Pages

vendredi 10 février 2012

Piètre estime de soi / Low Self-Esteem

Piètre estime de soi

Étrange titre… Je crains que vous ne deviez lire pour, peut-être, y trouver un sens. Se regarder dans un miroir et détester ce qu'on voit… voilà ce que j'avais en tête, et je vous montre un tout petit peu comment j'ai procédé.

Armé de ma tablette graphique Intuos et de ma plume graphique, ainsi que d'une feuille Photoshop vierge, j'ai commencé par mettre du noir partout. Après tout, l'idée de base n'était pas d'être gai !

J'en ensuite mis au hasard des grosses taches de couleurs violentes. Au hasard ? Je ne sais pas trop, faudrait demander à mon subconscient. Risqué, nous ne sommes pas en très bons termes lui et moi. M'enfin, ça a donné la première image, qui n'est au fond qu'un point de départ pour les choses sérieuses.

Merveilleuse plume graphique… la souris relève de l'Âge de pierre, je vous dis ! Je disais donc, plume graphique, plus quelques fonctions mathématiques très méconnues de Photoshop et d'une saine dose d'imagination délirante, et vlan ! Voici la deuxième image, l'image finale.

Un petit effort et vous verrez, peut-être, le pourquoi du titre, que je ne vais tout de même pas expliquer davantage !

Sur ce, bon weekend amigos… Je m'en vais faire la tournée de mes bloques, je suis en retard. Si je vous oublie, envoyez-moi un rappel, ce serait inconvenant n'est-ce pas ? :-)))

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Low Self-Esteem

Bizarre title… I fear that you will have to read all this in order to see if it makes sense or not. When one hates what he sees in the mirror… this is what I had in mind when I began, and I will explain a little bit how I proceeded.

Armed with an Intuos graphic tablet and an electronic brush, and an empty Photoshop window, I first filled the screen with pitch-black colour. I was not trying to be funny after all!

I then put on the screen some big colour spots, rather at random. At random? That remains to be seen. I would have to ask my subconscious, and we're not on speaking terms nowadays I'm afraid. Whatever. This gave me the first image, which is only a starting point for the final image, the second one.

Marvellous electronic brush… the mouse belongs to the Stone Age I'm afraid. So I was telling you, an electronic brush, plus some rather unknown Photoshop mathematical functions,and a healthy dose of delusional imagination, and wham! Here is the final image, the second one.

With a little effort, you will perhaps see why I gave it this title. It would be unseemly to explain further, don't you think?

Good weekend to you all. I'm gonna visit all my blogs. I hope that I will have enough time… If ever I forget you, ring a bell! :-)))

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

Taches de couleurs / Colour Spots


Un miroir qui ne trompe pas / A Mirror That Doesn't Lie

22 commentaires:

  1. que c'est mignon je m'attendais à quelques choses de terrible c'est lumineux enfantin
    et la où l'enfant magique s'exprime laissons courir les magnifique hasard
    beau voyage dans les blogs j'espère que demain un petit mot de vous accompagnera ma chère licorne qui est le coeur de mes préoccupation en ce moment
    de beaux dans vos couleurs rêves

    RépondreEffacer
  2. J'aime bien le jeu miroir de ta deuxième image,,,

    RépondreEffacer
  3. @Frankie : Mais ma chère Frankie, ce n'est qu'un gigantesque coup de pied au postérieur (voyez comme je suis bien éduqué) de l'humanité souffrante. Un interminable pied de nez aux bien-pensants de ce monde ! Une effarante grimace à tous les gens sérieux !

    OUHA HA HA HA HA !!!

    Mes côtes me font mal d'avoir trop ri après m'être tant pris au sérieux… Contrairement au beau brummell Schettino, voilà ici l'absolue vérité, je le jure… mais ma parole ne vaut rien, c'est connu.

    :-)))

    RépondreEffacer
  4. @Suzanne : C'est dans la deuxième que je retrouve tout le plaisir de rigoler, comme je disais plus ou moins à Frankie… La vie vaut la peine d'être vécue de temps à autre !

    RépondreEffacer
  5. Boujour, Roger.
    C'est le contraire.
    Haute estime.
    Quand les couleurs deviennent source de création...
    Il fallait le deviner...
    En fraternité

    RépondreEffacer
  6. brummell Schettino
    je suis allée faire un tour sur web dico apperemment un photographe assez scheep ce qu'il fait même si c'est un grand nom , il ne m'épate pas , il y a rien surtout aprés le billet que je viens de faire sur Robert Doisneau.
    c'est de rire de et de rire de soi c'est notre grand ami Rabelais qui coule dans vos veines et tant mieux moi quand je peux retrouver mon rire
    je fus beaucoup invitée au x premières de spectacle pour mes qualité multiple et varié de mes rires...

    "voilà ici l'absolue vérité, je le jure… mais ma parole ne vaut rien, c'est connu."
    alors là s'il vous plait ne me fachez pas
    moi la grande spécialiste de la parole
    je n'aurai pu tenir conversation depuis septembre si la parole ne vaut rien
    j'en suis trop entouré sur ses grands prétentieux parisiens , pour savoir la parole qui possède de nappes de vie , de réflexion, de jeux , d'interrogation
    .
    vous devez retirer çà de vos croyance ou vos étiquettes à moi que ce soit de la fausse humilité

    vous émettez le doute donc
    j'espère que vous prendrez bien ce que je vous dis
    car comme vous faite du bien à mapetite vie d'hermite , j'ai envie de repondre dans le bien

    je vous embrasse roger et bon week end

    RépondreEffacer
  7. Pour quelqu'un qui a un piètre estime de soi, ça donne un beau résultat. La deuxième me plait beaucoup.

