Pages

dimanche 10 février 2013

Toutes les mauvaises cartes / A Rotten Deal

Toutes les mauvaises cartes

Un ami sort de prison aujourd'hui. La vie lui a joué de sales tours. La vie lui a distribué des cartes pourries, tour après tour après tour. Le système a tenté d'avoir sa peau, mais à la fin, le gars est trop solide, la justice a dû le laisser sortir. Les mauvaises cartes… je vous raconterai peut-être un jour.

Il y a de vrais bandits, il y en a des réformés, il y a des réformés que le système remet dedans par un mauvais coup du sort. C'est une sale vie. Les gens ordinaires ne peuvent pas savoir. Peut-être, un jour, je préciserai davantage.

Ce soir, on s'en va fêter en grand chez mon chum et sa blonde. En grand. Je ne prends pas le volant pour revenir.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Rotten Deal

A friend gets out of jail today. Life dealt him a raw deal. A really rotten deal, time after time after time. The System tried to get him for good, but at the end he was too strong. They had to let him out. A rotten deal… perhaps one day I will explain further.

There are hard-core criminals out there. There is also such a thing as reformed offenders, reformed offenders that go back inside by sheer bad luck. It's a hard life for many out there, and ordinary people simply can't know. Maybe, one day, I'll say more.

My friend gets out this afternoon, and this evening we're gonna cheer him, him and his woman. I won't drive to come back home.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Dessin électronique, nouvelle version / Electronic Drawing, Modified

20 commentaires:

  1. Belle et bonne soirée à vous, dans ce cas ! Profitez bien, c'est ce qu'il y a de mieux à faire…
    Baisers, bises.

    RépondreEffacer
  2. Have a wonderful evening!
    Cheers !

    RépondreEffacer
  3. Interesante esta entrada es un placer pasar por su blog Feliz semana Saludos

    RépondreEffacer
  4. Profitez bien de ces retrouvailles ;-)
    Bizzz et bonne journée
    Lolo

    RépondreEffacer
  5. bonne fête ce soir avec l'ami libéré

    un peut de retard dans vos parutions j'ai été pas mal dérangée par la vie

    donc à bient^to pour voir tout çà gros bisous frankie

    RépondreEffacer
  6. La photo, c'est un futur pendu?

    RépondreEffacer
  7. SIEMPRE TU OBRA MUY ARTÍSTICA.
    UN ABRAZO

    RépondreEffacer
  8. i'm happy he has a friend such as you - many best wishes for his future, kind sir!

    RépondreEffacer
  9. La prison ne rééduque pas, elle casse, elle massacre et ceux qui en sortent sont devenus des fauves...

    RépondreEffacer
  10. @Dominique : Merci. Ce fut une soirée émouvante. Ne pas juger, jamais juger. JAMAIS.

    RépondreEffacer
  11. @Mariann: Thanks! I had brought a very expensive bottle of Scotch, in which we made very serious inroads. That always helps.

    RépondreEffacer
  12. @José: Thank you José. I liked what you did with your own blog, the new orientation you gave to it. Quite good.

    RépondreEffacer
  13. @Frankie : Merci… J'espère que tout est OK chez vous tout de même ! La vie, comme vous dites, a la fâcheuse habitude de déranger au moment où nous ne voudrions pas en entendre parler.

    RépondreEffacer
  14. @Hélène : Yep. La peine de mort n'existe plus chez nous depuis un bout. Mais "on" a tout de même tenté de plusieurs façon d'avoir sa peau. De le casser. Et ça ne marche pas comme ça, la vie n'est jamais aussi simple…

    RépondreEffacer
  15. @ReltiH: Estimado ReltiH, simplemente no te creo ... Mi trabajo es un pobre intento de arte. No hay suficiente tiempo, no el tiempo suficiente para hacer lo que quiero hacer. Estoy demasiado viejo, supongo.

    Muchos abrazos, mi amigo fiel.

    RépondreEffacer
  16. @Jenean: Hello dear Jenean, that was a kind thing to say. I must tell you, that was one very moving night.

    RépondreEffacer
  17. @Jeanmi : Absolument. La prison détruit son homme, elle le tue plus sûrement qu'on pourrait le penser. Je n'y suis jamais allé, mais j'en ai vu les effets. Là où nous vivions durant les cinq dernières années, les gens étaient gentils, mais un bon pourcentage avaient eu des vies difficiles, un bon nombre avaient été en dedans comme on dit. J'ai vu les dommages que ça cause, pas toujours très beau comme résultat.

    Merci de ce commentaire bien senti.

    RépondreEffacer
  18. terrifique votre bonhomme les choses d=rentre dans les bonnes cases ouf bisous à vous et Hélène

    RépondreEffacer
  19. @Frankie : Merci, je pense que c'est vrai :-)

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)