Pages

mardi 31 mars 2015

Phare de la Vieille / La Vieille Lighthouse

Phare de la Vieille

Au large de la Pointe du Raz, il y a un phare qu'on ne peut bien photographier qu'en bateau, ou mieux, du haut des airs. Même par temps relativement calme, le phare est la plupart du temps battu par les vagues. Les contraintes de vol n'ont pas permis au pilote de s'approcher davantage. Mais le spectacle était déjà spectaculaire.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

La Vieille Lighthouse

Off the coast of the Pointe du Raz, there is a lighthouse that can be easily photographed either by boat, or better, from the air. Even on calm days, the lighthouse is usually wave-battered. The pilot could not get nearer because of flying regulations. Even then, the scene was rather spectacular.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

14 commentaires:

  1. Superbe photographie et endroit !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Audrey. L'avion fait la différence…

      Effacer
  2. De la vieille ??? Mais c'est mon phare alors !-o)
    Cette photo est juste sublime.
    Et comme mon imagination galope plus vite que mes jambes, la grosse vague à droite me fait penser à
    la tête d'une baleine.
    Bizzzzzz Roger

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Très drôle. Et faux. Le Prophète d'un autre âge, ici, c'est moi. Tellement vieux que le pilote ne voulait pas me laisser monter tellement il avait peur que je crève en vol.

      Pour la baleine, A+

      Effacer
  3. ROGER coucou et bien et bien ta photo je la veux bien et je peux essayer de faire un poster
    c'est s i beau et j'adore cet endroit sauvage que je pense revoir cet été car je ne devais pas monter en Bretagne mais des changements puis tu sais ma grand mère aura 100 ans cet été
    je vais faire une méga fête il le faut
    Merci Roger je trouve ta photo parfaite et je connais bien cet endroit
    je l'aime depuis si longtemps
    gros bisous

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ta grand-mère aurait cent ans ? Wow. Je ne ferai pas des os aussi vieux, je le crains. Merci pour les compliments, c'est toujours rafraîchissant ! Même si non mérités… :-)

      Effacer
  4. Impressive that lighthouse struggling with the ocean, beautiful picture !!!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Well, thank you Leovi! It is indeed struggling constantly against the ocean, in a kind of savage way.

      Effacer
  5. ce phare est incroyable on dirait que tu as pris un avion pour le photographier.
    oui si je l'écris c'est que je sjuis en train de couler à pic mon corps mma tête ne veut plus y aller .

    les téléphones ne sonnent plus depuis fort longtemps, les mails se rarifient tellement
    que ton rnvironnement le plus proche te donne l'impression que tu es enterrée.

    et mais le corps sait que je suis encore vivante mais être morte pour les autres c'est diffiicile de rtelever le couvercle
    . c'est les fêtes et tout le monde est ramassé dans les familles et les fêtes . et le corps le sens comme un animal.

    çà fait peur c'est pour cela que je l'ai écrit et que je suis touché par ton mot car demain je me léverait plus facilement

    je me suis forcé dans le rangement et regatder des albums phtos pour faire disparaitre ceux qui m'ont enterré et j'ai vu que j'avais quand même vécu.

    merci Roger . je sais que c'est comme çà que je partirai.
    et cette fois çà àa pris de la force.

    je t'embrasse fort et je regarde ta phto sur mon bureau , merci

    j'aime tellement la vie, mais ne jamais la partager avec quiconconque qu'il y a un moment ou elle boude elle aussi.




    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Chère Frankie,

      Je sens ta peine. Malgré le fait que j'aie Hélène, deux enfants, des amis dont certains très proches, je me prends souvent à avoir des crises de solitude. Il n'y a rien de pire, il faut en sortir à tout prix. Fais n'importe quoi, mais fais-le.

      Facile à dire tu me diras, Ouais. Comme on dit chez moi, la vie est souvent une chierie, comme si quelqu'un s'amusait à nos dépens.

      Parfois, des amis qu'on voudrait plus fréquents, plus vrais peut-être, se font distants. Un travail en perpétuelle reconstruction, une lutte à finir contre la vie elle-même en somme. Et parfois, nous ne trouvons pas de solution et il faut courber le dos en espérant que ça passe. Et souvent ça passe. Pas toujours.

