from scratch, this time working on different parts of it separately. This time I've got it I think, it really gives the feeling of the grandeur of what we saw that morning, Hélène, Françoise, Yves and I. Françoise will no doubt comment on this. Let's hope that she will agree with me!

The Baie des Ha! Ha! is awe-inspiring. It's 3 km wide by 12 km long and ends up on the Saguenay fjord. This fjord is grandiose, as I will show you in the coming weeks.

Look at the last photo in fullscreen mode, it's a must.

par10

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Image non modifiée tirée du fichier RAW/ Unmodified Image Right From The RAW File

Premier essai de post-traitement / First Post-Processing Attempt

Baie des Ha ! Ha ! : image finale/ Baie des Ha! Ha!: Final Image

lundi 22 septembre 2014

New York ! (2)

New York ! (2)

Un jour maussade… tout à coup le soleil se montre et la ville apparaît dans toute sa splendeur.

À voir en format plein écran absolument ! J'espère que vous avez un écran 30 pouces… :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

New York! (2)

It was a gloomy day. The sun tore through the clouds all of a sudden and lit the city.

You must absolutely open this in fullscreen mode! I hope you have a 30 inch monitor… :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

dimanche 21 septembre 2014

Une femme de carrière / A Career Woman

Une femme de carrière

J'ai commencé à la photographier il y a près de trente ans. Elle était déjà jolie.

Aujourd'hui, c'est une femme de carrière, indépendante, libre. Et belle. Et je continue à la photographier.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Career Woman

I began photographing her nearly thirty years ago. She was already pretty.

Now she's an accomplished career woman, independent, free. And beautiful. And I still photograph her.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Élisabeth

Brume du matin sur le Saguenay / Morning Mist Over Saguenay River

Brume du matin sur le Saguenay

C"était en octobre. Un mois et demi plus tard, le fjord Saguenay commençait à se couvrir de glace.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Morning Mist Over Saguenay River

I took this image in October a couple of years ago. Six weeks later, a thin layer of ice was slowly forming over the Saguenay Fjord.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mercredi 17 septembre 2014

New York la magnifique / New York, A Splendid City

New York la magnifique

New York est une ville qui bouge. C'est une ville qui surprend ceux qui ne l'ont jamais vue, à la fois par son énergie et son côté parfois étrange.

C'est aussi une ville magnifique. Ceux qui disent le contraire ne l'ont jamais vue, ou encore ne l'ont jamais vue avec mes yeux !

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

New York, A Splendid City

New York is a bustling, lively city. It's a city that surprises those who visit it for the first time, both because of its energy and some rather eccentric aspects.

It is also a beautiful city. Those don't think so either never saw it or didn't see it with my eyes!

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mardi 16 septembre 2014

Coucher de soleil sur le Morbihan / Sunset Over The Morbihan

Coucher de soleil sur le Morbihan

J'ai pris cette photo l'an dernier il y a presque un an maintenant, lorsque nous étions en compagnie de Françoise. J'étais alors au bout de la rue Odientz à Saint-Colombier, à tout au plus un mètre du golfe du Morbihan.

Que de souvenirs… les yeux tournés vers le passé tout en pensant au futur.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Sunset Over The Morbihan^

I took this photograph last year, almost a year ago in fact. We were with Françoise in the Morbihan region. I was then at the end of Odientz street in Saint-Colombier, one meter or thereabouts from the Morbihan Gulf.

Wonderful memories… looking at the past. thinking about the future.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Coucher de soleil sur le Morbihan / Sunset Over The Morbihan

Ma position lorsque j'ai pris la photo / Where I was when I took the shot

lundi 15 septembre 2014

L'automne s'en vient / Autumn Is Coming

L'automne s'en vient

La beauté de l'automne québécois, ce n'est pas uniquement ses paysages aux couleurs spectaculaires. C'est aussi la couleur des marais et des feuilles en décomposition qui y flottent, témoignage d'un cycle de vie qui s'en va.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Autumn Is Coming

Autumn's beauty in Québec is not only the result of those spectacular landscapes and their striking colours. If you know where to look, you will also find beauty in the marshes covered with dying leaves, testimony of a life cycle going away.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

dimanche 14 septembre 2014

L'automne, bientôt / Autumn, Soon

L'automne, bientôt

C'est ce que nous verrons début octobre au Québec. Peut-être avant.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Autumn, Soon

This is what we will see in Québec at the beginning of October. Maybe before.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Le marais se prépare à l'hiver/ Marsh Getting Ready For Winter

samedi 13 septembre 2014

Une grenouille / A Frog

Une grenouille

Tout ce qu'il vous faut, c'est un marais, un bon appareil, un excellent téléobjectif un peu de patience. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Frog

For this kind of shot, all you need is a marsh, a good camera, a top notch telephoto and a a bit of patience. :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

vendredi 12 septembre 2014

Libellules / Dragonflies

Libellules

Il faut toujours un peu de chance pour réussir une photo comme celle-là. C'est une reprise d'une photo datant de quelques années, retravaillée pour tirer profit des dernières avancées technologiques en matière de traitement de l'image et poussée pour en faire une impression grand format.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Dragonflies

A photographer must always have luck on his side in order to get a good shot in these conditions. I just redid the post-processing on this shot taken a couple of years ago, using the latest tools and techniques available. It's now ready for large size printing.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

mercredi 10 septembre 2014

USS Intrepid

USS Intrepid

L'USS Intrepid a pris la mer pour la première fois en 1943. Il a connu une carrière remarquable, à la fois durant la deuxième guerre mondiale et après. Il a été mis à la retraite en 1974 et est devenu depuis un musée permanent dans le port de New York. On peut aisément constater que la coque de ce géant à la retraite a souffert au cours de nombreuses batailles dans le Pacifique.

Avec un déplacement en pleine charge de 36 000 tonnes et une longueur hors tout de 266 m, c'est un « petit » navire si on le compare aux dix ou onze monstres modernes de la marine américaine, dont le déplacement pleine charge est supérieur à cent mille tonnes et la longueur hors tout de 335 m et plus.

Le USS Gerald R. Ford ^présentement en construction coûtera au moins 16 milliards de dollars. Si l'on ajoute le coût de 90 chasseurs modernes, la facture totale atteindra certainement près de 25 milliards de dollars. Pour un seul porte-avions géant. Est-ce insensé ? Possiblement, je ne sais pas. Tout le monde adore détester les États-Unis. Jusqu'à ce qu'ils aient besoin de sa protection contre un ennemi commun, s'entend.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

USS Intrepid

The USS Intrepid sent to sea for the first time in 1943. She took part in numerous battles in WWII and after. She was decommissioned in 1974 and became a permanent museum in New York Harbour. It is obvious that this ship suffered many hits during her long career.

With a 36,000 tonnes full load displacement and a total length of 266 metres, she is rather small compared to the ten or eleven modern monsters operated by the US Navy, the only Navy in the world that has aircraft super carriers. Those super carriers have a total displacement greater than 100,000 tonnes and a length greater than 330 metres.

The USS Gerald R. Ford presently under construction will cost at least 16 billion dollars. Adding the cost of 90 modern fighters will bring the total closer to 25 billion dollars. For one single ship. Is this insane? Possibly, I don't know. Everyone loves to hate the US. At least till they need its protection from a common enemy, that is.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

L'USS Intrepid dans le soleil couchant / The ISS Intrepid At Sunset