Pages

mardi 9 novembre 2010

A Smile... / Un sourire...

A Smile...

This is a sad smile, isn't it? Perhaps not... It's yours now.

By the way, about this portrait, don't throw the Hated Book of Rules at me. You already know what I think of it.

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

••••••••••••••••••••••••••••

Un sourire...

N'est-ce pas là un sourire triste ? Peut-être pas... Il vous appartient maintenant.

En passant, au sujet de ce portrait, ne me lancez pas le très Détesté Livre des Règles à la tête. Vous savez déjà ce que j'en pense.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

An Enigmatic Smile / Un sourire énigmatique

49 commentaires:

  1. Je ne la vois pas trop triste moi Roger
    bisou

    RépondreEffacer
  2. I like the way you used light to your advantage in this. A sad smile?...a troubled smile? ...a forced smile? Maybe just a shy smile. But a beautiful photo.

    RépondreEffacer
  3. I think this is a wonderful misteriously smile...

    RépondreEffacer
  4. A smile full of memories... and IFs... If I only... and if I could... and if I...
    Nice photograph, Roger!!!!!!!

    RépondreEffacer
  5. @Flo : Vrai... on peut la voir comme tout à fait sereine, tout dépend...

    RépondreEffacer
  6. @Zappha:You're so right, Zappha. What is a portrait without a proper use of light anyway? But here, there is nothing remaining except light... and even then. So few elements remain!

    RépondreEffacer
  7. @nouvelles couleurs: Thanks... and the funniest of all is that this wonderful young woman indeed has a mysterious smile, a great part of her charm.

    Roger

    RépondreEffacer
  8. @Adela : Yes, you're very sensitive. What if, indeed! If only things could be different... Sometimes they are, and sometimes not, this is Life, ain't easy!

    RépondreEffacer
  9. Il n'est pas si triste juste trop discret ... Bravo pour le sujet !

    RépondreEffacer
  10. @Suzanne : Euh... oui, c'est une façon de voir de portrait : discret... La jeune femme en question est elle aussi généralement discrète... :-)

    RépondreEffacer
  11. BUENO, MI SONRISA NO ES TRISTE AHORA, PERO NO SE MAÑANA HEHEHE.

    UN ABRAZO.

    RépondreEffacer
  12. Pas de photo, pas de sourire.

    RépondreEffacer
  13. I like it, as it is somewhat hidden and a lot is left to imagination.;)
    xoxo

    RépondreEffacer
  14. ROGER JE TROUVE QUE CETTE FEMME N'EST PAS TRISTE MAIS SI TOI TU LE PENSES; J'aime beaucoup ce genre de photo. Et mon avis est qu'elle pense je ne sais pas à qui mais elle y pense si bien je trouve.
    BISOU

    RépondreEffacer
  15. ja, das Lächeln kann sich seine Zeit nicht aussuchen, es gibt es auch in der Zeit der Kriege, des Hasses, der Ungerechtigkeit, nur hat jedes Lächeln ein anderes Gesicht, sein eigenes Lächeln, viele Grüße von Jasmin

    RépondreEffacer
  16. Elle a un souvenir agréable qui lui revient en mémoire.

    RépondreEffacer
  17. OUI tu as raison je pense que tout coute cher ici lol.
    POUR la chaleur j'ai la cheminée mais il faut couper le bois et oui. Mes buches ne viennent pas encore seules
    Je t'embrasse et bonsoir chez toi

    RépondreEffacer
  18. Faire le feu... rien de mieux. Tu défaits quelques murs, tu empiles le bois dans le milieu de la place et le tour est joué
    tu me fais trop rire Roger bisou

    RépondreEffacer
  19. elle est triste oui je trouve que oui. Et dans le noir alors encore plus

    RépondreEffacer
  20. Hello,
    un très beau sourire timide .
    Tu n'as pas donné la réponse de église ( je suis verte de ne pas avoir trouvé).
    Bon après midi .

    RépondreEffacer
  21. ah, so here it is! just magnificent, roger, as i knew it would be - surreal and mystical and magical - the black/white absolutely perfect - an incredible image!

    RépondreEffacer
  22. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  23. I like the pretty face that mysteriously appears from the shadows. Greetings.

    RépondreEffacer
  24. Bien plus mystérieux que celui de la Joconde. Comme le chat du Cheshire. J'aime bien.

    --

    More mysterious than the MonaLisa. Nearly like the Cheshire Cat. Me like.

