Pages

dimanche 7 février 2010

About 50 mm Prime Lenses / À propos d'objectifs 50 mm

About 50 mm Prime Lenses

Both Canon and Nikon offer several 50 mm prime lenses. In each case, the best known one is the f/1.4 50 mm prime. Both are reasonably expensive (around 400 USD). Both are also poor at many apertures. Both are very poor at f/2 and wider. Quite frankly, unless you absolutely need the light, I see no reason to buy a lens that:

has horrendous chromatic aberration at f/2 or wider;

has a reasonable resolution only between f/2 and f/11;

has a very good resolution only between f/2.8 and f/9.

In order for you to see by yourself to which extent those two lenses are not up to par, I created for you a permalink to dpreview.com's analysis tool, comparing the two on similar cameras (both with an aps-c sensor). So it is safe to say that those two lenses are good only on a very limited aperture range. One can also say that outside f/4 to f/8, the resolution of those lenses is inferior to either the Canon 450D or the Nkon D300 respectively.

Full-Sised Sensors: A Different Story

As is often the case, those two lenses behave better on cameras with full-sized sensors like the Canon 1Ds Mark III or the Nikon D3X. In fact, they give outstanding results from f/5,6 to f/11, and almost outstanding results at f/4. Below f/2.8, results are poor as could be expected: it is virtually impossible to obtain good results at such apertures, even if manufacturers try very valiantly. You simply have to know what you're buying. Have a look at dpreview.com's analysis tool with this link that allows you to compare the two lenses on the Canon 1Ds Mark III and the Nikon D3X respectively.

The fact that lenses give better results with full-sized sensors is an almost universal fact of life. It has a lot to do with diffraction and pixel density. I will write about this phenomenon in the future, mainly with examples because the theory is complex. It is one of the benefits of those monster sensors, one that is not well-known.

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

••••••••••••••••••••••••••••

À propos d'objectifs 50 mm

As is often the case, those two lenses behave better on cameras with full-sized sensors like

Canon et Nikon offrent tous les deux plusieurs objectifs à focale fixe de 50 mm. Dans chaque cas, le plus connu est le 50 mm f/1,4. Les deux sont relativement chers (autour de 400 USD). Les deux donnent aussi des résultats médiocres à beaucoup d'ouvertures. Les deux sont très pauvres à f/2 ou plus ouvert. Franchement, à moins que vous n'ayez absolument besoin d'un objectif en conditions d'éclairage pauvre, je ne vois pas de raison d'acheter un objectif qui :

présente une aberration chromatique horrible à f/2 ou plus grand ;

a une résolution raisonnable seulement entre f/2 et f/11 ;

a une très bonne résolution seulement entre f/2,8 et f/9.

Pour vous permettre de constater les faiblesses de ces deux objectifs, j'ai créé pour vous un perma-link à l'outil d'analyse de dpreview.com qui permet de voir qu'ils ne sont très bons que sur une plage limitée d'ouvertures. En fait, en dehors de f/4 à f/8, la résolution de ces objectifs est inférieure à celle du Canon 450D ou du Nikon D300 respectivement.

Capteurs plein format : une autre histoire...

Comme c'est souvent le cas, ces deux objectifs se comportent différemment lorsque montés sur des boîtiers avec capteur plein format comme le Canon 1Ds Mark III ou le Nikon D3X. En fait, ils donnent d'excellents résultats de f/5,6 à f/11, et des résultats presque aussi excellents à f/4. Sous f/2,8, la définition est pauvre comme il fallait s'y attendre : il est pratiquement impossible d'obtenir de bons résultats à des ouvertures semblables, malgré tous les efforts des manufacturiers. Vous devez simplement savoir ce que vous achetez. Vous pouvez comparer ces deux objectifs montés sur des capteurs plein format en consultant le perma-link suivant de dpreview.com.

Le fait que des objectifs donnent de meilleurs résultats lorsque couplés à des capteurs plein format est un fait de la vie pratiquement universel. Cela dépend en bonne partie de la densité des pixels et de la diffraction qu'elle cause. Je vais reparler de ce phénomène dans le futur, surtout avec des exemples parce que la théorie est fort complexe. Il s'agit là d'un des avantages des capteurs plein format, un avantage très méconnu.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

3 commentaires:

  1. *** Coucou Cher Roger ! j'ai lu avec attention et je trouve très sympa tes conseils en photographie ... merci et BONNE JOURNÉE A TOI ! :o) ***

    RépondreEffacer
  2. hello l'ami
    j'ai lu avec beaucoup d'intérêt ton article car je compte m'acheter prochainement un 50mm
    et je n'ai pas envie d'être déçu
    alors tout les conseils sont les bienvenus

    amitiés
    Phil

    RépondreEffacer
  3. Phil et Nancy, merci de vos commentaires...

    Roger

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)