Pages

mardi 2 octobre 2012

Solitude

Solitude

J'adore photographier les églises. Ici toutefois, j'ai hésité avant de prendre la photo. Quand je l'ai finalement prise, je me suis fait l'effet d'un intrus devant une telle solitude.

Mais c'est peut-être justement là le rôle des églises. Je n'en sais rien, moi l'incroyant. Dites-moi, je vous prie, ce que vous en pensez.

Pour bien apprécier, vous devez absolument regarder en format plein écran.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Solitude

You know that I love to photograph churches. In this case though, I hesitated before taking the shot. When I finally did, I felt like an intruder in the face of such solitude.

But maybe churches exist exactly for that. I don't know, being a total atheist. Please tell me what you think about this shot.

This is one photograph that you must absolutely contemplate in full screen mode.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

19 commentaires:

  1. est-ce que tu parles de cette femme seule ou ces églises désertes...Moi j'adore le climat de solitude qui te permettent la réflexion, et la réconciliation, mais j'aime bien aussi les églises bondées où l'on rencontre plein de gens !Mais si tu parles du batimnt ce n'est plus pareil ce qu'on observe ici c'et un travail minutieux !

    RépondreEffacer
  2. YOU ARE A GREAT ARTIST.
    A HUG

    RépondreEffacer
  3. Seule dans l'ombre, apparemment intouchée par la lumière, toute petite dans sa méditation. Une atmosphère que l'on interprète selon sa perspective. Moi aussi, l'athée, j'entends un silence. Superbes vitraux.

    --

    Alone in the shadows, untouched by the light and so small in meditation. An atmosphere open to interpretation according to individual perspective. I, also an atheist, hear only silence. Gorgeous church glass.

    RépondreEffacer
  4. C'est un vitrail magnifique, un plus pour la méditation.

    RépondreEffacer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  6. Bonjour Roger ,
    Je crois reconnaître l'église notre dame du Paradis d'Hennebont.
    Hennebont

    HENNEBONT



    Hennebont (orthographe ancienne au XIIe siècle siècle : Hanebont) selon des sources aux archives, signifiant « vieux pont », est une commune française située dans le département du Morbihan et la région Bretagne. Ses habitants sont appelés Hennebontais et Hennebontaises.



    Avec une population calculée à 15 005 habitants en 2011, c'est la 665e ville de France, 32ème de Bretagne, 6ème du Morbihan, 3ème de Cap l'Orient agglomération, et enfin 1re et chef-lieu de son canton, par sa population

    La ville close et les remparts

    Abritée derrière les hauts murs des remparts, la ville close abrite quelques maisons qui méritent le détour :

    - La maison dite « du Sénéchal », située à l’angle de la rue de la paix, est l'une des rares maisons du XVIe siècle à pans de bois à avoir survécu aux incendies provoqués par les bombardements d’août 1944.

    - L'hôtel particulier du 2 rue des Lombards de la fin du XVIe siècle. Il se distingue par la qualité de l'appareillage de la façade principale et par le décor Renaissance de ses lucarnes en tuffeau, la pierre blonde de la Vallée de la Loire.

    - L'hôtel de Perrien, 3 Grande rue, belle demeure du XVIIe siècle, et d'autres immeubles du XVIIIe siècle tel que l'ancien hôtel Mallat au 10 rue des Lombards témoignent de la richesse du passé de la ville

    La Basilique

    Ce monument est né de la volonté du maréchal-ferrant d‘Hennebont, François Michart. Il est d’ailleurs représenté dans un vitrail de la basilique. Il mourut à la tâche et la ville, en remerciement, lui offrit de grandes funérailles. A l’époque, se trouvait sur la place du marché une petite chapelle dédiée à Marie. Le maréchal ferrant s’occupa de collecter les dons dans tout le diocèse, et obtint les autorisations de batir une grande église auprès du vicaire, de l’évêque de Vannes, de l’abbesse Guillemette Rivallenn (de qui dépendait Hennebont, via l’abbaye de la Joie Notre Dame) et de toutes les autorités de l’époque.

