Pages

samedi 10 mars 2012

Blogger : Comment revenir à l'ancienne interface / Blogger: How To Come Back To The Old Interface

Blogger : Comment revenir à l'ancienne interface

La nouvelle interface présente des bogues majeurs pour certains utilisateurs, mais pas tous. Dans tous les cas, la fenêtre de rédaction des messages présente des erreurs d'interface injustifiables. Changer la taille du champ de rédaction relève entre autres du primitivisme le plus renversant. Si vous travaillez en HTML, comme moi, on peut facilement perdre de vue une bonne partie du champ simplement en grossissant quelques mots. Du jamais vu.

Pour revenir à l'ancienne interface donc, si vous le désirez, voici comment procéder.

1. Dans la NavBar en haut, cliquer sur Conception.

2. Cliquer sur l'icône en forme d'engrenage, en haut à droite. Un menu apparaît.

3. Dans ce menu, Cliquer sur Ancienne interface Blogger.

Voilà, le tour est joué. Ce n'était que ça, mais c'était bien caché.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Blogger: How To Come Back To The Old Interface

The new Blogger interface is buggy. For certain users some major bugs appear. Others encounter only minor irritants. In all cases though, the posting window is ill-conceived and such a poor interface is hardly justifiable. Try to modify the size of the posting field… weird, specially if you're working in HTML which happens to be my case. Some operations will put part of this field right out of the window with no hope of getting it back.

If you want to go back to the old interface, there is an easy method:

1. In the NavBar at the top, click on Design.

2. Click on the icon that looks like a gear in the upper left corner. A menu will appear.

3. Click on Old Blogger Interface.

(The wording in English may be slightly different as I work in French on my computer. If that is the case, please tell me.) You're done. It's simple, but well hidden.

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

L'église de Brec'h / The Church Of Brec'h

21 commentaires:

  1. Une bien belle petite église ! merci !

    RépondreEffacer
  2. charme de vos clics pour nos chéres églises, le monument aux morts pour la France
    . J'adore Le naturalisme de ces monuments
    et je chante la valse bleue horizon celle qu'on danse sur tous les fronts,
    valse légère,
    PETIT COIN DE BRETAGNE OU DE FIBN DE vENDEE
    BELLE journée à vous et vos grands légumes (lol)
    fraternellement vôtre
    le 8 à donner sa dimension d'infini
    bient^to il sera en ligne sur daylimotion
    je vous le dirai

    RépondreEffacer
  3. Particularly beautiful church! I like it a lot!

    Greetings, Florena!

    RépondreEffacer
  4. @Suzanne : Oui, comme toutes les églises de France, du caractère et de l'originalité.

    RépondreEffacer
  5. Roger Interesante esta entrada Gracias por sus visitas y comentario buen domingo Saludos

    RépondreEffacer
  6. @Frankie : Vous l'avez vu, bien sûr, cet émouvant monument aux morts des deux grandes guerres, comme on en retrouve partout couvrant le sol de France.

    Un si petit village, et tant de morts pourtant ! Quelle chose épouvantable, que de massacres injustifiables.

    Je ne peux bien sûr m'empêcher d'y penser. Certains de mes ancêtres reposent à jamais sur les plages de Normandie, témoins éternels de cette barbarie infligée au sol de France, venus se faire tuer par milliers à Dieppe d'abord, puis en Normandie.

    Tant de Tremblay, Gauthier, Gagnon, Bouchard… tant de croix blanches, souvent sans nom… Oui, ils sont là à jamais, dignes de respect, ayant tout donné.

    Une autre raison pour laquelle la terre de France nous appartient aussi un petit peu.

    RépondreEffacer
  7. @Florena: Thanks. dear Florena! Nice of you to say so… Have a fine weekend…

    Roger

    RépondreEffacer
  8. @ José: Gracias por los elogios y su visita, querido José.

    Buen fin de semana!

