Pages

dimanche 13 octobre 2013

Ciel de Bretagne (3) : une image pas comme les autres / Brittany Sky (3): An Unexpected Image

Ciel de Bretagne (3) : une image pas comme les autres

Je ne sais pas si on peut vraiment parler d'un ciel de Bretagne, ou même d'un ciel tout court. Je l'ai tellement maltraité… Disons, comme je le dis souvent, que c'est une image créée à partir d'un ciel de Bretagne. Ça devrait suffire.

L'écran d'ordinateur ne peut pas rendre justice à une telle image. Impossible, vu le format de l'image et le format d'un écran. L'image a été créée aux fins d'impression d'abord et avant tout.

Le livre détesté des principes de la photo

J'ai pris un soin jaloux à transgresser joyeusement à peu près toutes les règles admises pour créer une « bonne photo ». Qu'on en juge :

• Le format lui-même, longiligne et vertical. A-t-on idée ?

• La règle des tiers : Non mais pour quoi faire, je vous demande ? J'ai centré le soleil couchant. J'ai placé l'horizon au premier cinquième de l'image…

• J'ai joué avec les contrastes et la saturation des couleurs de façon horrifiante.

N'est-ce pas assez ? J'ai hâte de l'imprimer en format géant, histoire de voir ce que ça donne. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Brittany Sky (3): An Unexpected Image

I don't know if I can really say that it's a Brittany sky, or even a sky, period. I really mistreated this image… Let's say that it is an image created using a Brittany sky as a starting point.

It's not easy to appreciate such an image on a computer display. It's almost impossible in fact: its format doesn't fit easily on a computer display. I created it for printing purposes, not for viewing on the web. But I had to show it to you anyway.

The Hated Book Of Rules

Hated it is indeed. I hate rules. Any rules. So it is with great pride that I tell you I went against abouut any rule I could think of, you know, those rules one is supposed to follow in order to make a decent, but often drab, image. Look at what I did:

• The narrow vertical format: what was I thinking about?

• The Rule of the Thirds: but why in the world should I follow such a rule, I ask you? So I put the dying sun almost dead centre, and I put the horizon very low, at the first fifth of the image in fact.

• I modified both contrast and colour saturation in an almost horrific way.

Isn't that enough for you? :-) I really look forward to seeing a big print of this image. As soon as I finish calibrating this Epson pro printer of mine…

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Soleil couchant - étude / Sunset - Study

20 commentaires:

  1. Elle est superbe !
    Elle me fait me souvenir de ces quelques mots de Jacques Brel.
    - Et quand vient le soir
    - Pour qu'un ciel flamboie
    - Le rouge et le noir
    - Ne s'épousent-ils pas
    J'ai passé sur mon blog des levers de l'astre, je suis une matinale.
    Gros bisous Roger.
    Belle journée

    RépondreEffacer
  2. pourquoi pas... il faut transgresser!

    RépondreEffacer
  3. Qu'elle est belle ta photo ROGER je ressens de la douceur et j'adore ces couleurs que je recherche aussi ici
    BISE et bonne journée
    ici le ciel est gris

    RépondreEffacer
  4. c'est une réussite Roger il s'épouse les rouge et le noir et les orangers n'en parlons pas
    gros bisous

    RépondreEffacer
  5. Comme les cartes de communion!

    RépondreEffacer
  6. On entre dedans aussi.... Mais debout :-)
    Superbe!

    RépondreEffacer
  7. Tu dis l'avoir maltraité ...pourtant il pourrait être ainsi réellement. Un très beau ciel ...à mon goût.

    RépondreEffacer
  8. Ta photo est très belle , trafiquée au pas ...le resultat est bien agreable à regarder ..mais c'est toi le pro ...sourires
    Bises

    RépondreEffacer
  9. Yes, interesting color, beautiful sky!

    RépondreEffacer
  10. Passe une belle journée Roger et bonjour à ta HELENE BISE

    RépondreEffacer
  11. @Mireille : Wow. Tu sais, Mireille, cette chanson extraordinaire ne finit pas très bien, pas bien du tout en fait. Tristesse inhérente à ces couchers de soleil sublimes qui finissent toujours par éveiller des sentiments contradictoire. Cette beauté du soir, après tout, c'est une fin.

    RépondreEffacer
  12. @Elfi : ... et j'ai transgressé dans les grandes largeurs, comme on dit chez moi ! J'aurais pu faire plus, mais bon, il fallait bien s'arrêter quelque part !

    RépondreEffacer
  13. @France : Merci France. Oui, il y a de la douceur dans cette photo. Mais il y a plus aussi. Il y a un malheur qui se cache quelque part, je ne sais où. Une prémonition ? Je ne sais pas. Mais cette photo me laisse comme un arrière-goût.

    RépondreEffacer
  14. @Frankie : Oserais-je vous dire, Frankie, que je le pense aussi ? Ça fait grosse tête que de le dire, mais il y a quelque chose...

    Je ne savais pas du tout, par contre, comment elle serait reçue. Et là, j'admets, je me suis trompé du tout au tout.

    RépondreEffacer
  15. @Manouche : Ha ! Pas mal ! Mais c'est trop vrai, il faut savoir pour faire le lien, mes enfants ne pourraient pas, eux... :-)

    RépondreEffacer
  16. @Michelle : Ha ha ha ha ha ha... hihihi... Mais oui ! On entre dedans, mais debout et à l'égyptienne si tu vois ce que je veux dire...

    Merci, j'ai bien ri.

    RépondreEffacer
  17. @Tanette : tu as raison, il pourrait vraiment être ainsi, et ça arrive. Ici, la nature ne coopérant pas autant que je l'aurais voulu, je lui juste donné un petit coup de pouce.

    RépondreEffacer
  18. @Claudine : Si tu le dis, alors c'est sûrement exact. Mais moi, le pro ? Je sais pas. Les avis sont partagés sur la question, à commencer par ma propre famille qui me trouve plutôt crétin. :-)))

    RépondreEffacer
  19. @Leovi: Thanks Leovi! It's certainly different from what I do usually!

    RépondreEffacer
  20. @France : message fait à Hélène... :-)

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)