    Notre-Dame du Paradis n’est devenue basilique qu’en 1913, sous le pontificat du pape Pie X. Avec sa large tour carrée, elle s’inscrit dans l’architecture traditionnelle avec un portail de type vannetais.
    A l’intérieur se trouve une statue de Notre Dame du Voeu dont la présence est chargée d’histoire. En 1699, la peste s’est abattue sur Hennebont, emportant avec elle de nombreux habitants. A la fin de l’épidémie, les "survivants" remercièrent le "ciel" en offrant une statue d’argent à la Vierge Marie. Cette statue fut fondue à la monnaie de Nantes lors de la Révolution, en 1792, et est depuis remplacée par une statut en bronze argenté datant de 1818. On y ajouta une "couronne" en 1900. Chaque année, la grande fête du Vœu a lieu le dernier dimanche de septembre.

    Quant aux vitraux, ils ont été détruits au cours de la Seconde Guerre mondiale et furent remplacés de 1955 à 1965, par des œuvres du maître verrier Max Ingrand.

    Répertorié comme le plus ancien du Morbihan, l’orgue date de 1652 et fut refait à plusieurs reprises. Il est ainsi classé au titre des monuments historiques.
    Avec ma soeur nous avons mis un cierge cette année , plus exactement la première semaine de janvier et Dieu (si il existe )a rappelé Nicolas à lui 10 jours plus tard .C'est pas juste mais c'est la vie .

    RépondreEffacer
  7. Désolée pour la tartine énorme de mon post
    Bises à vous deux.

    RépondreEffacer
  8. Moi qui aime l'atmosphère que dégage les églises , je ne pense pas qu'on puisse parler de solitude
    Elle est peut être tout simplement en prière ..
    Bonne soirée

    RépondreEffacer
  9. Impresionante las vidrieras, la luz y la composiciòn. Es una foto que muestra paz y belleza. Enhorabuena.

    un abrazo

    fus



    pd:Muchas gracias por tu visita en mi blog.

    RépondreEffacer
  10. photo extraordinaire.. un rendu vrai!

    RépondreEffacer
  11. @Suzanne : Sans la présence de cette femme dans le coin droit inférieur, cette photo n'est plus rien, je le crains. Une photo comme une autre… tandis qu'ici, il s'agit d'une de mes meilleures photos.

    Ropger

    RépondreEffacer
  12. @ReltiH: This is great praise indeed… Thank you, mi amigo.

    Roger

    RépondreEffacer
  13. @Hélène : Ici se trouve justement le côté triste de cette photo, ce qui en fait une grande photo même si c'est moi qui le dis : malgré toutes ces sources de lumière, la scène demeure sombre et cette femme se retrouve dans la pénombre sauf une touche de lumière sur le visage. Un peu à la Georges de La Tour…

    Roger

    RépondreEffacer
  14. @Hélène : Ici se trouve justement le côté triste de cette photo, ce qui en fait une grande photo même si c'est moi qui le dis : malgré toutes ces sources de lumière, la scène demeure sombre et cette femme se retrouve dans la pénombre sauf une touche de lumière sur le visage. Un peu à la Georges de La Tour…

    Roger

    RépondreEffacer
  15. @Solange : N'est-ce pas ! C'est le propre de beaucoup d'églises de France..,.

    Roger

    RépondreEffacer
  16. @Françoise : Merci pour toutes ces précisions ! Parce que bien sûr, tu as tout à fait raison : il s'agit bien de l'église Notre-Dame du Paradis d'Hennebont, qui est en fait une basilique.

    Hennebont est d'ailleurs une ville magnifique, fort méconnue, dont je n'avais jamais entendu parler. Une ville sans égale de ce côté-ci de l'Atlantique.

    Roger

    RépondreEffacer
  17. @Claudine : peut-être, mais ce n'est pas l'impression que j'ai eue C'était sûrement un moment de grande intensité. Mais qui pourrait dire avec certitude ?

    Roger

    RépondreEffacer
  18. @fus : Thank you for those kind words! It was in good part a matter of luck, you know how it works…

    Thank you for visiting :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  19. @Elfi : Merci… ça me touche d'autant plus qu'il n'a pas été facile du tout de créer ou plutôt rendre cette atmosphère…
    Roger

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)