Pages

mardi 23 avril 2013

Le photographe / The Photographer

Le photographe

Je suis certain que ceux parmi vous qui êtes Français savez où cette photo a été prise. Un certain nombre d'entre vous savez également l'identité du photographe (le photographié), et l'identité du photographe (le photographiant). :-)

Vous voyez par conséquent pourquoi le photographié a souvent maille à partir avec ces fonctionnaires français, vous savez, ceux qui sont en charge de l'Orthodoxie photographique dans les lieux et près des monuments français.

Oui oui oui, les mêmes qui, à Paris, veulent souvent vous interdire de vous servir d'un trépied et qui ont en réserve d'autres petites vexations stupides comme c'est pas possible.

- C'est interdit !

- Quoi ???

- Le trépied ! C'est interdit !

- Pourquoi dans le monde !

- C'est l'règlement !

Ne pensez pas que j'invente. C'est pourquoi Hélène et moi nous promenons toujours, dans Paris, avec un document très officiel de la direction de la Préfecture de police disant le contraire. Rien de moins.

Il faut bien rigoler, non ? Et après tout, ces tout petits fonctionnaires de rien du tout mettent du piment dans l'existence d'un p'tit cousin.

Pour ceux qui par hasard ne sauraient pas, les Québécois sont des p'tits cousins pour les Français. Ça nous donne le droit d'être fendants tout en étant considérés un peu comme « faisant partie de la famille », si vous voyez ce que je veux dire ! :-)))

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Photographer

If you're not French, it will be quite difficult for you to say where this picture was shot. I do think, however, that you can put a name on the photographer in the picture. :-)

You now know why the photographer in the picture often gets into heated arguments with "security agents" that are nothing more than glorified bureaucrats that you find in public places or near monuments in Paris

Yep, those are the guys that stop you from using a tripod in or near many monuments and buildings, and other little annoying and useless things.

- It's not allowed!

- What???

The tripod! It's not allowed!

- Why in the world…

- It's the rule!

Don't think that I am inventing things. This is exactly why Hélène and I always have on us a letter from the highest authorities at the "Préfecture de police" in Paris, a letter that says that the use of a tripod is allowed in all "public places" in Paris, nothing less. A rather vague expression I will admit, but it's quite enough to do the trick.

One has the right to laugh from time to time. After all, those little guys seem to forget that the "little cousins" are a bit special.

For those of you who don't know, a Québécois in France is often called a "little cousin" (p'tit cousin). This gives us special rights as we are not an ordinary tourist, but somebody who is almost a member of the family, if you see what I mean! :-)))

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Le photographe / The Photographer

20 commentaires:

  1. Le lieu : La nef du Grand Palais pendant l'exposition Monumenta consacrée à Daniel Buren en 2012.
    Le photographié : Roger Gauthier.
    Le photographiant : Hélène ???
    Malheureusement tous les musées emploient le même procédé et interdisent les prises de vues lors des expositions. Mais d'après une amie Québecoise (Marie-Josée) c'est il me semble le même problème chez vous. Les fonctionnaires de chez vous auraient-ils le même excès de zèle que les nôtres. Si oui cela vient certainement de notre excellent cousinage.
    Bises et belle journée.

    RépondreEffacer
  2. Aaah, the lengths we go to in pursuit of that one sublime photograph that fulfills the vision we have in our mind!

    Here in Sweden I have not been stopped even one time by security, police, rent-a-cops or the occasional nosey citizen. A far cry from South Africa where the corrupt police like to throw their ignorant weight around and even dumber security officials love to pretend they are some vengeful god from Roman times.

    RépondreEffacer
  3. No idea where this is by the way...
    ;-)

    RépondreEffacer
  4. ROGER pour le lieu et bien non je ne le sais pas
    Par contre je connais le Photographe qui me semble dans une drôle de position encore
    Mais c'est ROGER et ses délires que j'adore
    Puis c'est surement HELENE qui est photographe
    là je pense en être certaine
    Mais non pour ce lieu et je veux bien en savoir davantage ROGER
    Passe un bel après-midi bisou a vous deux

    RépondreEffacer
  5. Attention à ne pas tomber dans le puits!

    RépondreEffacer
  6. COMO SIEMPRE, UN TRABAJO GENIAL.
    UN ABRAZO

    RépondreEffacer
  7. je te vois bien tu sais ROger pas besoin de te cacher

    RépondreEffacer
  8. Je pense que je suis banni, donc vous pouvez acheter le livre de photos de l'exposition, environ le même que dans une cathédrale qui quittent parce qu'ils veulent mettre trépied quand vous allez acheter des cartes postales de l'immeuble ... Vive Tony

    RépondreEffacer
  9. @Mireille : Mais tu as tout à fait raison, comme je le dis dans mon billet suivant ! Hélène est l'autre support…

    Ici aussi, un certain nombre de musées interdisent les photos, mais pas tous. Ça, je peux comprendre. Ce que je ne comprends pas du tout, c'est l'idée de vouloir empêcher quelqu'un d'utiliser un trépied, même utilisé en faisant attention de ne pas gêner du tout, à des endroits comme la place de la bibliothèque Mitterrand,. ou au pied de l'arc de triomphe… un endroit où j'ai d'ailleurs eu des mots avec un Gardien de l'Orthodoxie, le tout en langage québécois très très coloré :-)

    RépondreEffacer
  10. @Lanthus: Hello Lanthus, You're right, we are a strange species and would do many things in order to get a shot. Including looking ridiculous. :-)

    You know, about the petty officials, I've found that the smaller people are in their minds, the more they have to impose on you their small power.

    RépondreEffacer
  11. @FLanthus : I forgot, this is the Grand Palais in Paris.

    RépondreEffacer
  12. @France : voir le comf de Mireille plus haut, elle a 100% pour sa réponse :-)

    Plus d'info dans le prochain billet !

    RépondreEffacer
  13. @manouche : Mais je suis tombé dedans, ma chère, je suis tombé dedans. Merci pour ton mot trop amusant :-)

    RépondreEffacer
  14. @ReltiH: ¿Un trabajo genial? Se están burlando de mí, amigo mío :-)

    Gracias por tu comentario!

    Un abrazo

    RépondreEffacer
  15. @Florian : Ha, comique va. Attends que je me cache pour de bon. :-)

    RépondreEffacer
  16. @Tony : Ha ha ha… tu as tout à fait raison.

    RépondreEffacer
  17. Je crois bien avoir remarqué, après avoir pris cette photo (oui, oui, bien sûr, c'est moi la photographiante), qu'au moins deux autres photographes avaient par la suite pris des positions similaires, ce que je n'avais vu personne faire avant qu'il le fasse.

    RépondreEffacer
  18. faut se mettre en 4 pour faire la photo des 2 ....

    RépondreEffacer
  19. @Hélène : Yep, tu as raison, j'ai fait figure de proue…

    RépondreEffacer
  20. @Elfi : Hihihi… Pas mal. Mais je me demande si se coucher par terre équivaut à se mettre en quatre… :-)

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)