Pages

mercredi 2 novembre 2011

Impressions de Paris - 18 / Impressions From Paris - 18

Impressions de Paris - dernière image

Pour clore ce voyage à Paris, je vous laisse sur une image difficile, que je ne vais pas expliquer.

Je vous laisse toutefois la réflexion qui suit. Ma qualité de vieux gourou m'y autorise.

Ce sont les images obscures et difficiles qui vous poussent, vous qui les regardez, dans vos derniers retranchements. C'est à vous de surmonter votre rejet initial pour aller plus loin.

Cela dit, ce n'est pas parce qu'une image est étrange ou bizarre que c'est une oeuvre d'art. À vous de juger.

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Impressions From Paris - Last Image

I will end this trip to Paris with a difficult image that I have no intention to explain.

Here is however a reflection that, as an old guru, I feel authorised to share with you:

When you look at an image that is difficult to understand, or does not respect the usual rules, you must go further and try to understand it, thus going beyond your initial rejection.

This being said, a bizarre or complex image is not necessarily art! That will be your call in the end.

par5
Roger Gauthier, The Photographer Who Came From The Cold

36 commentaires:

  1. Oeuvre d'art ? Oeuvre, sûrement, de par sa recherche méticuleuse et complexe. Pour moi, le summum du rêve de départ, pour n'importe quel ailleurs. Puissant.

    --

    Is it art? For sure, it was made by an artist, given the intricate work and meticulous care. For me, it epitomizes the urge to leave, with no thought to where. Powerful.

    RépondreEffacer
  2. Roger,
    Je te reconnais bien là, ta photo qui en fait se retrouve être plusieurs photos artistiquement mises en page .Quel travail et la je suis admirative .
    Quand à ce qu'elle m'inspire ?
    L'envie du voyage et être en partance pour ......devine ?
    Gros bisous à vous deux.

    RépondreEffacer
  3. vous vous citez "gourou", ! ?
    Je suis sans le mot... le mot , l'image. NOT THING IN ME; sory !

    Belle journée

    RépondreEffacer
  4. Jean de la Croix

    Ô flamme d'amour vive,
    qui tendrement me blesses
    au centre le plus profond de mon âme,
    N'ayant plus de rigueur,
    achève si tu veux,
    brise la trame de ce rencontre heureux.

    Ô cautère suave
    ô délicieuse plaie,
    ô douce main, ô touche délicate,
    qui a goût d'éternité
    et toute dette paie,
    tuant, la mort en vie tu as changée.

    Ô torches de lumière,
    dans les splendeurs desquelles
    les profondes cavernes du sens
    qui était obscur, aveugle,
    par d'étranges faveurs,
    chaleur et clarté donnent à l'ami.

    Que doux et amoureux
    tu t'éveilles en mon sein
    où toi seul en secret as ton séjour.
    Ton souffle savoureux
    plein de gloire et de bien,
    que délicatement il m'énamoure !

    Goethe en mourant disait "plus de lumières plus de lumières"

    Comment être gourou ?

    RépondreEffacer
  5. C'est "toutes les routes mènent à Paris"?

    RépondreEffacer
  6. Adorable photo de nuit où on y retrouve l'intérieur et l'extérieur, bravo tu continue de m'épater !

    RépondreEffacer
  7. Bonsoir monsieur Roger :-)

    This photograph its a flash of memories, a postcard ,,, i don't know how to explain,,, it is exactly what is happening in my mind ,that feeling at every departure from the places i loved to be,that little sadness, nostalgia... but in the same time, happy for going home...And waiting for my flight, every place i've seen, everyone i've met gathers together just like in your photograph...
    ...you know every airport has millions of stories to tell... you just made one!!

    I LOVE LOVE LOVE IT!!!

    PS: i made it my desktop background :-),hope it is ok...

    RépondreEffacer
  8. @Hélène: For once I will answer you in English, which is a pure heresy I know... But I want to make sure that some of my English-speaking followers will get it...

    Very dear Hélène, your comment's meaning in English is truly different from the French version. And even then it is ambiguous... let me explain. You ask if it is art, then you say that it was surely made by an artist...

    ... But it may have been made by an artist and not be art at all, do we agree?

    And you know what I think: Art is like Beauty: ill-defined terms, ever changing, never meaning the same thing.

    And all of a sudden rain soaks everything.

    Roger

    RépondreEffacer
  9. @Françoise : Ah... ha ! Un départ ou une arrivée, ce n'est pas évident...

    Ou est-ce plutôt la nostalgie ? Le regret... qui sait ? Je vous ai dit que je n'expliquerais pas cette image. Mais je vous lis avec intérêt, je te lis toi qui a tellement contribué au voyage subséquent !