      Pour ton blogue, que je lis avec le plus grand intérêt, je vais te faire part d'une ou deux observations qui touchent le mien.

      1. Si je mets en ligne des messages un peu longs, ou compliqués, je n'ai souvent que peu de réponses.

      2. Si je ne porte pas une attention assidue aux blogues de mes correspondants, ils délaissent le mien. Si transit gloria mundi, comme dirait l'autre. Comme quoi c'est éphémère, et le plus souvent intéressé. Mais je comprends les gens en même temps.

      Mais parfois, je n'ai tout simplement pas le temps. Je fais trop de choses. Je passe un temps fou sur une seule photo. Et je voyage. Après, c'est à recommencer, tout un tas de liens qui sont disparus et qu'il faut recréer un à un.

      J'y reviendrai. Je suis moi-même de plus en plus souvent découragé.

      Effacer
    2. je te remercie d'avoir répondu présent. Cela m'a redonné envie de mettre un pied devant l'autre et je suis allée au marché entendre les marchands chanter rien n'était gagné. mais je suis contente de moi et la tarte aux fraises qui cuit met de la bonne odeur dans la maison. j'ai appelé au secours car je n'y arrivais pas toutes seules et mes amies on choisit la religion et le mot merveilleux pour s'excuser l'impermanence. et puis une trahison de très prés m'a couché
      très bas. enfin la petit bonne femme est à nouveau vivante , c'est ma peur. merci d'avoir été là comme quelques autres personnes du blog et une amie qui a tout de su de quoi il en retrounait. m' v'là debout un peut comme un soldat qui marche au pas mais qui marche.

      moi les fêtes çà m'arrache le coeur même de ne pas avoir de nouvelles de ma familles car ma grand mére m'a élévé dans la tradition des repas de famille et de l'amour à revendre .
      alors les fête sans cette dimension là , j'en arrivais même plus à prier la vraie raison de la fête car je suis croyante.

      merci mon très cher Roger.

      et je te remercie des conseils pour le blog.
      j'ai longtemps tenu l'attention du calibre pour faire plaisr aiux lecteurs
      mais quand tu à 15OO lecteurs par jour et parfois à peine 5 commentaires
      aprés avoir dépresssionné un bon coup ce qui me fit très absente et très caractériel sauf avec quelques personnes dont tu fais partie
      et avant j'écrivais dans le sens des lecteurs
      chaque texte souvent auquel je toiens c'est le plus mal aimé.
      c'est comme çà d'ailleurs que j'ai cessé de me battre pour la scéne car le comportement des recepteursétaient trop arrogant pour 3 euros par personne alors là
      c'est à notre bon coeur et au coeur, il nous faudrait pour être dans le vent être bardé d'indifférence , mais tu le sais très bien mon cher Roger l'artiste n'est pas bardé d'indifférence alors ils souffent et un jour comme beaucoup ils se suicident . Ca je ne le veux pas. et c'est pour cela que j'appelle au secours car je ne veux pas arrivée là et j'estime que depuis trente et un an que je vis seule totalement les recttes je les ai beaucoup inventé exploré et le corps devient de plus en plus délicat pour le convaincre d'avancer quand il se grippe.
      voilà la mécanique est repartie.

      je comprends aussi que des personnes qui vivent avec une femme des enfants et des amis peuvent rencontrer croiser des crises de solitude dense profonde et ravageuse. et sache que je suis là aussi pour toi pour parler parler d'elle d'ailleurs car a force de la remettree sur le rebord de l'assiette comme de la boudée , elle elle veut avoir sa place sa place de la parole, elle que l'on parle d'elle , que l'on cherche avec elle ce pourqoi profond. souvent c'est un apple de tendresse de douceur, de délicatesse...

      alors je serai là on parlera de la dame qui fait mal qui fait peur et que l'on doit eriger comme une amie.
      Je t'embrasse mon très cher Roger et à très bientôt

      Effacer
  6. Roger Gracias por sus visitas Saludos

    RépondreEffacer
  7. Le beau bleu turquoise de cette mer…

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)