    RépondreEffacer
  25. @Reltih: Hola Reltih,

    He hecho muchas versiones inútil de esa sonrisa. Estaba frustrado. Pero en un momento, que estaba bien! Gracias y visitar de nuevo ... :-)

    Muchos abrazos,

    Roger

    RépondreEffacer
  26. @OLIMPO: Es cierto ... La vida es siempre así! :-)

    Abrazos

    RépondreEffacer
  27. @hpy : Pas de sourire ? Je ne sais pas... Ou plutôt si, je sais. Un sourire imprégné de l'état d'âme de celui dont la plume graphique a remodelé le visage. Un sourire dont la tristesse, si tristesse il y a, est imprégnée de mes propres doutes.

    Ce genre de travail me déchire et m'épuise.

    Un jour, je montrerai le résultat du travail de photographie. Peut-être. Je n'existerais plus si je devais ne plus pousser au-delà du déclencheur de mon 5D MkII.

    Roger

    RépondreEffacer
  28. @Zuzana: You could not be more right. Showing the whole head would have given the game away. Specially the eyes... because for the time being, you don't know.

    So you fill the void and your mind can imagine about anything...

    RépondreEffacer
  29. @France : Tu as bien sûr raison ! :-) La tristesse n'est pas tellement dans son sourire. Je l'ai dit plus haut, la tristesse, je crois bien, est mienne.

    Mais elle est belle, non ?

    Roger :-)))

    RépondreEffacer
  30. @Jasmin: Hello Jasmin,

    This is interesting. Too many elements are missing, one may well imagine anything. This is what I wanted to do, leave it to your imagination... :-)

    RépondreEffacer
  31. @Solange : Mais oui ! Enfin, peut-être... :-) Cela pourrait certainement être possible.

    Je me demande par quel jeu notre imagination voit différentes choses dans une image comme celle-là.

    RépondreEffacer
  32. @Nathan : Intéressant point de vue. Dans le noir, partiellement cachée, ce ne sont pas là des facteurs de grande joie, d'habitude.

    RépondreEffacer
  33. @Françoise : Certainement un sourire timide. Quant à la devinette de l'autre jour, il y a eu très peu de réponses, alors je comptais la laisser mourir au feuilleton. Je la ressortirai peut-être des boules-à-mites dans deux semaines, histoire de sonder les réactions ! :-)))

    RépondreEffacer
  34. @Jenean: I remember, I had told you about this picture, this feeling I was trying to create and could not really grasp... I succeeded finally, not exactly but near enough...

    You know, maybe I succeeded in a way. But I left behind, while doing it, much of my self-confidence and an abysmal doubt about my so-called "talent" and ability to create truly original art.

    Sometimes, I wish I had never begun this quest with a camera, a computer and a graphic pen. I wish I had not.

    Roger

    RépondreEffacer
  35. @Leovi: Hola Leovi,

    Gracias por su amables palabras. Es cierto: el misterio crea la imagen, creo.

    Abrazos

    RépondreEffacer
  36. @Hélène : Oui, vraiment mystérieuse. Tant de travail pour arriver là. Seulement là. Le doute est devenu mon démon.

    RépondreEffacer
  37. Un poco de misterio y mucho de ternura una gran foto.
    Un saludo

    RépondreEffacer
  38. es una mirada LIBINIDOSA
    http://alcorverde.blogspot.com/

    RépondreEffacer
  39. Je pense que c'est un peu triste, peut-être parce que je suis triste ... l'image, je l'aime! Artistique et très sensible!

    isabella

    RépondreEffacer
  40. @maricruzpe : Me alegro que te guste la foto. :-) Y te vi el misterio ...

    Abrazos

    RépondreEffacer
  41. @duende verde : The lecherous look is in the mind, not in the photo I think.

    Cheers

    RépondreEffacer
  42. @Nathan : toi de même... :-)

    RépondreEffacer
  43. @Isabella : Oui... c'est aussi ce que je pense. Mon opinion de cette image correspond plus à mon « mood » qu'à autre chose... ainsi va la vie.

    Mine de rien, j'en ai bavé avant d'obtenir quelque chose de montrable pour ce sourire. ;-)

    RépondreEffacer
  44. Moi je sais – et je souris...

    RépondreEffacer
  45. @Élisabeth : Mais bien sûr que tu sais... As-tu vu la passe que j'ai faite, cacher tes yeux, je n'y avais pas pensé avant, crétin que je suis.

    Roger

    RépondreEffacer
  46. Un sourire dans l'obscurité..
    c'est l'obscurité environnante qui est triste mais pas le sourire, lui, c'est la lumière qui émane de la photo :)

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)