    Roger :-)

    RépondreEffacer
  10. @Frankie (1) : Hi hi hi... Mais bien sûr que je suis un gourou ! J'ai tout ce qu'il faut... Je suis vieux, j'ai la barbe de l'emploi, je me prends pour un autre même si je ne suis pas grand chose, je sais un tas de choses dont personne ne veut entendre parler, j'ai l'air de savoir même quand je ne sais rien...

    Voilà l'essence même du gourou ! Vais-je, ou ne vais-je pas, fonder une secte ?

    ET VIVE CHARLIE HEBDO !

    Roger :-)

    RépondreEffacer
  11. @Frankie (2) : Juan de la Cruz... Curieux que vous citiez ce poète espagnol, mystique à la fois accepté et rejeté.

    Je ne crois personnellement à rien, rien du tout. Je suis la définition même de l'incroyant. Je ne suis donc le gourou d'aucune religion ou secte, qu'elle soit chrétienne, musulmane ou autre. Loin de moi cette idée.

    De quoi pourrais-je bien être le gourou alors, si je ne suis le gourou de rien ?

    Je ne sais pas... en fait j'utilise le terme avec beaucoup de dérision. Un gourou de quoi ? Un gourou de la création électronique d'images ? Oui, peut-être bien, bien qu'il y ait des gourous en ce domaine qui me dépassent de cent coudées.

    Mais tout de même, ce que je fais est de plus en plus original et par le fait même trouve de moins en moins d'adeptes. En ce sens et en ce sens seulement, j'en deviens le gourou, avec James Longster et de rares autres.

    De façon curieuse, dans mon coin les gens m'appellent Le Prophète. Mais cela tient davantage à mon allure qu'à autre chose !

    Merci beaucoup pour ce poème de Juan de la Cruz, poète bien avant d'êre quoi que ce soit d'autre.

    Roger

    RépondreEffacer
  12. @Hélène (hpy) : Je e sais pas, Hélène, je ne sais pas !

    Roger

    RépondreEffacer
  13. @Suzanne : Merci... Mais pour savoir ce que ça veut dore, ton opinion vaut la mienne... :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  14. @Spider: This is a very sensitive comment indeed! I said repeatedly that I would not explain this image. But let's put it this way: if I were to explain it, your comment could very well be the answer. Are you seeing something inside my heart of stone, by any chance?

    Roger :-)

    RépondreEffacer
  15. @Florian : Des OVNIs ? Pourquoi pas ? Une explication qui en vaut une autre... :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  16. merci ROGER D'AVOIR PRIS VOTRE LONGUE PLUME POUR LE MOT GOUROU CAR LISANT attentivement vos mots jusqu'à ce jour je ne voyais comment un mot pareil pouvez coller dans votre bouche...
    C'est épidermique chez moi
    ce mot "gourou" et cependant je ne voulais pas être désagréable,
    je me préparai à ne plus ouvrir votre blog car j'ai besoin d'être au plus en adéquation avec mes valeurs tel un rocher au milieu du chao tant les êtres si on peut encore parlé ainsi ne sont qu’érection du chiffre , de la monnaie, du profit à n’importe qu’elle prit et dans les métier de l’art vous imaginez ce que cela provoque …..

    NO COMMENT

    Alors vous pouvez imaginer ma joie de vous lire, ce matin en transgressant mon emploi du temps
    un peu trop occupé à mon avis mais ce sont de belles choses qui se passent je dois les accepter comme une grâce.
    Cher Roger maintenant je sais
    …..
    je suis heureuse que vous ayez apprécié les mots de ce poète mystique
    cueilli pour vous comme une rebelle réaction à votre gouroutisme déclaré

    je vais croquer votre « éphigénie »( portrait)(père Noël )pour l'écriture en cours de mon spectacle des petits pour mettre de la rêverie

    C’est toujours le passage le plus compliqué des conteries de noël
    sachez que si vous avez de par chez vous des petits histoires de ce genre je suis accueillante
    lamangou@yahoo.fr
    on sait jamais les besaces des "gourou qui ne croit en rien"
    un sourire et un bisou couleur soleil d'automne
    à bientôt ROGER

    RépondreEffacer
  17. C'est ce qu'on appelle la transposition de plusieurs Paris. Paris est belle et bien une ville à multiples visages.

    RépondreEffacer
  18. J'aurais pas pu dire que c'est Paris, mais j'aime l'effet.

    RépondreEffacer
  19. @Frankie : La seule chose que je prends vraiment au sérieux, et où je me prends possiblement pour un autre, ce sont mes images. Pour le reste, ma devise est simplement « Bien braire et laisser braire ». :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  20. @Alexandre : Paris, la ville aux multiples visages... bien dit, tu as raison. C"est certainement une signification, un sens qu'on peut apporter à cette image.

