Pages

vendredi 25 octobre 2013

Église Notre-Dame-de-la-Tronchaye - intérieur / Notre-Dame-de-la-Tronchaye Church - Inside

Église Notre-Dame-de-la-Tronchaye - intérieur

Je ne vous apprendrai rien en affirmant qu’il est toujours difficile de photographier l’intérieur d’une église, à cause de la faible lumière doublée de contrastes violents. Sans trépied, oubliez les photos de grande qualité avec un ISO assez bas et une très grande profondeur de champ.

La première photo montre l’allée principale de l’église, comme tout le monde la photographie d’habitude. La deuxième illustre une scène beaucoup plus intimiste.

Dans chacun des cas, ouvrez les photos en format plein écran. Surtout la deuxième, qui ne laissera découvrir sa richesse que de cette façon, même si c’est moi qui le dis. :-)

L’éclairage sombre de cette deuxième scène ainsi que la récupération du vitrail, c’est l’affaire d’un fichier RAW 16 bits travaillé méticuleusement dans Photoshop. Ne pas procéder ainsi, c’est s’assurer que notre appareil photo nous mentira en brûlant notamment le vitrail et en laissant le reste dans le noir.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Notre-Dame-de-la-Tronchaye Church - Inside

it is common knowledge that photographing the inside of a church is no easy feat, working in low light and very high contrasts. You just can’t get great shots without a tripod IMHO. using a low ISO and a great depth of field.

The first photograph shows the main part of the church, a rather traditional shot. The second one shows a much more intimist part of this church.

The rather dark light of this second photograph, along with a well-lighted stained-glass window, are the result of a 16-bit RAW file modified in Photoshop. If you don’t do that, your camera will lie to you, burning the stained glass while keeping the rest much too dark.

In each case, you should open the photos in fullscreen mode.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

4 commentaires:

  1. bravao pour votre phto où les ombres et la pleine lumière est chacune dans ses vibrations çà quel travail et quel rendu c'est superbe et vraiment on s'y croit dans le receuillement où chaque élément est important pour la méditaion et son ascension
    je vous embrasse cher Roger moi qui reçoit mes mort à la maison pour cette toussaint j'aurai leur autel dans la maison grace à vous
    je vous embrasse

    RépondreEffacer
  2. @Frankie : Merci pour le compliment dont je ne sais pas s’il est à ce point mérité ! :-)

    Ça fait chaud au coeur tout de même...

    RépondreEffacer
  3. WOW!! the second is absolutely breathtaking. I have a feeling that I'm standing right next to you at this stunning place. What a touching atmosphere - I love your work!!

    je t'embrasse.
    isabella

    RépondreEffacer
  4. @Isabella: Thanks, dear Isabella. I am not surprised by the fact that you love this particular image though. Let’s admit, not everyone can appreciate this image. It’s a matter of feeling, of interiority. This scene goes right to my soul... if ever I have one, that is. It brings me maybe not a feeling of sadness, it’s not the right word. A feeling of melancholy though...

    This world is so sad, dear Isabella. So sad.

    Roger

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)