Pages

mercredi 9 février 2011

In The Dark / Dans le noir

In The Dark

You are under no obligation whatsoever to like this one. I would appreciate, though, that you look at it for a certain time in full screen mode, and try to make something out of it. While doing it, I was overwhelmed by a great sadness.

Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

••••••••••••••••••••••••••••

Dans le noir

Vous n'êtes nullement tenus d'aimer cette image. J'apprécierais toutefois que vous la regardiez pendant un certain temps en format plein écran, et que vous me disiez ce que vous y voyez. Je l'ai créée sous l'emprise d'une grande tristesse.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

In The Dark / Dans le noir

20 commentaires:

  1. J'ai un peu de peine à comprendre ta tristesse, mais cette image me ramène dans un effet de profonde tristesse , ou d'amertume ou plutôt d'ennuis !
    Est-ce que tu t'ennuie de moi ? :)))
    Il reste que c'est un très beau travail !

    RépondreEffacer
  2. ROger non je ne vux pas que tu sois triste je vais donc passer te chercher si tu es d'accord. Je vois un visage oui mais de la tristesse aussi sur cette photo. Que je trouve belle aussi.
    UN SOURIRE pour moi ROGER
    Je t'embrasse

    RépondreEffacer
  3. Ambiance d'hôpital, de chirurgie. A part la couleur, bien entendu.

    RépondreEffacer
  4. Bonjour Roger,
    Difficile de définir l'endroit où tu es ,ce qu'on voit c'est de la tristesse ,est ce de la peur ?est ce pendant que tu étais malade l'an .Non peut être pas , pas de barbe en tout cas .Roger dépêche toi avec Hélène de venir en France , on vous attend .
    Bonne journée.

    RépondreEffacer
  5. @Suzanne : Je suis un peu très beaucoup déboussolé ces-jours-ci. Tu te souviens de cette photo qui est apparue il y a quelques jours... pour disparaître tout aussi vite ? C'est ça qui me fout les bleus... Un sentiment de découragement, parce que c'était une oeuvre importante. Je t'en reparlerai...

    Je dois dire aussi... il ne neige pas suffisamment ici, ce n'est pas normal, et ça me joue sur les nerfs. Tu sais combien j'aime voir des tonnes de neige, rouler au milieu d'une tempête ! Là il fait seulement froid, journées très courtes et pas de soleil, et quelques misérables cm de neige à tous les deux ou trois jours.

    Je t'en reparle...

    Roger

    RépondreEffacer
  6. @France : C'est cette foutue photo, France, l'autre photo disparue... Je me suis trop investi dedans. Trois jours de travail... quel gâchis.

    Roger

    RépondreEffacer
  7. @Hélène (hpy) : Je vois ce que tu veux dire. Je ne la voyais pas comme ça, mais oui. Et maintenant je lui trouve un air inquiétant à cette image. Peut-être y pensais-je inconsciemment en la faisant, vas donc voir.

    Roger

    RépondreEffacer
  8. Behind the darkness I see the girl, why is she hidden?

    RépondreEffacer
  9. BEAUTIFUL BUILDING, THE FEELING IS NOTE.
    A HUG

    RépondreEffacer
  10. @Laura: Oh! yes. For several reasons that I can hardly explain here...

    RépondreEffacer
  11. @Françoise : Indéfinissable en effet, tu as raison. Mais on sent qu'il n'y a pas beaucoup de joie dans cette image...

    Parlant de la France, Hélène et moi sommes justement en train de regarder la situation de plus près. La décision est arrêtée, la période vers la fin mars probablement. Reste à fixer si nous allons seulement une semaine à Paris, ou encore 1 ou deux semaines en plus en Bretagne ou ailleurs. Facile avec le TGV, location d'une voiture où on veut...

    Des nouvelles fraîches d'ici une semaine probablement. Nous allons faire renouveler les passeports demain... :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  12. @Mariann:Very bluntly, she is hidden because I could not get the permission to publish. So I hid her and transformed her so no one can say who she is. I put sadness in her face, but this sadness is in fact mine.

    And now no one can deny me the right to publish, by Jove!

    Thanks for commenting, Mariann.

    Rogter

    RépondreEffacer
  13. @Reltih: Thanks my friend. Sad sad sad it is...

    Roger

    RépondreEffacer
  14. Super, si vous passez par Nantes , je veux bien faire le guide et vous héberger , ce sera avec plaisir.

    RépondreEffacer
  15. @Françoise : Wow ! Tant que tu ne crains pas les prophètes barbus à l'accent québécois... :-)))

    Roger

    RépondreEffacer
  16. you have created a portrait of pain and sadness, for sure, roger - your own - as indelible in your spirit as if carved from your heart - a hauntingly beautiful story told in this image!

    RépondreEffacer
  17. Actually, Roger, I like this one a whole lot more than the next one. Maybe it's because your emotion shows through and make it more "real"?

    RépondreEffacer
  18. @Lanthus: I understand you perfectly, Lanthus. And I agree wholeheartedly. This one is rather "Don't you see what I'm going through?". Which it is in fact. It should probably not, but there you have it: I invested too much in that other portrait that was on my blog for a couple of hours only and that I had to take out. But that's my problem.

    The other image, let's face it, is only for fun and I don't pretend otherwise! But you see, I had to do something right out the blue, without any real significance, and simply have some fun. So I took the graphic pen and the graphic tablet and went about it with an absurd wrist!

    Let's drink (with moderation) some good old Glenfiddich! :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  19. @Jenean: Pain and sadness - true. My own - also true. Which is probably stupid. I should simply say "what the heck" (I've got a way with words...) and move on. But then Human Nature is more complex than that, isn't it?

    Roger

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)