Pages

mercredi 24 octobre 2012

Une journée qui se meurt : post-traitement / A Dying Day: Post-Processing

Une journée qui se meurt : post-traitement

Mais pourquoi donc ce post-traitement, encore une fois ? Une remarque : je vois tous les jours sur les blogues des photos remarquables où l'on a réduit le post-traitement à un strict minimum. C'est tout dire…

Mais… parce qu'il y a un mais. Il y a des conditions où un appareil photo ne pourra jamais reproduire ce qu'un cerveau humain a vu, surtout lorsque les contrastes sont très prononcés. L'oeil humain passe d'un bout à l'autre de l'horizon et s'ajuste, ce qui lui donne un avantage imparable sur l'appareil photo, coincé dans sa gamme de couleurs trop étroite. Surtout en jpeg !

L'oeil humain erre d'un point d'intérêt à un autre dans la nature. L'appareil photo, lui, fait une moyenne parfois satisfaisante, parfois médiocre. Le rendu final, sur écran ou sur papier, ne saurait donner la même impression. C'est pourquoi il faut parfois  « aider » l'appareil photo.

Cela, malheureusement, demande temps et patience. C'est souvent un long processus d'essai-erreur.

Ci-dessous, un début de soirée en Bretagne. La première photo montre le résultat avant post-traitement. La deuxième est le produit final. Voyez ça de la façon suivante : jamais je ne laisserai un appareil photo me dicter ses quatre volontés. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Dying Day: Post-Processing

Post-processing once again, you say? Well, you should know me… Let me tell you though: I see beautiful photos on the blogs every day, photos where post-processing was kept to a strict minimum, that goes to show!

But… because there is a but. There are conditions, specially light conditions, that will baffle any camera and where the human eye will do the work. The human eye goes from one end of the horizon to the other and adjusts itself, a trick that no camera can reproduce, with its narrow gamut, specially in jpeg!

A camera doesn't work like the human eye, it simply can't. A camera will give you an average as far as light and contrasts are concerned. The same is true for the depth of field. The result is sometimes satisfying, sometimes downright mediocre. Seeing a photo on a screen or on paper will never give you what you saw, or thought you saw. That's why you must often "help" the camera, and here comes post-processing…

This takes time and patience unfortunately. It's often a long trial-error process.

Below, a picture called "A Dying Day In Brittany". The first image is unprocessed, the second one after post-processing. Let's say it this way: I'm the boss, not my camera! :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

Soirée sur la Bretagne : avant post-traitement / A Dying Day In Brittany: Before Post-Processing

Soirée sur la Bretagne : après post-traitement / A Dying Day In Brittany: After Post-Processing

25 commentaires:

  1. je suis d'accord avec toi...mais parfois en traitant l'image..elle devient différent, plus belle que la réalité, l'instant vu...

    RépondreEffacer
  2. Y a pas photo, la seconde est plus belle.

    RépondreEffacer
  3. c est sur que la deuxieme est plus joli,pour ma part je ne retouche jamais mes photos,chaque photo ratee ou pas est un instant que je ne veux pas "trafiquee"..

    mais je ne suis pas une vraie photographe d ailleurs j ai un appareil a 80 euros ;o)

    RépondreEffacer
  4. >Roger je préfère la seconde oui mais j'aime aussi la première
    je ne retouche pas mes photos je ne trouve pas le temps
    Mais alors pas de temps pour ça
    BISOU

    RépondreEffacer
  5. superbe travail post photo
    je vous embrasse roger

    RépondreEffacer
  6. c'est vrai que ta deuxième photo est très belle

    RépondreEffacer
  7. Roger ,
    Je te reconnais bien là , certaines de nos conversations sur ce sujet où je n'étais pas toujours d'accord avec toi me montre quand même sue ton travail donne de très , très beaux résultats.
    Waouh! que je voudrais être sur ce cliché, m'aurais-tu retouché aussi ? Ah!ah!ah! je blague , tu me connais .
    Bises , bonne journée mon ami.

    RépondreEffacer
  8. Evidemment la seconde est superbe :-)
    Bizzz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreEffacer
  9. C'est un ajout important à n'en pas douter.

    RépondreEffacer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  11. Cette fois-ci la réussite est totale - parfois on transforme complètement la photo, et pas toujours dans le bon sens de l'oeil du spectateur. Question de goût, aussi.

    RépondreEffacer
  12. Bel article, merci pour l'information.
    Anna @ sewa mobil jakarta

    RépondreEffacer
  13. Le HDR permet aussi de s'en sortir dans des situations contrastées.

    RépondreEffacer
  14. en autant qu'on possède un bon programme de traitement et surtout le moyen de s'en payer un :))))

    RépondreEffacer
  15. C'est vrai que la deuxième est très belle , mais doit on faire ce genre de retouche à chaque fois ..parfois l instant choisi est plus beau qu'une photo retouchée ..mais je ne suis pas une vraie pro ....
    Bonne journée

    RépondreEffacer
  16. Roger je passe te dire bonsoir BISOU et bonne soirée

    RépondreEffacer
  17. beatifull!!!
    have very nice
    lidia-la escriba

    www.nuncajamashablamos.blogspot.com.

    RépondreEffacer
  18. OH !! WOW !!!

    I love the result. Because it's a very unique way to show, how YOU (the photographer) see this scene.

    great colors of course and such fantastic mood.

    the first is nature, nice and lovely - the second fine art photography of 2012 for me and I love it.

    best regards my friend and a beautiful weekend,

    isabella

    RépondreEffacer
  19. je viens te dire bonsoir et je retourne bronzer
    BISE

    RépondreEffacer
  20. Roger je passe vous souhaiter une belle soirée
    BISE

    RépondreEffacer
  21. 100% d'accord avec vous. L'appareil capture une image de base qui nécessite un minimum de post-traitement.
    Réponse à votre commentaire laissé sur "Les Fous du Cap" :
    Chez nous, dans le nord de la France, plusieurs colonies de Phoques Veaux Marins et Phoques gris peuvent échanger avec les populations Britanniques. Nos populations sont sans commune mesure avec les vôtres, mais restent encourageantes au regard de ce qu'elles ont pu être.
    A bientôt.
    Céline & Philippe
    A bientôt.

    RépondreEffacer
  22. Very good, I like the light in the second, a beautiful sight.

    RépondreEffacer
  23. À vous tous : Merci de m'avoir donné votre point de vue.

    J'insiste pour rappeler qu'on peut très souvent faire d'excellentes photos avec un strict minimum de post-traitement. Mais parfois… :-)

    •••••••••••••••••••

    To you all: Thanks for your ideas and comments on this.

    I must recall that we can often make beautiful photos with a minimum of post-processing. But from time to time we must get down to work… :-)

    Roger

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)