Pages

lundi 24 octobre 2011

Mon chagrin / Why Bother?

Mon chagrin

Pourquoi m'en ferais-je pour ma douleur quand la mort est si douce ?

(Adaptation très libre d'un texte de Dark Sanctuary)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Why Bother?

Why bother about grief when death is so sweet?

(Loosely based on a text from Dark Sanctuary)

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

18 commentaires:

  1. Roger,
    La douleur est aussi une force qui permet de rebondir.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreEffacer
  2. @Françoise : Je ne sais pas pourquoi c'est sorti, comme ça, d'un coup. J'ai voulu l'enlever, puis j'ai décidé de le laisser sans motif. C'est généralement au coeur de la nuit, quand je tente de créer quelque chose, que le découragement me saisit d'un coup.

    C'est fou, je sais. Une belle vie, pratiquement sans problèmes... Mais il y a cette chose, cette rage de créer, qui m'étreint. Pourquoi ne suis-je pas... pourquoi ne suis-je pas comme tout le monde ?

    Roger

    RépondreEffacer
  3. Roger ,
    Quand j'ai programme ma photo du jour , je n'avais as encore lu ton blog.Un pincement au ventre à fait que je voulais la retirer et après réflexion je ne l'ai pas fait.
    J'aimerai te voir à ma prochaine visite quand même !!!!!
    Nous trainons tous des valises derrière nous,chaque épreuve fait que nous les délestons un peu .
    Bises Roger

    RépondreEffacer
  4. Alors que ton rire soit suffisamment fort pour que je t'entende d'ici.

    RépondreEffacer
  5. ce ventail ouvert est terrifique,
    créer c'est prendre le risque de rencontrer ce choix, l'acceuillir.l'impermanence des états heureusement . la phrase que vous choisit cher roger est un superbe tobogan à une invitation à la grande dame,
    je souhaite cher ROGER, que la grâce vous aura saisie dans une spirale ascensionnelle vers un de vos grands éclats de rire,
    moi aujourd'hui je lisait un personnage mort dans une oeuvre mexicaine très étrange et fort bien écrite France culture je ne sais si à SAINTE SOPHIE VOUS CAPTER

    Je vous souhaite une belle soirée et que votre inspiration soit jaillissement. A sweetly tender salutation dear Roger.Françoise-Frankie

    RépondreEffacer
  6. an incredible image, roger - powerful beyond words - your words darker than the image, however, sir! this is one of my favorites! you know how i love b/w - and this b/w is perfect! lovely, really, lovely, roger -

    RépondreEffacer
  7. Bonjour, depuis longtemps je passe à travers son blog, j'espère que tout va bien. Je vois son travail s'améliore au fil du temps, j'ai été très heureux d'avoir été ici ... coordial salutations

    RépondreEffacer
  8. @Frankie : Non seulement l'impertinence des choses, Frankie, mais aussi le cul-de-sac de l'existence... parce qu'au fond, c'est la lumière qui jaillit, , mais on ne peut l'atteindre. Et cet endroit. au fond, ressemble fort à une prison, me trouves-tu pas ?

    Roger

    RépondreEffacer
  9. @Jenean:But this is a very dark post, Gitane. Darker than dark

    It does not reflect my actual state of mind, but it certainly is what this image inspired me, And this is the most difficult part. When I begin working on such an image, the image itself sometimes affects me terribly. And in some cases, some images haunt me for days.

    There must be a reason why I do such images, why they end up so dark.

    Roger

    RépondreEffacer
  10. quand je parlais de la grande dame
    pour l'image c'est la mort.
    CAR CE VENTAIL ME FAIT PENSER à CAVEAU DE FAMILLE

    la vie un cul de sac !

    oui et non c'est l'humeur que l'on a quand on la considére, elle ne fait pas de cadeau dans ses représentations quand l'humeur et en noir et blanc
    je vous souhaite une belle journée
    plein de surprises

    faite un tour sur mon blog j'ai mis des phrases qui m'ont fait du bien
    dans un état tristounet qui s’était collé à moi
    peut-être y trouverez vous des rebondissements
    cordialement votre Françoise -Frankie

    RépondreEffacer
  11. @Frankie : c'est bien ce que je voulais dire aussi. Il y a quelque chose de lugubre dans cette photo...

    Quant à la façon d'envisager la vie, loin de moi l'idée de penser « détenir la vérité ». Cette vie toutefois, je la trouve parfois terriblement absurde.

    Roger

    RépondreEffacer
  12. @Tony: Hey Tony! Merci de ta visite, thanks for your visit and your kind words...

    Gracias por su visita y sus amables palabras!

    I stopped going to your blog for no reason at all, and will go back right now. :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  13. Lines, light and silence!
    Great picture!

    Lately my schedule kept me away from photo blogs, but I always enjoy yours! Photographs, words, feelings...
    Thank you for that!

    Kisses,
    Adela

    RépondreEffacer
  14. @Adela : You're so right, one can almost "hear" that silence. The stillness... where is hope, where is the future?

    Roger

    RépondreEffacer
  15. c'est beau, poétique, profond et contient une grande histoire. La qualité est excellente de toute façon - un superlatif cette image

    je t'embrasse - isabella

    RépondreEffacer
  16. @Isabella : Une beauté froide et austère je trouve, une beauté sans vie... une beauté sans espoir.

    Une image que je n'arrive à faire qu'au milieu de la nuit. Pourquoi nous vient-il de temps en temps une idée, une impression, qui donne un résultat intéressant ? J'aimerais savoir... et reproduire plus souvent.

    Roger

    RépondreEffacer
  17. I better answer in English ...


    no, for me, the picture is not devoid of life ... the light is telling the stones of the men that they have formed, the hands that have touched them, and the shoulders on which they are located ... and much more ...

    you realize I have a lot of imagination and old cathedrals are always a magical place ... for me


    isabella

    RépondreEffacer
  18. @Isabella: I am pretty sure that you are right... and wrong, dear Isabella! How could it be otherwise in all matters that concern mankind?

    I am glad for you, glad for the implicit hope that is yours. I sometimes feel that way... not very often though. Simply looking at my fellow human beings, day after day. is usually enough to cure me... let's go on smiling, though! :-)

    One must not take Life too seriously. It's always better to look at it with a laugh... a cynical laugh though.

    Roger

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)