Pages

samedi 13 mai 2017

Chevaux de Bretagne (II) / Horses In Brittany (II)

Chevaux de Bretagne (II)

Il s'agit ici aussi d'une toute nouvelle version, repensée à partir de zéro pour impression grand format. Ce qui peut sembler acceptable, même beau à l'écran, peut fort bien sembler quelconque ou même mauvais à l'impression. Affaire de contrastes, d'intensité des couleurs, de définition aussi.

Et c'est bien sûr uniquement après impression que lʼon aperçoit quelques détails incongrus ! Et on recommence… d'où l'importance des tirages préliminaires sur papier A3 par exemple, relativement peu coûteux, avant de passer à une impression qui vous coûtera une quinzaine de dollars uniquement en encre et en papier.

Le photographe d'art doit veiller en plus à l'élimination du bruit de fond et des petites taches, électroniques ou non. Tout ça sur des fichiers de plus de 500 Mo. Il faut s'armer non seulement de patience, mais aussi de matériel ultra-rapide. Assurez-vous que votre Ministre des finances a les poches très profondes. :-)

Roger Gauthier, Le photographe venu du froid

••••••••••••••••••••••••••••

Horses In Brittany (II)

This photo from 2011 has been post-processed from scratch and calibrated for large format printing. Once again, as is often the case, an image that seems perfectly acceptable, even beautiful, on a monitor may well give poor results in a printed version. It's all a matter of contrasts, light, colour and definition.

Of course, it's only when looking closely at a printed version that one sees some unacceptable defaults! And there we go again… that's why it's so important to print a preliminary copy on smaller paper like 8,5x11 in (A3) that is not very expensive, before going all the way to a large format print that will set you back around 15 dollars, counting only ink and paper.

The art photographer must also eliminate noise except in the few occasions where he wants it. All that on files that are often over 500 MB in size. Better be patient and use ultra-fast computing equipment. Also make sure that your Finance Minister has deep pockets. :-)

Roger Gauthier, The Photographer who came from the cold

2 commentaires:

  1. Te connaissant, je pense que tu aurais attendu avant d'en parler si ça n'avait pas été à ton goût. Tu peux déguiser la chose en cadeau de la fête des mères au ministre des finances.

    Oh que ça doit être beau!

    RépondreEffacer
  2. Impresionante tu trabajo. Un paraje para morir en paz.
    Abrazos

    Impressionnant votre travail. Un endroit pour mourir en paix.
    câlins

    RépondreEffacer

Peu importe que vous soyez photographe ou non, expert ou non, je serai toujours heureux de lire vos commentaires ! :-)
•••••••••••••••••
I'm always happy to read your comments,whether you are a photographer or not, an expert or not! :-)