    Roger

    RépondreEffacer
  21. @Solange : Ah... mais tu as parfaitement raison. Seuls quelques détails trahissent Paris. et il faut une connaissance approfondie de la ville..

    Roger

    RépondreEffacer
  22. Bonjour Roger !
    Je viens de faire un retour en arrière, Sympa ta série sur Paris.

    RépondreEffacer
  23. @Claude : Bonsoir Claude ! (bonsoir parce qu'il est 21h ici...) Tu trouves ? Ah ben merci c'est gentil. Ça m'a pris du temps pour terminer la série mais finalement j"y suis parvenu.

    Je m"en vais me coucher... :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  24. prendre la route des économies.. c'est bien 'la France'..:))

    RépondreEffacer
  25. Você sempre muito criativo nas fotos
    Abraço grande beijão.

    RépondreEffacer
  26. as you know, i am not at all concerned with what art "is" or is not - for me, art is like beauty - it is all in the eye of the beholder and in the eye and heart of its creator - for me, such things need no definition and to attempt to package into a neat little box of words does the concept of art and beauty a great disservice - but that is only me - only me - and i mention that now only because you have mentioned it before in terms of your work - so i will simply say once more that i view this image from a single perspective - whether or not it moves me - if it finds in me things forgot or if it creates in me things unknown or whatever the movement may be - this multi-dimensional piece is one of those that does move me - it is as helene says powerful - overwhelmingly powerful and like its many layers, speaks of many things - each to the individual viewer - it is hauntingly beautiful, roger - something about it which i cannot define [nor do i want or need to] moves me almost to tears - a magnificent piece -

    RépondreEffacer
  27. ROGER je ne sais que te dire
    mais alors j'adore et je ne sais pas comment tu fais ce genre de photo mais tu peux encore en faire tu sais
    elle est splendide
    Bonne soiré d'ici

    RépondreEffacer
  28. Tu ne vas pas nous l'expliquer ?!...
    Elle est sombre mais la lumière y tient toute la place que l'obscurité relève.
    Elle veut, peut-être dire : "je pars".
    Peut-être crie-t-elle : "je suis là", quelque part au milieu d'une vie à rédécouvrir,... à "revisiter", comme vous dites, vous là-bas, les bilingues de l'autre langue.
    Cette photo dit ce que tu ne veux pas expliquer, elle le dit dans sa langue et cette langue toi seul la comprends. Et pour caus, c'est toi qui l'as inventée l'instant d'un déclic...
    A bientôt, Roger...

    RépondreEffacer
  29. Roger vous êtes déjà en hibernation
    j'espère que vous allez bien
    si vous etes en gestation
    rendez nous visite
    enfin rendez moi visite

    RépondreEffacer
  30. @ELFI : Hi hi hi... tu as peut-être raison. Mais cette satanée France, c'est comme une maladie, tu veux toujours y revenir ! :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  31. @Iracema: Hello Iracema long time no see! :-)))

    Thanks for the praise... a thousand hugs to you, dear Iracema.

    Roger

    RépondreEffacer
  32. @Jenean: Thanks for your input on this delicate subject. I personally see things very differently.

    IMHO, art does not equal beauty, even they often go together. Moreover, I am not sure that a piece of art must "move" you. Some schools in painting and music for example, allow the creation of some work of art very difficult to understand, and even to accept in certain cases. And then one must really work in order to appreciate fully the art that has been created.

    This is one of the main reasons that allow art to evolve in time.

    Anyway, we will have the opportunity to discuss this problem at length in the future... :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  33. @France : Hello France... :-) Tu ne sais pas comment je fais ? Moi non plus je le crains ! Ça prend une bouteille de scotch... :-)

    Roger

    RépondreEffacer
  34. @The Inner Light : On dirait que tu as vu dans mon esprit. J'ai dit que je n 'expliquerais pas, mais ton point de vue se rapproche dangereusement de ce que j'aurais pu dire.

    Revisiter... tu sais, si c'était bon pour Lamartine... :-)))

    Et c'est bien dit, « nous les bilingues de l'autre langue »... j'aime beaucoup. Et il n'y a là au fond que le drame d'un peuple qui vit en français envers et malgré tout... n'est-ce pas là le véritable miracle québécois ? Ayoye...

    Roger

    RépondreEffacer
  35. @Frankie : Je suis toujours vivant, mais les choses à faire sont si nombreuses ces jours-ci que je m'absente quelquefois, il ne faut pas s'en faire pour si peu... :-)))

    Roger

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)