    RépondreEffacer
  8. @Solange : Ne jamais se laisser prendre à ce que je dis…

    Je parle par paraboles parfois… comme un faux prophète…

    Je dis le contraire de ma pensée, ça c'est vachement fréquent… et follement amusant ! De telle sorte que quand ça va vraiment mal bon nombre de s"en rendent pas compte ce qui fait mon affaire…

    Mais surtout, surtout, j'élucubre…

    :-)

    RépondreEffacer
  9. @Frankie : Je vous reviens dans un moment, il faut que j'aille courir… eh oui !

    :-)

    RépondreEffacer
  10. @Frankie : Mas vous m'avez complètement perdu ! Je n'ai aucune idée de qui vous parlez…

    Il ne faut jamais y aller de métaphores croisées, on s'enfarge et on se perd… Je ne voulais que dire : Contrairement au capitaine Francesco Schettino, qui lui a raconté toutes sortes de menteries (québécisme), moi je ne dis que la vérité voyons ! La référence à Schettino tient aussi au fait que le tiens dans le plus profond mépris… it's a matter of jock ethics…

    MAIS ! Quand je dis que ma parole ne vaut rien, bien sûr ce n'est pas vrai, ou plus important, je n'en crois pas le premier mot. Ce n'est toutefois pas un mensonge, ce n'est qu'une forme d'understatement britannique…

    Que la vie est compliquée ! :-)))))))))))))))))))))))))

    RépondreEffacer
  11. Je m'attendais à quelque chose d'effoyable..mais c'est plutôt rigolo

    RépondreEffacer
  12. @Herbert : Je ne doute pas un seul instant que tu aies raison. J'en suis persuadé même. Mais… il en va de l'humeur comme de la capacité à créer : avec des hauts et des bas. Et avec un peu de malchance, les choses ne viennent pas si aisément, et les bas sont plus profonds, plus longs.

    Mais ça donne parfois des hauts très hauts et enthousiasmants.

    Merci pour tes réflexions, qui sont en fait des réflexions sur la vie elle-même,

    Rioger

    RépondreEffacer
  13. @Solange : C'était voulu… :-))) hi hi hi… Il m'arrive de me trouver drôle à l'occasion...

    RépondreEffacer
  14. @gazou : L'idée, au fond, c'était que mes correspondants se disent : Mais il s'est payé ma tête, le sinistre individu !

    Mais comme cela a fait rire la p;plupart de mes correspondants, je suis heureux.

    RépondreEffacer
  15. voilà belle leçon
    je prends le mots au pieds des mots
    merci Roger je serai plus subtile traduictrice
    et pour l'homme cité ok je partage

    bon dimanche Roger un gros bec

    RépondreEffacer
  16. Frankie : Ce n'était pas une leçon… Je dirais plutôt, nous apprenons à nous connaître petit à petit, avec nos différences, mais aussi il me semble, avec le même esprit délirant (parfois), et d'autre fois, le même cynisme. Et que voilà un vilain mot… mais n'est-ce pas là aussi un gigantesque pied-de-nez à l'existence ?

    Môman, je philosophe.

    RépondreEffacer
  17. Roger et bien c'est un miroir de couleur je pense
    mais c'est vrai qu'avec toi j'ai encore des doutes!!!!
    TU t'amuses bien et moi aussi alors tout va bien pour nous
    je pense que nous sommes bien normaux
    BISOU DE NIMES

    RépondreEffacer
  18. @France : Ben allô ! Heurex de voir que tout est OK. Dans cette chose, finalement, je pense que chacun y voit ce qu'il veut y voir. Mais au fond, tout le monde a trouvé ça rigolo !

    RépondreEffacer
  19. i do love these brilliant colors and shapes in both images - they are both vibrant and beautiful and full of life -

    RépondreEffacer
  20. merci de votre réponse,
    et c'est bien d'apprendre à ce connaitre dans nos différences,
    j'aime apprendre de quelqu'un , des points de vue différents , de modes d'expressions différentes c'est ce qui aide dans la vie et j'adore ce mot la leçon et c'est ainsi avec ce bonheur là

    il est rogolo votre bouffon

    il est lumineux malgré le fait qu'il soit balnc et noir bue je vais le regarder à nouveau

    RépondreEffacer
  21. @Jenean: Flashy flashy flashy colours… :-) that's what I needed for this ultimate joke… at least considering the title that was, to say the least, misleading ! :-)

    Thanks, dear Jenean, you're always such a boost.

    RépondreEffacer
  22. @Frankie : Vous avez raison… quoique je ne voie pas ce que vous pourriez apprendre au contact d'un Québécois mal dégrossi ! Tut tut tut je n'en crois pas un mot comme à l'habitude…

    … Et il m'arrive de me perdre dans mes propres mots, Et c'est alors bonheur intense, flotter dans son propos sans trop savoir à quoi il se rattache, ou même s'il se rattache à quelque chose !

    N'est-ce pas affreux ? J'ai mal aux côtes une fois de plus ! :-))))))))))))))))))

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)