    RépondreEffacer
  9. Una hermosa iglesia con una historia inmemorable. Muchas gracias por esta entrada.

    un abrazo

    fus

    RépondreEffacer
  10. @ fus: Hola fus! Gracias por los elogios, y gracias por visitar! :-)

    Un abrazo

    RépondreEffacer
  11. je viens de prendre connaissance de vos deux billets sur mon blog
    venant de mettre en ligne la listes des auteurs présents dans ma parole hier
    je vais aller me sustenter et je vais vous y repondre
    car l'un et l'autre me touche sachez que je partage ces grandes et fondamentales questions nous sommes des grains de sables dans le sablier de l'histoire cependant tant que l'on écrit tissent ces beaux reseaux comme ceux des nos blogs et de nos amis je suis fière d'un si beau commentaires sous ce jour où la condition des droits de la femme.

    vous enseignez quelle matière chère Roger si je peux me permettre
    vous deviez être un très bon pédagogue

    heureux ceux qui sont passer par le passeur que vous êtes avec toute votre humanité , sensibilité et temps en tant vous vous faites un beau petit coup de griffe
    mais les gens qui ne doute pas me fait "caguer" terme du sud ouest pour éviter un gros mot "me font chi.."

    oui, vos ancêtres toquer le flamenco en vos veines , est-ce aussi présent en votre compagne

    c'est clair par vos mots vos images les génes sont là de la terre de chez nous...

    toute ma joie et bon dimanche
    à vous et votre famille

    RépondreEffacer
  12. "cependant tant que l'on écrit tissent ces beaux reseaux comme ceux des nos blogs et de nos amis"
    phrase emportée par autre chose

    ou tant ...
    nous résistons les vibrations de ces miettes miettes s'agrument s'agréent, créent une alliage et plus çà se multipliera


    on ne sait plus finir nos phrases

    tant chaque pays est sur une ligne catastrophique et j'ai le trouillométres à zéro avec les éléctions

    ....

    RépondreEffacer
  13. AH ROGER,VOTRE ARTE,ES MARAVILLOSO!HABLAS ESPAÑOL,LO SE
    LIDIA-LA ESCRIBA

    BLOG ACTUALIZADO,VEN!

    RépondreEffacer
  14. cher Roger


    je vous ai répondu à votre billet très intéressant sur "femmes femmes femmes je vous aime"
    7 mars posté

    belle préparation pour le voyage

    RépondreEffacer
  15. Jolie cette église, moi j'aime aussi les intérieurs si différents des nôtres.

    RépondreEffacer
  16. je vous réponds à votre mot sur mon blog et avez vous lu ma réponse à votre commentaire...
    votre vison souterraine de Montréal ressemble beaucoup à nos stations parisienne de métro ou peut-être Munich
    et grosses bises Roger

    je vais vous tirer les oreilles sur mon blog

    RépondreEffacer
  17. j'ai répondu à vos billets
    belle nuit

    RépondreEffacer
  18. @Frankie : Hello Frankie… wow, je perds pied… Mais non, je rigolais.

    Bonne journée à vous, j'ai aussi laissé quelques mots ici et là sur votre blogue, mais je crois que j'en ai manqué des bouts…

    UN LUNCH À PARIS DONC, WOOHOO !!! Ne reste plus qu'à fixer la date exacte, et ça, ça dépend de quand nous serons à Paris. Au début de la deuxième quinzaine de mai, je dirais.

    RépondreEffacer
  19. @Solange : N'est-ce pas ? Il faut dire que d'habitude, l'argent et les siècles ont permis d'arriver à de tels résultats. Nous n'avons ni l'un ni les autres… pas pour les églises en tout cas...

    RépondreEffacer
  20. @ Lidia: ¿Seguro que esto es arte? Tengo algunas dudas ... Y hablo español solamente un poco ... y tú lo sabes! :-)

    Voy a visitar su blog de hoy ...

    RépondreEffacer
  21. Merci Roger, grâce à Claude qui m'a indiqué le chemin vers toi j'ai repris la main sur blogger ! @+

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)