Pages

jeudi 24 octobre 2013

Église Notre-Dame-de-la-Tronchaye / Notre-Dame-de-la-Tronchaye Church

Église Notre-Dame-de-la-Tronchaye

J’ai tenté de tirer le maximum dans ces deux photos alors que les conditions n’étaient vraiment pas propices : un ciel presque uniformément couvert, quel désastre pour le photographe qui doit alors corriger de façon logicielle ce que la nature n’a pas daigné lui offrir !

Regardez attentivement ces deux photos en format plein écran et demandez-vous s’il existe vraiment un axe vertical. On jurerait que l’église a été construite par un certain Amonbofis de sinistre mémoire : porte, fenêtres, rien n’est tout à fait vertical. Et comme le soulignait Pierre Boyer dans un commentaire, on jurerait que cette église s’est enfoncée dans le sol.

Brigitte a présenté récemment sur son blogue une remarquable photo de cette église. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Notre-Dame-de-la-Tronchaye Church

Here are two photographs of this remarkable church in Rochefort-en-Terre. I tried the best I could in adverse conditions. Gray skies are always a huge challenge and often spell disaster for the photographer. Here I had to resort to software in order to correct that Nature would not give me.

Look closely at those two photos in fullscreen format. Now ask yourself if there is a true vertical axis somewhere. One could swear that this church was built by the infamous architect Amonbofis, as none of the windows nor the door are truly vertical. And as Pierre Boyer said in one comment elsewhere, this church seems seems to have sunk partly into the ground. A beautiful church nonetheless…

Brigitte also produced a beautiful photo of this church on her own blog. :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

19 commentaires:

  1. Bonjour Roger
    Ces églises ne sont pas si faciles que ça à cadrer car effectivement il est dur de prendre un repère pour éviter qu'elle penche ..
    Mais j'aime beaucoup ce que tu as réussi à donner comme effet avec ton logiciel à cette prise de vue
    Bonne journée

    RépondreEffacer
  2. un ciel pourri n'est pas un problème pour un bon photographe comme toi !

    RépondreEffacer
  3. Tu as raison, il va falloir qu'ils rajoutent des marches !;o)))))
    Il est pas pourri le ciel, il est breton et plein de charme.
    Gros bisous Roger.
    Belle journée

    RépondreEffacer
  4. C'est marrant, je n'ai pas l'impression qu'il y ait beaucoup d'églises où on descend. D'habitude (?) on monte pour entrer dans une église, on ne fait pas le contraire. Ou le fait-on?

    RépondreEffacer
  5. Roger Hermosa estas imágenes buen trabajo Saludos

    RépondreEffacer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  7. I prefer the first rendition of this quaint skewed church simply because the flowers in the foreground give a nicer sense of depth and serves to frame and complete the photograph better.

    As for the church itself... well sometimes the "good old days" weren't so good after all! Haha! There really isn't a straight line anywhere. Maybe the architect was a heavy drinker...
    ;-)

    RépondreEffacer
  8. Roger il faut vite que tu m'aides je ne trouve plus le blog de SUZANNE

    RépondreEffacer
  9. C'est un style d'église qui va très bien avec ce ciel gris je trouve.

    RépondreEffacer
  10. adorable cette église les gris sont de grandes vibrations et le rose des génaniums donne de l'intensité à la pierre c'est rigolo comme un petit détail de couleur donne la vibration je vous embrasse Roger

    RépondreEffacer
  11. @Claudine : Tu as absolument raison. Je me suis demandé pendant un bout de temps si ma photo était dans l’axe ou non !

    RépondreEffacer
  12. @Elfi : Tut tut tut, je sais pas si c’est un compliment ou si tu te paies ma tête... :-)))

    Mais au fond, ça ne change rien : je jure, c’est pas facile, comme tu le sais ! Woohoo...

    RépondreEffacer
  13. @Mireille : comment ça, il est pas pourri ? Et qui a dit que le ciel breton ne pouvait pas être pourri, sinon les Bretons eux-mêmes ?

    Mais qui va contredire un Breton, je te demande ? Pas moi, en tout cas, j’oserais pas.

    RépondreEffacer
  14. @Hélène : Sais-tu, Hélène, je ne saurais trop dire, je vais si rarement dans une église…

    Et puis c’est pas vrai : j’en ai visité un paquet depuis quelques années…

    RépondreEffacer
  15. @José: Thanks José, and thanks for leaving a word here! :-)

    RépondreEffacer
  16. @Lanthus: As a photographer, I agree entirely with you. The first photo is way better... even if the low wall is a bit in the way (I could do nothing about that!). I included the second one only because it shows more clearly the bizarre state of that church.

    The architect must have been a serious alcoholic, a thing not unheard of in this beautiful France with vineries all over the place! :-)

    RépondreEffacer
  17. @Florian : Tu trouveras son blogue à l’adresse suivante :

    http://mavieheureuseaseptiles.blogspot.fr

    :-)

    RépondreEffacer
  18. @Solange : Je n’y avais pas pensé, mais je crois que tu as raison.

    N’empêche, je n’aurais pas détesté de la voir en plein soleil, surtout à l’intérieur avec la lumière dans les vitraux...

    RépondreEffacer
  19. @Frankie : Vous avez toujours l’expression juste, Frankie, et reconnaître du premier coup d’oeil en plein ce que j’ai tenté de faire. Ces géraniums qui changent tout, ils transforment non seulement l’église mais aussi la journée.

    Merci de vos visites dans ce lieu souvent trop triste qu’est ce blogue.

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)