Pages

dimanche 27 octobre 2013

Les vins français sont incomparables / French Wines Are Without Equal

Les vins français sont incomparables

Nous avons été reçus à Paris par Dominique, Jean-Christophe et la délicieuse Margot. En notre honneur, Jean-Christophe a fait l'impensable ou presque : il a sorti de son cellier deux bouteilles, un remarquable Loupiac 1988 et un extraordinaire Saint-Émilion Grand Cru 1994. Rien de moins.

Si le Loupiac 1988 fut un vin apéritif plus que remarquable, il n'y a pas de mots pour décrire l'expérience émouvante que fut ce Saint-Émilion Grand Cru 1994. Une expérience unique. Un Saint-Émilion Grand Cru de vingt ans d’âge dans un état parfait !

Les vins français et leurs cépages sont incomparables, c’est connu. J’y reviendrai longuement. D’ailleurs, le plus bel hommage que les Américains et le monde entier pouvait faire aux vins de France, ce fut de tenter de les imiter par tous les moyens. Mais il y a en France une telle diversité de vins extraordinaires… Diversité de cépages, de terroirs, de jeunes et vieilles vignes, souvent de plus de cinquante ans, parfois même quatre-vingts ! Les vignes californiennes meurent en moyenne avant trente ans, victimes d’erreurs majeures dans le choix des porte-greffe, d’un manque de diversité, et de toutes sortes de maladies. La Californie produit plusieurs vins proprement extraordinaires, mais il est difficile pour un Américain la véritable religion qu’est le vin dans toute sa gloire en France.

Je vous parlerai plus tard d’autres vins que j’ai bus et achetés en France.

Vive la France, sa bouffe, ses fromages et ses vins ! :-)

La première photo a été prise à la maison avec une deuxième bouteille que nous avons rapportée. La deuxième photo a été prise sur place avec un téléphone, désolé.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

French Wines Are Without Equal

We were invited in Paris by Dominique, Jean-Christophe and the delightful young Margot. For the occasion, Jean-Christophe did something almost unthinkable: he got out of his cellar two bottles, a remarkable Loupiac 1988 and an absolutely extraordinary Saint-Émilion Grand Cru 1994. Nothing less.

The Loupiac 1988 was a perfect apéritif wine. but to tell you the truth, there are no words to describe the moving experience brought by this Saint-Émilion Grand Cru 1994. Twenty years old!

French wines and French vines are without equal, no doubt about it. I’ll be back on this. The best homage made to the French wines by Americans and others was to try to imitate them by all means. But there is in Frence so many different tasting extraordinary wines… Diversity in vines, in terroirs, in young and old vines, often 50 years old, even 80 years old! California vines rarely live more than 30 years for a number of reasons: major mistakes in the choice of rootstock, the same type of vine planted over huge surfaces, insects, fungi and bacteria.

Don’t get me wrong: California indeed produces some extraordinary wines. It’s almost impossible however for an American to understand that wine is a religion in all its glory in France.

I will tell you later about other truly great wines that I tasted and bought for home in France.

Vive la France, its food, its cheese and its wines! :-)

The first photograph was shot at home with a second bottle that we brought back. The first photo was shot on the spot with a phone, sorry.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Château La Nère Loupiac 1988

Saint-Émilion Grand Cru 1994

10 commentaires:

  1. GRAN TRABAJO MI AMIGO.
    UN ABRAZO

    RépondreEffacer
  2. J'en ai l'eau à la bouche. Peut-être la seule chose où ces "maudits Français" excellent...

    RépondreEffacer
  3. Ce serait pas un peu le bazar dans la maison du st-émilion, dis donc ? Je ne me présente pas mes fécilitations…

    RépondreEffacer
  4. Roger et bien oui nos vins sont si bons comment aimer les autres
    ce n'est pas possible et impensable non plus
    A LA tienne ROGER

    RépondreEffacer
  5. @ReltiH: Thank you my friend! Your comments are always appreciated, please come back!

    •••••••••••••••••••

    @ ReltiH: Gracias mi amigo! Sus comentarios siempre son apreciados, por favor, vuelve!

    RépondreEffacer
  6. @Jeanmi : Ah, je savais. Comment un Français pourrait-il ne pas apprécier le vin ? :-)))

    Et puis les Maudits Français sont (heureusement) chose du passé. Je dirais même, si j’osais, que les Québécois sont plus « fendants » (argot local) que les Français, et parfois de beaucoup ! :-)))

    RépondreEffacer
  7. Three good cameras in that first photo and you used your phone? Unforgivable! ;-)

    On a more serious note, the wines from France are truly wonderful, and it is worthy noting that South African wine farms were all started by French immigrants to that region many years ago and the good wines from my native country endure to this day.

    I started my post school adult life many years ago learning to be a chef in a top private restaurant in South Africa and developed an early appreciation for good food and fine wine. To this day this is one of my top experiences in life. I believe a good wine is a pure and natural enjoyment that is made complete with good food and pleasant company!

    RépondreEffacer
  8. @Dominique : Ben voyons voyons voyons. Quelle importance ? Tu as tu la maison ici, tu sais que l’entretien est une corvée qu’il faut à tout prix éviter ! :-)

    RépondreEffacer
  9. @France : À la tienne, France ! Maisi pour le vin... comment ne pas être d’accord ?

    RépondreEffacer
  10. Appelle-moi Sysiphe, j'ai l'impression de passer mon temps à tenter de lui préserver un aspect présentable mais faut recommencer tous les jours :-(

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)