Pages

mardi 8 décembre 2015

Un pays à la dérive / A Country Without Moorings

Un pays à la dérive

Les fusils sont pour tuer

À chaque homme son fusil, il doit se protéger

À chaque homme son fusil d'assault, les voisins sont si dangereux

Ne demandez pas s'il y voit clair, il ne peut lire la Constitution

Ne demandez pas s'il a des visions, il en a probablement

Je vais à l'école avec mon fusil, les élèves sont si dangereux

Je vais à l'église avec mon fusil, les curés sont si dangereux

Je vais au bar avec mon fusil, les barmen sont si dangereux

Je veux marcher dans les champs

De grâce, dites à vos fermiers

De ne pas pointer leur arme

Sous mon nez

(Traduction libre d'un poème que j'ai écrit en anglais une nuit, après une autre tuerie américaine

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

A Country Without Moorings

Guns Are For Killing

Give each man a Gun, he must protect himself

Give each man an assault weapon, his neighbours are so dangerous

Don't ask if he has defective vision, he can't read the Constitution

Don't ask if he has visions, he quite possibly has

I go to school with my Gun, students are so dangerous

I go to Church with my Gun, priests are so dangerous

I go to the pub with my Gun, barmen are so dangerous

I want to walk in the fields

Please, please tell the farmers

Not to put a Gun

Under my nose

Broken Dreams - I write a new version of this poem every two or three years, usually in the middle of the night, after yet another catastrophic American killing spree. I add it here in plain text so you can share it if you want.

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

7 commentaires:

  1. Uff, un tema fuerte, muy sugerente y triste. Donde parece no haber excepciones para ser tildados de peligrosos.
    Abrazos

    Uff, une très forte sujet suggestive et triste. Où il semble y avoir aucune exception à être étiqueté comme dangereux.
    étreintes

    RépondreEffacer
  2. Un beau poème à propos. Je crois que la plupart des citoyens ici sont très peureux – ils ont peur de tout, et surtout des musulmans, et vont tous à l’église comme tu le dis mais n’aime personne. Ils ne veulent pas reconnaitre qu’il y a des suprématistes blancs qui, eux aussi, sont plus que dangereux. Les Etats-Unis est devenu un pays très bizarre.

    RépondreEffacer
  3. Le monde entier est à la dérive.........

    RépondreEffacer
  4. ...et je suis un chasseur si habile, qu'avec mon fusil j'ai même tué mon chien !

    RépondreEffacer
  5. Toutes ces fusillades meurtrières sont la gangrène des Etat-Unis. Je crois que cela ne finira jamais.

    RépondreEffacer
  6. Voilà un texte qui serait superbe mis en musique ! Réaliste, alarmant et poétique !
    Bravo Roger !!


    PS: j'ai ajouté un entretien qui m'a été accordé tout récemment pour évoquer l'élaboration de mon nouveau disque "Heureux pécheur" c'est tout à la fin sur mon blog ;

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)