Pages

jeudi 28 février 2013

Le musicien des rues / The Street Musician

Le musicien des rues

Photographié dans une rue de Québec avec permission. Un claviériste plus que potable. Ça m'a brisé le coeur de voir tous ces gens qui faisaient un effort visible pour ne pas le voir ou l'entendre, comme s'il n'existait pas. Je lui ai laissé dix dollars, pour sa musique, et aussi pour le droit d'utiliser sa photo.

Je ne suis guère meilleur que quiconque. Mais je ne suis pas touché par les mêmes choses, j'imagine.

Prenez le temps de copier cette image sur le bureau et de l'ouvrir en format plein écran, et éloignez-vous un peu de l'écran. J'ai créé cette image pour qu'elle soit vue dans ces conditions.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

The Street Musician

I photographed this more than ordinary clavierist in a Québec City street, with permission. It broke my heart to see all these people making a visible effort not to see or hear him, as if he did not exist. I gave him ten dollars for his music, and for the right to use his photo.

I'm no better than your average John Doe. But maybe I'm not moved by the same things, I guess.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Take the time to download this image on your desktop and open it in fullscreen format, and then back away from your screen a bit. I created it specially for these viewing conditions.

Le musicien des rues / The Street Musician

12 commentaires:

  1. Quel beau visage, coïncidence je viens de discuter avec son "frère" au coin de ma rue...

    RépondreEffacer
  2. Une bien belle tête et de la bien jolie musique. Tu l'as découpé, dénudé, presque à l'emporte-pièce.

    RépondreEffacer
  3. Je suis fan de l'art de rue ..ces personnes sont vraiment très méritantes !!!
    Tu as réussi une magnifique photo !!!!quel bel homme !
    Bonne soirée Roger

    RépondreEffacer
  4. j'aime les deux.. la femme à lunettes et le musicien..je me demande ..lors de la prise de vue, comment tu procèdes..le calme est surement présent..!

    RépondreEffacer
  5. @manouche : Expressif, n'est-ce pas ? Quand même étrange que tu aies parlé avec son « frère », si peu de gens le font !

    Remarque, je fais toute une distinction entre ces musiciens-là et ceux qui viennent te casser les oreilles dans les wagons du métro de Paris pendant deux minutes avec de la musique en boîte pourrie, et leurs collecteurs bien habillés qui suivent derrière pour plumer les touristes stupides qui ne savent pas mieux.

    RépondreEffacer
  6. @Hélène : J'ai tenté de ne retenir que ce qui me semblait essentiel de l'homme, y compris un certain découragement devant une vie probablement sans trop d'issues.

    RépondreEffacer
  7. @Claudine : Merci infiniment. Que ce soit les musiciens de la rue, ou les graffiteurs non sauvages ou destructeurs, c'est une forme d'art à ne pas mépriser.

    RépondreEffacer
  8. @Elfdfi : … et pourtant, les deux sont tellement différents ! Chacun avec leur style propre, pour des situations fort différentes évidemment.

    RépondreEffacer
  9. Magnifique, que travail de minutie, bravo et merci de le partager, bonne journée chez vous !

    RépondreEffacer
  10. This is absolutely great and I love the mood in this picture -

    here I say: Bravo!!

    it's a touching and very impressive portrait - full of emotions and a wonderful feeling of music in the air.

    isabella

    RépondreEffacer
  11. @Suzanne : Merci… Un jour, je vais expliquer pourquoi je procède de la sorte dans mes portraits. :-)

    RépondreEffacer
  12. @isabella: Thanks for your analysis. I am insanely proud of this one because most of the work, including the ambiance, did not come out of the camera. It took days of work… I almost ditched the RAW file at some point.

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)